Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuLangue en menu
 
His Dark Materials

BBC December 8th 8pm - HBO December 9th 9pm - OCS 10 Décembre 20h40

Lyra découvre la terrible vérité cachée derrière les agissements des Enfourneurs dans le grand Nord. Elle devra s'armer de tout son courage pour libérer ceux et celles qui l'entourent et échapper à un horrible destin.
S01E06 : Dæmons en cage
Durée : 60 minutes
1ere diffusion (BBC One) : December 8th 8pm
1ere diffusion (HBO) : December 9th 9pm
1ere diffusion France (OCS) : 10 Décembre 20h40

Réalisation : Euros Lyn
Photographie : Ole Bratt Birkeland
Scénario : Jack Thorne
Musique : Lorne Balfe
Casting
Lyra : Dafne Keen
Pantalaimon : Kit Connor
Soeur Clara : Morfydd Clark
Roger Parslow : Lewin Lloyd
Salcilia : Eloise Little
Bridget McGinn : Eva Jazani
Dr Cooper : Lia Williams
Sister Betty : Kate Rutter
Esme : Mary Fernandez
Dr Rendal : Amit Shah
Bella : Martha Bright
Annie : Raffiella Chapman
Will Parry : Amir Wilson
John Parry : Andrew Scott
Elaine Parry : Nina Sosanya
Homme au visage pâle : Jamie Wilkes
Thomas : Robert Emms
Rose : Ruby Llewelyn
Martha : Amma Ris
Mrs Coulter : Ruth Wilson
Lee Scoresby : Lin-Manuel Miranda
Hester : Cristela Alonzo
Tony Costa : Daniel Frogson
John Faa : Lucian Msamati
Ma Costa : Anne-Marie Duff
Iorek Byrnison : Joe Tandberg
Serafina Pekkala : Ruta Gedmintas
Farder Coram : James Cosmo
Le truc à savoir
  • 6.36 millions de spectateurs ont regardé cet épisode sur BBC One au Royaume-Uni et en replay sur 7 jours (7.71 millions sur 28 jours - Source)
    Notre Critique
    •    Bienvenue à Bolvangar, le meilleur des endroits possibles.
         Un épisode riche en contenu, avec beaucoup de choses très positives à dire et un gros regret par lequel il faut démarrer. Certains ont reproché à la série de ne pas assez montrer les daemons. Si je refuse cette critique (les daemons n'ont d'utilité à l'image que s'ils y apportent vraiment quelque chose) je regrette par contre que l'épisode semble perdre de vue le caractère viscéral de la relation humain-daemon qui est pourtant au coeur de sa trame. Que ce soit quand le Dr Rendal attrape Pan à pleines où quand Lyra et Roger découvrent les daemons en cage, ni choc ni terreur ne sont convoyés au spectateur. Tout juste Lyra s'évanouit-elle dans le premier cas alors que dans le second les deux enfants prennent acte de la chose tandis qu'on en oublie presque les réactions de Salcilia et Pan. L'intercision manquée va encore plus loin dans cette voie puisque Lyra ne semble pas même s'intéresser à Pan en échappant de peu à la guillotine argentée : il aurait suffit qu'elle le prenne dans ses bras pour traduire ce soulagement et cette relation particulière. Certes Lyra se bat ici de toute son âme pour échapper au processus : (cris, hurlements et appels désespérés à sa mère - un choix par contre très puissant dans le scénario) mais l'impression dominante est qu'elle craint plus pour sa vie que d'être séparée de Pan. Il reste du chemin avant d'atteindre la traversée en bateau du troisième tome...
         Mais au-delà de ses incontournables ronchonneries de fan monomaniaque il y a en contrepartie beaucoup de choses véritablement emballantes à signaler dans cet épisode et qui méritent d'être soulignées. Pour commencer, il faut parler des acteurs et actrices. Ruth Wilson et Dafne Keen, d'abord, offrent quelques mémorables scènes avec une confrontation crispante et pimentée où de regard noir en larmes soudaines on prend du temps pour savoir qui domine et manipule réellement l'autre... Puis il y a Roger, toujours aussi attachant, Lee et Serafina qui flirtent joyeusement et ouvertement (c'est un délice), des nurses et médecins givrés et Lord Faa rendu presque humain, enfin, grâce à la ténacité de la magnifique Maggie Costa. (oui, il l'appelle Maggie et je ne m'en remets pas)
         Le spectateur retiendra aussi une séquence d'ouverture qui met dans l'ambiance de Bolvangar, Coulter et le singe doré qui terrifient un dortoir entier, et finalement la dernière partie de l'épisode dans les airs avec une attaque savament construite où le son, l'image, la lumière et les personnages concourrent à l'excellence. Ne reste alors qu'à placer un cliffhanger efficace à la suite des cliff-ghast pour conclure l'épisode et rendre le spectateur impatient de voir le suivant...
         Haku
    Photos de l'épisode



    Commentaires

    publicit  

    Le Papillon Tatoué

      publicit