Qui n'a pas pleuré à la fin du "Miroir d'ambre" ?

Venez discuter d'A la Croisée des mondes dans le petit salon des Erudits de Jordan College !

Modérateur : Régents

Répondre

Avez-vous pleuré à la fin du Miroir d'ambre ?

Oui beaucoup
138
40%
Oui un peu
111
32%
J'ai été touché mais je n'ai pas pleuré
93
27%
 
Nombre total de votes : 342

Avatar du membre
bowman
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 227
Enregistré le : dim. 29 févr. 2004, 21:13
Localisation : ici et la
Contact :

Qui n'a pas pleuré à la fin du "Miroir d'ambre" ?

Message par bowman » dim. 29 févr. 2004, 22:28

Moi en tout cas j'ai versé quelques larmes a la fin au moment de la séparation de Will et Lyra...
ALCDM est le seul livre qui à réussi à me faire cet effet là...
Modifié en dernier par bowman le jeu. 09 déc. 2004, 11:52, modifié 2 fois.

Sally
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 447
Enregistré le : mar. 28 oct. 2003, 16:55

Message par Sally » lun. 01 mars 2004, 07:39

J'avoue avoir pleuré. Mais les histoires qui finissent "mal" sont les plus belles...

Avatar du membre
ogunwe
Spectre
Spectre
Messages : 99
Enregistré le : sam. 13 sept. 2003, 17:00

Message par ogunwe » lun. 01 mars 2004, 10:08

La fin tragique donne une certaine "classe" je trouve et quand on y reflechit c une fin triste pas que pour eux ; sur le champ de bataille des millions de soldats meurent.
coulter meurt
asriel meurt
Je suis amuuuuuuuuuuuuuuuureux... mais pas lui...

Avatar du membre
Zacharielle
Spectre
Spectre
Messages : 59
Enregistré le : lun. 30 déc. 2002, 11:51
Contact :

Message par Zacharielle » lun. 01 mars 2004, 16:09

Elle était quand même attendue cette fin, ce n'est pas une véritable surprise, même si on ne voulait pas y croire...
Je n'ai pas pleuré, il me semble, mais j'ai été profondément touchée.

sniif :'(
Tite Zach
Image

Zenaïs
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 131
Enregistré le : lun. 30 déc. 2002, 11:42
Localisation : Nord
Contact :

Message par Zenaïs » lun. 01 mars 2004, 17:47

N'ai-je donc aucun coeur ?

Je n'ai pas pleuré.
Je n'ai pas été profondément touchée.
Disons que j'ai trouvé ça triste, évidemment, mais ce n'est pas le genre de chose qui me fasse pleurer ou qui me trouble réellement dans un livre. A vrai dire, ce n'est pas raconté de la bonne façon pour me faire pleurer, et je ne pleure pas pour des histoires d'amouuuur.
You could be my unintended choice to live my life extended
You could be the one I'll always love

Avatar du membre
Arabella
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 115
Enregistré le : mar. 06 janv. 2004, 14:30
Localisation : Paris

Message par Arabella » lun. 01 mars 2004, 18:36

J'ai pleuré comme une madeleine, mais ça n'est pas très étonnant de ma part :mrgreen: Tenez, en ce moment je suis en train de relire Autant en Emporte le Vent et tout les soirs je patauge, c'est pathétique! :roll:
Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir.
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir.

Avatar du membre
Zacharielle
Spectre
Spectre
Messages : 59
Enregistré le : lun. 30 déc. 2002, 11:51
Contact :

Message par Zacharielle » lun. 01 mars 2004, 19:21

Ben tout le monde n'a pas besoin de la même chose pour être touché !! et heureusement d'ailleurs, sinon, le monde serait bien triste... Il faudrait que je le relise, parce que ça fait un bon bout de temps que j'ai refermé le bouquin et il y a certaineemnt un tas de choses que j'ai oublié.
Tite Zach
Image

Avatar du membre
TheKiller
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 110
Enregistré le : dim. 08 févr. 2004, 04:46
Localisation : À des milliers de kilomètres à l'intérieur de ma tête, mais hors de mon corps...

Message par TheKiller » mar. 02 mars 2004, 02:32

Moi, j'ai été TRÈS triste à la fin, parce que ça m'a fait repenser à ma propre histoire, et je me sentais déjà coupable à cause de ça donc... J'avoue, j'ai versé quelques larmes, mais seulement parce que ça me rappelait des choses tristes qui m'étaient arrivées... :triste:

NeSsA
Ours
Ours
Messages : 22
Enregistré le : sam. 28 févr. 2004, 10:50
Localisation : l'imaginaire

Message par NeSsA » mar. 02 mars 2004, 12:38

Je vais pas dire que j'ai pleuré comme une madeleine, mais il faut avouer que bon, j'ai versé 2 ou 3 larmes.. c'est tellement touchant, je trouve, d'autant plus que ce sont des enfants...
Et puis, il n'y a pas que leur séparation, il y a aussi le fait qu'ils vont retrouver une vie 'normale' mais, encore pire, ce qui m'a le plus touché, c'est que lyra perd son don pour l'aléthiomètre.. allez savoir pourquoi ca m'a bouleversée! :'(

Anna

Avatar du membre
nefenti
monstre des falaises
monstre des falaises
Messages : 9
Enregistré le : jeu. 19 févr. 2004, 12:06

Message par nefenti » mer. 03 mars 2004, 14:06

Oui, beaucoup !!!!!!!
Une fan de la trilogie

Avatar du membre
TheKiller
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 110
Enregistré le : dim. 08 févr. 2004, 04:46
Localisation : À des milliers de kilomètres à l'intérieur de ma tête, mais hors de mon corps...

Message par TheKiller » mer. 03 mars 2004, 17:45

Et c'est vrai, le fait qu'ils retournent à une vie normale est déprimant... Will ne pourra plus voir Lyra et les autres de son monde... Je me suis senti déprimé, comme si je revenais moi-même de voyage... Chaque fois, je me dis que j'adore ça, et que je ne prendrai pas l'avion de retour, pour continuer à m'amuser et rester avec mes amis du moment, et finalement je finis toujours par revenir chez moi. Alors, je reste étendu sur mon lit en me demandant ce que je vais faire si je ne peux pas toujours être parti loin de chez moi, et je me dis que je ne serai plus jamais heureux, du moins tant que je reste chez moi... C'est vraiment affreux comme sentiment! Ah, la maudite sédentarité... :~

Avatar du membre
bowman
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 227
Enregistré le : dim. 29 févr. 2004, 21:13
Localisation : ici et la
Contact :

Message par bowman » mer. 03 mars 2004, 18:06

Sa me rassure de voir que ne suis pas le seul a avoir pleuré . J'y avais jamais pensé mais la comparaison de Thekiller est trés bien, je pense avoir eu le meme sentiment d'envie que l'histoire ne finisse jamais...Mais elle finit quand même, certain diront quelle finit mal d'autres disent que une fin comme celle là était obligatoire :~ !!Moi je pense que sa aurait été autrement sa ne serait pas pareil du tout . Quand je repense au livre, la première chose dont je me rapelle est la fin car elle m'a marqué, pour moi la fin est trés bien comme elle est et il n'aurait pas falu de 4éme tome...Enfin c'est mon avis et surement pas celui de tout le monde
Modifié en dernier par bowman le jeu. 09 déc. 2004, 11:54, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5985
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par Nef » mer. 03 mars 2004, 19:25

Ce qu'est la fin, c'est un peu un rêve duquel on se réveille. En rêve, on faisait des choses irréalisables (lire l'aléthiomètre) et au réveil, tout est différent (on ne sait plus lire l'aléthiomètre)
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !

Invité

Message par Invité » jeu. 04 mars 2004, 03:02

Je crois que la fin d'un livre, pour que celui-ci demeure en mémoire après la lecture (c'est-à-dire un bon livre) et continue de nous faire réfléchir, dit nécessairement être marquante. Parlez-en en bien ou en mal, mais parlez-en! Je suis actuellement en train d'écrire une histoire, où tous les gentils se suicident à la fin, et où ceux qui ne se suicident pas se font massacrer, mais par cette mort ils échappent à un enfer que les méchants n'éviteront pas parce qu'ils stagnent... C'est un peu brusque comme fin, et ça peut paraître triste, mais quand on y pense (et quand on est dans le contexte), c'est une bonne fin...

Sally
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 447
Enregistré le : mar. 28 oct. 2003, 16:55

Message par Sally » jeu. 04 mars 2004, 08:34

TheKiller a écrit :Et c'est vrai, le fait qu'ils retournent à une vie normale est déprimant... Will ne pourra plus voir Lyra et les autres de son monde... Je me suis senti déprimé, comme si je revenais moi-même de voyage... Chaque fois, je me dis que j'adore ça, et que je ne prendrai pas l'avion de retour, pour continuer à m'amuser et rester avec mes amis du moment, et finalement je finis toujours par revenir chez moi. Alors, je reste étendu sur mon lit en me demandant ce que je vais faire si je ne peux pas toujours être parti loin de chez moi, et je me dis que je ne serai plus jamais heureux, du moins tant que je reste chez moi... C'est vraiment affreux comme sentiment! Ah, la maudite sédentarité... :~
Home sweet home pourtant, non ? Un jour, tu trouveras un endroit d'où tu n'auras plus envie de bouger, peut-être...

Répondre