Plus de cent auteurs et d'illustrateurs d'ouvrages pour la jeunesse ont signé une lettre de soutient aux chefs d'établissement et aux professeurs qui militent afin d'être débarrassés des épreuves nationales d'ap" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
Les Nouvelles
Catégories :

 Philip Pullman s'oppose aux Épreuves nationales d'aptitude !
Plus de cent auteurs et d'illustrateurs d'ouvrages pour la jeunesse ont signé une lettre de soutient aux chefs d'établissement et aux professeurs qui militent afin d'être débarrassés des épreuves nationales d'aptitude (SATs) à 11 ans ! Parmi les signataires, nous retrouvons Carol Ann Duffy - poète officiel de la couronne - et bien évidemment Philip Pullman. Selon les auteurs, ces épreuves "détournent les enfants de la lecture."

Les chefs d'établissement affrontent une pression grandissante les poussant à annuler le boycott prévu des épreuves - qui concerneront plus de 600.000 élèves le mois prochain. Certaines autorités locales ont menacé de faire tomber des têtes si elles participent au boycott. D'autres appellent les gouverneurs à prendre des mesures disciplinaires contre les chefs d'établissements impliqués.

Mais les auteurs se déclarent préoccupés par la "diminution croissante des programmes scolaires" due aux SATs. Ils ajoutent que les enfants passent le plus clair de leur année à 7, 11 et 14 ans à préparer les tests. Pour eux, la compréhension, l'empathie, l'imagination et la créativité sont développées par la lecture de livres entiers, et non pas avec des exercices de compréhension, des courts extraits, des cases à cocher ou des réponses d'un mot. Ils sont d'avis que la lecture pour le plaisir est tronquée par l'incessante pression due aux épreuves. Les SATs et leur préparation créent une atmosphère inquiétante autour de la littérature.

Philip Pullman déclare ainsi que "Les ressources canalisées pour les épreuves pourraient et devraient être redirigées vers les bibliothèques, la formation de bibliothécaires et l'approvisionnement en livres. Les SATs agissent comme si l'enseignement ne se limitaient qu'aux épreuves. À cause de la pression due aux classements, les chefs d'établissement sont sous la contrainte de bien faire. Ils font pression sur les enseignants qui l'exercent à leur tour sur les élèves. Les enfants sont malheureux et n'apprennent rien. Il a aussi ajouté que "J'ai toujours pensé que ce que nous demandons à un enfant de réaliser à l'école devait être intéressant. Il est intéressant en soi d'écrire une histoire, il est intéressant en soi de rédiger un poème. Il n'est pas intéressant en soi de remplir des cases ou de répondre à des questionnaires à choix multiples."

Ajoutons que le boycott est soutenu par l'Union Nationale des Enseignants et que les associations de professeurs et les chefs d'établissement - habituellement réputés conservateurs - ne comptent pas rester les bras croisés alors que certains de leurs membres sont sous la menace de mesures disciplinaires !

source


posté par Soldat Bleu le samedi 01 mai 2010 à 14:31:17

$lang_discutforum Discutez-en sur le forum :)


publicit  

Les photos en Haute-Définition !

  publicit