Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

btts

  Follow Twittagazze on Twitter  Follow Instagazze on Instagram

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuLangue en menu
 
His Dark Materials

BBC December 22th, 2019 8pm - HBO December 23th, 2019 9pm - OCS 24 décembre 2019, 20h40

Alors que le Magisterium se rapproche, Lyra en apprend plus au sujet de la révolte d'Asriel. Mais elle paiera au prix fort l'aide qu'elle lui apportera...
S01E08 : Trahison
Durée : 60 minutes
1ere diffusion (BBC One) : December 22th, 2019 8pm
1ere diffusion (HBO) : December 23th, 2019 9pm
1ere diffusion France (OCS) : 24 décembre 2019, 20h40

Réalisation : Jamie Childs
Photographie : David Higgs
Scénario : Jack Thorne
Musique : Lorne Balfe
Casting
Père McPhail : Will Keen
Mrs Coulter : Ruth Wilson
Lord Asriel : James McAvoy
Stelmaria : Helen McCrory
Lyra Belacqua : Dafne Keen
Pantalaimon : Kit Connor
Carlo Boreal : Ariyon Bakare
Fra Pavel : Frank Bourke
Thorold : Gary Lewis
Roger Parslow : Lewin Lloyd
Salcilia : Eloise Little
Thomas : Robert Emms
Homme au visage pâle : Jamie Wilkes
Will Parry : Amir Wilson
Iorek Byrnison : Joe Tandberg
Agent Jenkins : Cath Whitefield
Le truc à savoir
  • 5.86 millions de spectateurs ont regardé cet épisode sur BBC One au Royaume-Uni et en replay sur 7 jours (7.12 millions sur 28j ; Source)
    Notre Critique
    •    Fin de saison en apothéose avec cet ultime épisode qui s'avère une réussite sur à peu près tous les aspects. Jack 'Silverpen' Thorne joue avec les émotions des spectateurs et réussit à conclure d'excellente façon cette saison par ailleurs fort emballante.
         Il faut néanmoins avouer que le fourbe use d'odieux stratagèmes : alors même que la perte de Roger est un crève-coeur, le scénariste rend les choses plus rudes encore en créant de toutes pièces des scènes inédites et d'une grande justesse entre le marmiton de Jordan et sa meilleure amie Lyra. L'effet est redoutable. On s'attache, bien sûr, puis ensuite on est pris à froid. Tant de douleur justifierait presque d'aller chercher le pauvre Roger jusque dans le monde des morts...
         Il n'y a pas que de l'émotion dans ce final. Il y a aussi de la beauté. Tout y est beau : les aurores, les fenêtres, les combats nocturnes, les zeppelins, le labo de papa Asriel et ses tas d'équipements, les montagnes enneigées... Remercions Joel Collins une fois de plus, l'univers visuel qu'il a créé est un quasi sans-faute.
         Côté scénario, le livre proposait un feu d'artifice en guise de final et la série est à la hauteur, avec ses propres nuances, s'accordant certaines libertés plutôt plaisantes dans ses duels verbaux, que ce soit entre Lyra et Asriel (des joutes offrant quelques belles piques où la première conteste les choix du second en termes de femmes et d'ours et explique pourquoi elle veut changer de nom) ou entre Coulter et Asriel : après la fougue de leur relation, il est presque surprenant d'entendre la première prendre Lyra comme prétexte pour ne pas suivre le second. Coulter, d'ailleurs, accumule les confrontation et sort toujours en dominatrice, que ce soit face à McPhail, mouché (votre pêché c'est l'envie!) ou Thorold, diminué.
         Enfin, l'heure de la seconde saison approche : Boreal parle de la Tour des Anges et comprend bien des choses sur Will, McPhail est KO dans le labo d'Asriel (et on n'en saura pas plus sur son compte avant fin 2020) et Will autant que Lyra, dans un ballet bien coordonné, passent tour à tour leur fenêtre vers un monde nouveau en laissant derrière eux leurs péripéties...
         La saison s'achève sur son épisode le plus abouti. Et comme Jamie Childs semble rempiler à la réalisation des premiers épisodes de la saison suivante, il se pourrait que tout aille bien sous le soleil des autres mondes... Il faudra juste un peu de patience pour le confirmer, mais nous serons au rendez-vous
         Haku
    Photos de l'épisode




    Commentaires


    publicit  

    Il était une fois ... à Oxford

      publicit