Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
Philip Pullman, l'auteur




Read in english

Philip Pullman - photo: Jonas D. pour Cittagazze
     Philip Pullman est né au Royaume-Uni, à Norwich, le 19 octobre 1946. Le métier de son père, pilote de la RAF, lui vaut de séjourner dès l'âge de six ans, au Zimbabwe avant de retrouver l'Angleterre où son grand-père, pasteur anglican et conteur chevronné, aura une influence déterminante sur son rapport aux histoires, aux contes et à la narration. Après le décès de son père, tué dans des affrontements avec la rébellion Mau Mau au Kenya alors que Philip n'a que huit ans, sa mère alors partie travailler à Londres se remarie avec un autre pilote de la RAF et toute la famille part cette fois pour l'Australie. Dans ce pays lointain, le jeune Philip découvrira les comics qui ne se trouvaient pas en Angleterre et tombera en fascination face aux aventures de Superman, Superboy, Dick Tracy et, par-dessus tous, Batman...

     De retour au Pays de Galles à l'âge de onze ans, Philip Pullman se retrouve dans un environnement rural propice aux promenades champêtres et à son imagination fertile qui le pousse à inventer des histoires qu'il raconte à son frère avant de s'endormir. C'est là que le jeune adolescent est initié à la littérature par une enseignante à qui il doit de découvrir les poètes britanniques et plus particulièrement Le Paradis Perdu, de John Milton. A l'issue de sa scolarité, il réussit l'examen d'entrée à Oxford et devient le premier de sa famille à poursuivre ses études, fréquentant Exeter College, qu'il décrira des années plus tard sous le nom fictif de Jordan. S'il tombe immédiatement amoureux de la ville d'Oxford, Pullman réalise vite que les études ne l'intéressent pas et qu'il aurait préféré étudier l'art plutôt que la littérature. Néanmoins, il décroche son diplôme et après quelques petits boulots, décroche un poste d'enseignant à Oxford, dans des écoles primaires puis au Westminster College. Il n'a depuis jamais quitté cette ville.

     Parallèlement, il se marie avec Judy, avec qui il aura deux enfants. Et, aussi, il écrit.
     Travaillant dans son cabanon de jardin, loin des bruits qui empêchent de se concentrer sur le son des phrases qu'il écrit au rythme régulier et non négociable de trois pages par jour, bonnes ou mauvaises - l'habitude a écrit beaucoup plus de romans que l'inspiration se plaît-il à répéter - il publie son premier roman à l'âge de 25 ans. Après deux titres visant un lectorat adulte, il écrit ses premiers romans jeunesse : d'abord Le Conte Karlstein, en 1982, puis Les aventures de Sally Lockhart, jeune héroïne de l'époque victorienne qu'il mettra en scène au travers de quatre romans. Sa profession et le contact de ses élèves auxquels il lit ou raconte régulièrement des histoires, engendreront également quelques pièces de théâtre et des romans adaptés de celles-ci.

     Si l'éducation reste un de ses sujets d'intérêt favori, le menant à des sorties publiques régulières et colorées sur le sujet, il cesse pourtant d'enseigner à la sortie de sa trilogie A la Croisée des mondes, mondialement acclamée et source pour lui de nombreux prix littéraires dont le prestigieux Whitbread en 2001. Depuis lors, il vit de sa plume - ou plutôt de son stylo à bille Monblanc associé à du papier à lignes deux fois perforé, format non négociable.

     Au travers de ses écrits, il explore les sujets qui lui sont chers (entre autres l'éducation, la condition humaine, les contes, l'instrumentalisation de la religion, le passage à l'âge adulte mais aussi la politique de façon générale) sans pour autant perdre de vue que le but premier de chacun de ses romans reste de raconter une histoire aussi bien que possible. Le reste, explique-t-il, vient naturellement avec.

     Il tient à jour un site web et poste régulièrement sur Twitter (@philippullman) où il réagit à l'actualité, donne de ses nouvelles, répond aux questions de ses lecteurs, distille ses opinions parfois tranchées et raconte même à l'occasion par salves de 140 caractères les rocambolesques aventures d'une mouche nommée Jeffrey.

     S'il travaille actuellement à la complétion de sa Trilogie de la Poussière et a déjà évoqué de nombreux projets littéraires ultérieurs, Philip Pullman pratique également en dehors de ses trois pages d'écriture quotidiennes la sculpture sur bois et occupe depuis 2013 le poste de Président de la Society of Authors, qui défend les droits des auteurs au Royaume-Uni. Il participe régulièrement à des conférences outre-Manche.
     Il a été anobli pour services rendus à la littérature au Nouvel An 2019: il peut donc être appelé Sir Philip.


     Bibliographie

Les dates de publications indiquées sont celles des versions originales anglaises.

     Articles Connexes (traductions françaises)


Si vous êtes à l'aise avec la langue de Shakespeare, nos amis anglophones de BridgeToTheStars.net proposent également une collection de liens vers de nombreux articles et interview liés à Sir Philip Pullman, qui ne sont pas forcément au nombre des traductions que nous vous proposons ci-dessus. Ces liens sont accessibles ici.



Dernière MAJ: 07/04/2019

publicit  

Parcours Découverte

  publicit