Que lisez-vous en ce moment ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5655
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik, Frankfurt-am-Main !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 78
#Team : Pan

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Soldat Bleu »

Bouquin sur Watson terminé. Ce qui est intéressant, c'est que c'est davantage un livre sur Sea Shepherd que sur Watson en fait. Passionnant du début à la fin, on apprend des choses sur tout, même l'origine des fameux pirates somaliens, liée à la protection des mers (un truc jamais dit d'ailleurs). Je l'ai déjà offert à quelqu'un.

Je vais reprendre Le Régiment perdu. J'avais mis en pause quelques jours car bien que j'aime, j'ai été un peu saoulé par le fait que ce régiment sache tout faire. Mais vraiment tout. Des moulins, des canons, des barrages, une voix de chemin de fer, une locomotive, une verrerie, une scierie, organiser des élections.... Côté un peu amusant, quand ils doivent intervenir dans une bataille en ville, là l'humilité revient car ils ne sont pas entraînés au combat urbain (donc au moins un truc qu'ils ne savent pas faire).

J'attends un peu qu'ils soient aussi un peu bousculés dans leurs certitudes.
Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3839
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Nabubulle »

Le chuchoteur, Donato Carrisi : Thriller. Apparemment un premier roman, devenu best-seller, et qu'une amie m'a recommandé à la fin d'une discussion où je lui expliquais que le thriller était un genre avec lequel je n'accrochais pas beaucoup. Eh bien...ça n'a pas vraiment fonctionné ! Au début, c'était plutôt sympa, l'ambiance était prenante malgré des personnages pas franchement attachants et un style d'écriture assez pauvre. Il y a quelques retournements de situation vraiment surprenant tout au long du roman, qui nous relancent régulièrement. Seulement, on retrouve aussi quelques trucs vraiment prévisibles sur l'identité des personnes impliquées, et la psychologie des personnages, et puis le "chuchoteur" est un criminel tellement fort et insaisissable que l'auteur est obligé d'en appeler au paranormal/à la superstition pour faire avancer l'enquête. Donc bon. Le thriller fantastique est bien évidemment un genre, je n'ai aucun problème avec ça, sauf que l'histoire se situant sur un plan très réaliste pendant 95% du roman, c'était un peu déconcertant et malvenu. Un roman sympa mais pas incroyable, moins tiré par les cheveux que bon nombre de thrillers que j'ai lus/vus, mais quand même un peu.
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5655
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik, Frankfurt-am-Main !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 78
#Team : Pan

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Soldat Bleu »

Ai lu Jonathan Livingston le goéland, nouvelle traduction de Léandre Sahiri. Et je suis franchement déçu. On vend cette traduction comme étant une totale nouvelle vision et je ne vois franchement pas la différence avec la version que j'ai lue il y a
15 ans. Toujours les mêmes phrases parfois bizarres et incompréhensibles.

Préférez le film.
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5655
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik, Frankfurt-am-Main !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 78
#Team : Pan

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Soldat Bleu »

L'humanité disparaîtra, bon débarras, de Yves Paccalet.

L'auteur a accompagné et co écrit plusieurs ouvrages avec un certain Commandant Cousteau.

Ici, son livre explore toutes les raisons pour lesquelles on est voué à l'extinction. Ça fait du bien au Soi misanthrope. C'est bourré d'humour noir, de projection rigolotes (160.000 milliards d'humains sur Terre dans 1000 ans) et on en prend plein la tronche à chaque page, mais au moins ça force à se remettre en cause...

Et puis, on peut comprendre l'ouvrage et son titre autrement. L'humanité telle qu'elle est peut disparaître, mais rien ne nous empêche d'évoluer autrement après tout. Et donc on aura disparu tout en étant toujours là !
Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3839
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Nabubulle »

SB, t'as déjà lu du Pablo Servigne ? Genre Comment tout peut s'effondrer ? ça t'intéresserait peut-être (c'est un des penseurs de la collapsologie).

- La femme aux fleurs de papier, D. Carrisi : Mouai, sympa, on passe un bon moment, mais pas transcendant. Idéal pour bouquiner dans le train ou sur la plage, quand on a pas envie de se prendre la tête et qu'on est un peu distrait, c'est court et ça se lit bien.

- Vienne la nuit, N. Mahfouz : Déception ! J'avais adoré Les fils de la médina et j'attendais donc beaucoup de ce deuxième roman (il en a écrit beaucoup plus, mais le deuxième que je lis de lui), espérant quelque chose d'aussi fort, eh bien ça n'a pas été le cas. C'est l'histoire d'une famille (une mère, trois enfants ados) qui se retrouvent soudainement, en Égypte au 20è siècle, en grande difficulté car le père, seul revenu de la famille, est décédé brutalement. Sauf que le père était le seul salaire, la mère ne travaillant pas (la femme n'ayant pas à travailler, etc.) et les enfants étant encore en étude. Cette famille, jusque ici de classe moyenne, bascule donc dans la pauvreté, et l'histoire nous raconte, depuis le point de vue des quatre (mais surtout des enfants), comment ils se débrouillent. A travers ce portrait, c'est aussi le portrait d'une société, de ses mœurs, le poids des traditions, l'importance accordée au qu'en-dira-t'on, etc. qui sont faits. En soi c'est intéressant, mais je ne sais pas, j'ai trouvé l'ensemble longuet, certains personnages HORRIPILANTS et à force de les voir c'était usant.

- Plein gris, M. Brunet : Cinq lycéens et lycéennes partent en vacances sur un voilier. Mais une tempête se déchaîne et l'un d'eux meurt dans des circonstances étranges, assassiné par l'un (ou plusieurs) des autres. Comment en est-on arrivé là ? C'est ce que la narratrice, une des lycéennes, nous raconte. Morale de l'histoire : partir en vacances sur un voilier avec des amis, c'est chouette, être sûr et certain que ce sont bien des amis, c'est mieux XD
J'aime bien Marion Brunet, j'ai beaucoup aimé les précédents romans ados que j'ai lus d'elle (n'ayant pas encore lu ses œuvres pour adultes), à savoir Frangine et Dans le désordre, je trouve toujours ça fort, original, prenant (et pour des 3è/lycéens, les parents, n'achetez pas ces bouquins pour des petits de 11 ans hein !). Celui-ci ne fait pas exception à la règle, c'est comme un huit-clos au milieu de l'océan, c'est une sacrée ambiance, dans laquelle l'autrice explore pourquoi, parfois, on choisit vraiment mal ses amis quand on est ado !

- Étranges créatures, C. Leon & C. Sitja Rubio : Album jeunesse ultra-choupi. Des animaux vivent dans la forêt. Un jour, on leur indique qu'une fête se tient un peu plus loin. Ils s'y rendent mais, au retour, leurs maisons ont disparues. Ils apprennent alors que ce sont des créatures étranges qui ont volé leur maison, les ont découpés en tronçon de bois pour en faire d'autres maisons...ils décident donc d'aller voir ces créatures et de leur expliquer le problème. C'est mignon et drôle, bien trouvé, l'écologie basique et le vol expliqué aux enfants.

- Contes de la banlieue lointaine, S. Tan : L'auteur de l'excellente BD Là où vont nos pères a également écrit, par le passé, ce recueil de contes à la fois poétiques, farfelus et mélancoliques, qu'il illustre également. Enfin..."illustré", n'est peut-être pas le bon mot, puisque même si texte et images sont souvent séparés, ils se mêlent en vérité et forment un tout. Une belle découverte !

- La conjuration des ego et Egologie, A. Vidal : Deux essais très courts et intéressants dans lesquels l'autrice soulève le problème de l'individualisme dans la pensée féministe (le premier des deux essais) et écolo' (le second, dont j'aime beaucoup le titre).
Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3839
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Nabubulle »

Et la suite de mes dernières lectures de juin/juillet :

- Décomposée, C. Beauvais : Connaissez-vous le poème Une charogne, de Baudelaire ? Dans ce court roman en vers, C. Beauvais donne la parole à la charogne que Baudelaire et son amante croisent au détour d'un sentier, qui nous raconte son histoire. C'est rythmé, avec de chouettes touches d'humour comme souvent C. Beauvais le fait. Elle sait décidément très bien écrire les romans en vers !

- Shibumi, Trevanian : Roman d'espionnage racontant la guerre que livre la Mother company, sorte d'organisation secrète ultra-puissante qui contrôle même la NSA et la CIA, à un ancien tueur à gage ayant prit sa retraite et vivant au Pays basque, Nicholaï Hel. J'ai lu ce bouquin car on m'en a beaucoup parlé en termes élogieux et qu'il y a pas mal de références au jeu de go, Nicholaï Hel étant un joueur, d'ailleurs les multiples parties du roman ont des noms de mouvement/étape du jeu de go (fuseki, etc.). J'ai globalement passé un bon moment mais deux choses m'ont déçues. Tout d'abord, le ton pédant de l'auteur malgré un style d'écriture pas dingue, ce n'est pas mal écrit mais ce n'est pas non plus une belle plume, c'est correct ni plus ni moins. Ensuite, la construction du récit : à quoi ça sert de faire des flash-back quand ceux-ci composent presque les 2/3 du roman, à part à alourdir l'histoire ? Autant faire un petit récit chronologique, bon sang !

- Jane Eyre, C. Brontë : Enfin, je m'attaque aux classiques anglais du 19è que je connais si mal...champagne ! Je m'attendais avec ce roman à une bête histoire d'amour, un roman à l'eau de rose standard, et j'ai donc été agréablement surprise de découvrir que, loin d'être niais et centré uniquement sur la rencontre entre Jane et Mr Rochester, ce roman nous narre un bon bout de la vie de Jane : toute son enfance, puis ses premières années d'adulte jusqu'à sa rencontre avec Mr Rochester, et que la suite n'est pas une simple idylle mais reste bourrée de surprises et de rebondissements (malgré une fin extrêmement facile, avec des trucs qui sortent de nulle part). Je regrette un peu la faiblesse des personnages secondaires, finalement fort peu développés hormis St-John et Mrs Fairfax, et la lenteur de certains passages. J'ai apprécié l'arrière-plan, l'esprit indépendant de Jane, les rapides réflexions sociales et féministes (j'utilise les mots du 21è siècle hein, ce n'est pas écrit ainsi dans le bouquin), la plume de Charlotte Brontë. Bref, un bon moment =)

- Bleus sont les étés, C. Signol : Aurélien a 80 ans, il est berger sur le causse, qu'il n'a jamais quitté. Au crépuscule de sa vie, il désespère de n'avoir pas un fils à qui il aurait pu transmettre tout cela, et commence à sentir le poids de la solitude. Une famille de parisiens ayant récemment acheté une des maisons du hameau vient y passer les vacances. Benjamin, collégien passionné par la nature, se lie d'amitié avec Aurélien. Entre les deux naît une complicité filiale, chacun reconnaissant en l'autre le fils/le père dont il rêve. C'est un joli roman sur la filiation, bien écrit, dans lequel l'auteur arrive à bien retransmettre toute l'ambiance du causse, la solitude des dernières personnes qui vivent dans les hameaux, etc.

- Twist again, S. Allouche : Petit thriller ado' qui se déroule sur fond de cité parisienne, c'est pas mal mais c'est pas incroyable.

- Scarlett et Novak, A. Damasio : La première nouvelle écrite par Damasio à destination des ados', c'est fou ça ! Novak est poursuivi par deux hommes et tente de leur échapper. Il est seul, aidé par Scarlett, l'IA de son brightphone, sorte de smartphone ++. L'auteur y reprend ses thèmes phares (surveillance, société de contrôle, omniprésence des outils numériques, etc.) pour développer une petite nouvelle haletante qui, je trouve, fait le job. Dès le début, on est plongé dans la course-poursuite. La nouvelle est maîtrisée, bien rythmée, l'ambiance posée rapidement, l'évolution du personnage et de la situation est rapide mais je trouve que l'auteur a bien géré son histoire par rapport à la taille de la nouvelle et au public visé. Côté style d'écriture, attention, Damasio n'écrit pas avec sa plume habituelle et à titre personnel, je trouve ça plutôt normal, il vise des ados, donc il faut que ce soit quand même un tantinet plus accessible que d'habitude. Sinon, une émission de France Culture propose une lecture intégrale de la nouvelle, si vous avez la flemme de la lire, c'est par ici. L'émission dure 1h mais la lecture de la nouvelle prend 30mn, après ce sont des discussions/lectures complémentaires.
Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 7374
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Que lisez-vous en ce moment ?

Message par Anne-Emmanuelle »

L'Institut, Stephen King.

Luke est un garçon de 12 ans "presque comme les autres". Il est exceptionnellement brillant scolairement parlant (il passe les examens d'entrée à l'université) et quand il est en colère, il fait involontairemenet bouger les objets légers par télékinésie. Il est enfant unique, avec des amis de son âge avec qui il joue au ballon et regarde des dessins animés, bien dans sa peau.
Jusqu'au jour où un commando s'introduit dans sa maison, assassine ses parents et l'enlève. Il se réveille à l'Institut. Les autres enfants présents lui expliquent qu'ils ont tous de légers pouvoirs paranormaux (télékinésie ou télépathie) et que les adultes sont tous là pour les préparer à "servir leur pays" mais sans qu'on leur explique pourquoi ni comment. Ce qui est sûr, c'est qu'ils enchaînent les tests et examens médicaux sous menace de torture ou de sévices s'ils ne le font pas, jusqu'à ce que certains en meurent ou deviennent totalement idiots. Ils sont des objets.
Jusqu'au jour où Luke, utilisant son intelligence et ses quelques pouvoirs, parvient à s'échapper de l'Institut. La traque commence...

C'est du Stephen King, donc forcément c'est du suspens, on a envie de savoir la suite.
Mais ce n'est pas aussi terrorisant à lire que d'autres livres du même auteur, où on a carrément du mal à dormir tant qu'on n'a pas fini le bouquin, ou dont on fait des cauchemars très violents après (oui, ça m'est arrivé après voir lu Le Fléau...) C'est bien plus "soft", même si clairement, c'est pas évident d'avaler que des adultes peuvent torturer des enfants volontairement. Le côté "pouvoirs spéciaux" nous donne une distance face aux personnages et c'est pas plus mal. J'ai refermé le livre en me disant que j'étais certaine de ne pas faire de cauchemars avec celui-là.

Bref, j'avais lu que c'était un livre "très fort, du niveau de Charlie" (que j'ai lu et pour lequel j'ai eu du mal à aller dormir, justement, tant que je n'avais pas fini le livre) et en fin de compte, oui j'avais envie de savoir la suite, mais pas plus que d'autres livres intéressants que j'ai pu lire dernièrement. J'ai presque été "déçue" de se manque de suspens insoutenable auquel Stephen King m'avait habituée. :rolleye:
Répondre