parlé à plusieurs reprises d'opposition de Philip Pullman à une mesure visant à ficher l'ensemble des personnes en contact régulier avec les écoliers mineurs du Roy" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
Les Nouvelles
Catégories :

 Fichage dans les écoles : marche arrière ?
Nous vous avons déjà parlé à plusieurs reprises d'opposition de Philip Pullman à une mesure visant à ficher l'ensemble des personnes en contact régulier avec les écoliers mineurs du Royaume-Uni. Après un été de polémique, et alors même que la presse française s'emparait de l'affaire aujourd'hui même (lire l'article sur le site du monde.fr), le gouvernement britannique a donc fait marche arrière au dernier moment (le texte doit entrer en application le 12 octobre) pour faire réexaminer le texte de loi.
En effet, Sir Roger Singleton, à la tête de l'ISA, l'organisme en charge de gérer ces contrôles, a déclaré le 15 septembre que les critères déterminant les personnes sujettes à un contrôle seraient réévalués, évoquant notamment les récriminations portées par de nombreux auteurs. La demande a été émise du Ministre de l'Education, Ed Balls, mais le dossier n'en est pas pour autant clos...

"Je ne pense pas que le Gouvernement abandonne complètement ce projet, a déclaré Sir Singleton à la BBC Radio 4. Il semble qu'il souhaite que je revoie particulièrement les circonstances amenant une personne à se faire enregistrer ou pas, la fréquence et la durée de leur contact avec les enfants. Cette opportunité de regarder à nouveau à cela offre la chance d'écouter attentivement ceux qui se sont inquiétés pour voir s'il est possible d'obtenir quelque chose de plus simple et acceptable. (...) Je pense qu'il est assez raisonnable que les parents puissent âtre assurés que, si par exemple leur école offre des transports pour les activités extra-scolaires au mois de novembre, les personnes en charges ont été contrôlées de façon à ce qu'aucune raison ne s'oppose au fait qu'ils travaillent avec des enfants".

Pullman a donc fini par réagir : "J'espère qu'ils vont se servir de cela comme une issue de secours et revenir avec quelque chose de plus acceptable. Il est clair que les personnes en contact constant avec les enfants doivent être contrôlées. Mais les visiteurs occasionnels des écoles - tels que les auteurs, les gens venant parler d'oeuvres de charité, ou encore les agents de police assurant les tests de conduite cycliste - ne se retrouvent jamais seuls avec les enfants. C'est insensé".

Dans l'état actuel des choses, le texte - qualifié par Pullman de "chasse aux sorcières" - plus de 11 millions de personnes seraient concernées, ayant à verser annuellement 64£ (70€) pour cet enregistrement et encourant 5000£ (5500€ env) d'amende en cas de transgression du texte...

Source : TimesOnline & The Independent


posté par Haku le jeudi 17 septembre 2009 à 21:47:47

$lang_discutforum Discutez-en sur le forum :)


publicit  

Les photos en Haute-Définition !

  publicit