(La Belle Sauvage) - Discussion - SPOILERS

Venez discuter d'A la Croisée des mondes dans le petit salon des Erudits de Jordan College !

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

(La Belle Sauvage) - Discussion - SPOILERS

Message par Haku » ven. 26 mai 2017, 15:27

Bon bon bon.
On a un titre (extra).
On a un extrait (qui me rend tout chose).
On peut discuter, non ?

Alors déjà. Malcolm. Pas le héros d'une série, mais le héros d'une trilogie. Malcolm Polstead, onze ans au moment de la naissance de Lyra. Il apparaît en effet dans les précédents livres : je mets ça en mode spoiler si vous voulez le chercher (c'est quand même nettement plus drôle, non ?)...
- dans Lyra's Oxford (on parle du "jeune docteur Polstead, un des rares Erduits capables de monter jusqu'en haut de la tour plusieurs fois par jour", ce qui collerait bien au fait qu'il n'ait qu'une dizaine d'années de plus que Lyra. Il est roux, affable et cause avec Lyra ; son daemon est une chatte dont on ne donne pas le nom).
- dans Il était une fois dans le Nord (deuxième lettre de Lyra dans les appendices : en français c'est "Pr. Polstead" et en anglais toujours "Dr. Polstead").
C'est parti les ami. 5 mois d'ici à la sortie.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » ven. 26 mai 2017, 21:33

Accessoirement, je suis impatient de savoir si on va retrouver Ma Costa, qui était la nourrice de Lyra avant le procès d'Asriel, et découvrir comment celle-ci a protégé Lyra de la rage meurtrière du cocu Belacqua - mais aussi si on va découvrir les détails de la remise de Lyra aux Erudits de Jordan. Toute l'histoire est narrée dans le chapitre 7 des Royaumes du Nord (qu'il me va falloir relire, encore...) : de l'amour, de l'adultère, de la vengeance, du sang, un meurtre, un procès, une enfant cachée, une déchéance, rah... quelle affaire :fou:
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5954
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 54

Message par Nef » ven. 20 oct. 2017, 08:54

Je reprends ton sujet en changeant le titre, Haku, pour le dédier à la discussion autour du livre.

Ce sujet est destinés à ceux qui lisent ou ont lu La Belle Sauvage. Pour les autres, soyez avertis que si vous continuez, vous vous exposez à des SPOILERS

Hâte de découvrir et de me plonger dans cette nouvelle histoire !
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » ven. 20 oct. 2017, 09:31

J'ai reçu un mail d'amazon (.co.uk) qui me dit qu'il a été expédié hier et que je devrais le recevoir mercredi. Sachant qu'en général ils sont pessimistes, je peux m'attendre à l'avoir en début de semaine prochaine. PARFAIT ! Il ira dans ma valise lorsque j'irai à Londres la semaine de la Toussaint. :-D

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4918
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » sam. 21 oct. 2017, 10:10

Je l'ai commandé sur Amazon UK aussi (j'ai profité de la promo à 10£ qu'ils faisaient à un moment). Il a été expédié aussi, je devrais pas non plus tarder à le recevoir.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » sam. 21 oct. 2017, 12:07

J'ai fini le livre hier soir, alors que LaLuna arrivait dans les salons du Southbank Centre de Londres pour la conf de l'auteur. J'essaie de préparer qqch d'ici la fin du week-end mais là il fait beau et du coup, pas forcément chaud pour tout faire de suite... J'aimerais faire une version sans spoiler et une avec d'ici la fin du week-end, mais l'emploi du temps ne va pas trop aider.

Globalement, j'ai passé un très bon moment. Il y a de grosses surprises, beaucoup de plaisir, et plein de choses intéressantes à en tirer !
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » dim. 22 oct. 2017, 12:02

( Normalement, spoiler-free. La version avec spoiler et plus de réflexion viendra plus tard - c'est la même base mais plus détaillée. )

LA BELLE SAUVAGE

Une quinzaine d’années ont passé depuis Le Miroir d’Ambre. Quinze ans aussi depuis la promesse de Philip Pullman du retour de Lyra dans ce Livre de la Poussière, devenu par les miracles de l’inspiration fertile de l’auteur une trilogie. Alors évidemment, malgré deux petits opus entre temps, ce retour dans l’univers de Lyra était attendu de pied ferme. Avec cette Belle Sauvage, Pullman se fait plaisir et comble le lecteur.

La Belle Sauvage, c’est l’œuvre d’un auteur qui a accumulé vingt ans d’expériences supplémentaires depuis la création de son univers, le livre d’un auteur qui sait raconter des histoires et s’essaie à de nouveaux genres ; ce retour vers cet univers alternatif qu’il s’est créé repose ainsi sur un étrange et délicat équilibre – une réinvention plutôt qu’une simple exploitation de ses codes, car Pullman a ajouté à son creuset thèmes, idées et trames pour composer de nouveaux tableaux.

Bien sûr, il est question de daemons et d’aléthiomètres (on nous l’avait déjà promis) et en second plan défilent une foule d’éléments familiers qui donnent au lecteur l’impression d’être ici chez lui. Mais la première chose qui frappe, c’est que l’Oxford qui nous est offert aujourd’hui est en un certain sens inédit, sombre et inquiétant. La différence avec Les Royaumes du Nord réside dans le choix de la perspective. Si Lyra vivait dans l’existence feutrée d’un collège où tout le monde la servait et était (à de rares exceptions près) le point central de toute la séquence d’Oxford, Malcolm a une vie relativement sociale où il absorbe plus aisément le monde de plus en plus policé qui l’entoure. La noirceur du contexte est en outre accentuée par le choix de Pullman de s’intéresser (et nous questionner) aux problématiques qui échappent à Malcolm mais rongent les adultes : mettre hors d’état de nuire un système abject nous autorise-t-il à employer des moyens abjects ? Ainsi, en souhaitant expliquer comment nous en sommes venus aux Enfourneurs des Royaumes du Nord, Pullman en revient à des thèmes qui lui sont chers (dogmes, contrôle de l’opinion, répression intellectuelle, embrigadement…) mais s’offre aussi un boulevard pour inclure une tonalité marquée de roman d’espionnage (la préparation des aventures dessinées de John Blake n’y est peut-être pas étrangère). Mais la noirceur ne s’arrête pas à l’atmosphère : le roman est également sombre et violent dans les actes qu’il décrit. Il est ici question de meurtre, de sexe et d’agression sexuelle. De quoi secouer les jeunes protagonistes.

Un autre constat immédiat est la tonalité animiste du récit. Pullman s’y était déjà adonné avec sorcières et chamans, mais le constat est encore plus flagrant avec ce livre. Cela peut déstabiliser – et le couvert sera probablement remis dans les tomes suivant – mais c’est finalement une évolution assez logique : depuis sa dernière incursion chez Lyra, l’auteur a assuré une réécriture d’une cinquantaine de contes des frères Grimm et a pu s’exprimer assez ouvertement sur l’intérêt des contes dans sa conception de la narration. Outre les personnages et concepts nouveaux qui se glissent dans le récit, la nature elle-même devient un personnage à part entière. Pendant la première moitié de l’ouvrage les protagonistes regardent d’un œil inquiet le niveau des rivières monter avant qu’une crue violente n’affecte toute la seconde moitié de l’ouvrage. Les inondations font remonter des choses à la surface et en déclenchent d’autre, écrit l’auteur noir sur blanc. Dans notre cas, le gros de l’action démarre à proprement dit avec la crue, et il y est alors énormément question d’éléments : eau, feu, air et terre sont tour à tour atouts et obstacles…

Mais au-delà de toutes ces bulles de champagne qui pétillent à travers les mailles de l’histoire, au-delà des éléments brillants que Pullman a picoré ici et là et qui ressortent du récit à qui veut bien les chercher, reste évidemment et avant tout le plus important : une histoire prenante, rythmée, construite qui se savoure dans un premier temps pour le plaisir de l’odeur et du goût, puis se dévore ensuite par faim et volonté de ne plus s’arrêter en si bon chemin : Pullman démarre son récit à coups de pinceaux lents, met en place ses personnages, ses enjeux, son contexte, ses questions. Les relations se construisent, les ressorts se tendent, la respiration est retenue… puis l’eau déferle et l’action ne s’arrêtera plus, jusqu’à l’ultime page. Les personnages marquent, Malcolm et Alice sont admirables (le langage d’Alice est un bonheur, espérons que la traduction saura le préserver), le ton est vif et régulièrement narquois (une phrase magnifique sur les athées qui deviennent célèbres… ou une description qui déclenchera une nouvelle guerre de Troie au sein des lecteurs de la première heure) et l’auteur fait le chemin entre émerveillement et noirceur à double sens en quelques lignes. Dans cet univers qui n’a jamais été aussi proche de Miyazaki, l’excursion en compagnie d’un conteur inspiré s’avère un vrai plaisir.

Reste désormais à regarder l’avenir. Des suites, il en est régulièrement question puisque Pullman laisse des petits cailloux pour l’œil attentif du lecteur. Pullman annonce élégamment le retour d’un personnage pour les prochains tomes, fait plusieurs références à la partie du monde où devrait s’expatrier le récit et il y a enfin cette expression, the secret commonwealth, évoquée au détour d’une phrase qui n’a d’autre intérêt que cette expression, et qui une fois le livre lu, semble être assez révélatrice de ce qu’on pourra attendre comme thématiques futures. Puis il y a les questions, nombreuses, qui émergent du récit. L’heure est venue de spéculer, de discuter, de conjecturer, bref, d’échanger et de se montrer curieux. Tout ce qui a fait le sel de la première trilogie de l’auteur...
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 22 oct. 2017, 22:13

Merci pour ce résumé dénué de spoil Haku, c'est gentil pour nous ! :D

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4918
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » lun. 23 oct. 2017, 17:43

J'ai reçu mon exemplaire! Et comme je viens de terminer ma lecture précédente, je vais pourvoir l'attaquer dès ce soir :)
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Aëlendril
Ange
Ange
Messages : 1905
Enregistré le : lun. 19 mars 2007, 14:06
Localisation : Australia mate!!
Contact :

Message par Aëlendril » lun. 23 oct. 2017, 20:58

Je l'ai reçu aussi :D
Par contre tout ce que j'avais vu/lu à son propos, c'était la couverture, donc je découvre totalement :p
THERE IS NO JUSTICE, THERE IS JUST ME.
I AM DEATH, NOT TAXES. I TURN UP ONLY ONCE.

Le mutant à 4 yeux! ^^__^^
Docteur Zoidberg (\/) (o,,,o) (\/)

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » lun. 23 oct. 2017, 21:27

Je suis jalouse de tous ces gens talentueux capables de lire en anglais :p

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 24 oct. 2017, 09:17

Je l'ai reçu hier aussi ! :eek:

Avatar du membre
Aëlendril
Ange
Ange
Messages : 1905
Enregistré le : lun. 19 mars 2007, 14:06
Localisation : Australia mate!!
Contact :

Message par Aëlendril » mar. 24 oct. 2017, 18:20

Ayé, ai fini xD
THERE IS NO JUSTICE, THERE IS JUST ME.
I AM DEATH, NOT TAXES. I TURN UP ONLY ONCE.

Le mutant à 4 yeux! ^^__^^
Docteur Zoidberg (\/) (o,,,o) (\/)

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » mar. 24 oct. 2017, 23:07

Et du coup, ton avis Aël ? :)

Avatar du membre
Aëlendril
Ange
Ange
Messages : 1905
Enregistré le : lun. 19 mars 2007, 14:06
Localisation : Australia mate!!
Contact :

Message par Aëlendril » mar. 24 oct. 2017, 23:43

Bah j'ai bien aimé :D
C'est quand le tome 2? :p

(oui je sais, je suis jamais très éloquent niveau critiques xD)
THERE IS NO JUSTICE, THERE IS JUST ME.
I AM DEATH, NOT TAXES. I TURN UP ONLY ONCE.

Le mutant à 4 yeux! ^^__^^
Docteur Zoidberg (\/) (o,,,o) (\/)

Répondre