(Il etait une fois dans le Nord) Discussion

Venez discuter d'A la Croisée des mondes dans le petit salon des Erudits de Jordan College !

Modérateur : Régents

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

(Il etait une fois dans le Nord) Discussion

Message par Haku »

Voilà, je prépare le sujet à moins d'une semaine de la publication du livre.
Ce sujet sera "ouvert" le jour même (le 3 donc) et contiendra des SPOILERS de façon quasi assurée. Donc à visiter à vos risques et périls.
A très bientôt pour discuter sans fin de la chose ;)
Modifié en dernier par Haku le dim. 20 nov. 2011, 14:30, modifié 2 fois.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Première critique très positive en provenance de BTTS. Attention, quelques (petits) spoils quand même, même si rien de grave.
http://www.cittagazze.com/news.php?id=743
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
Poussimon
Archange
Archange
Messages : 5124
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Plus que quelques pages et j'aurai fini. Comme je m'y attendais, il est largement mieux que Lyra et les oiseaux.

Pendant la scène où Lee tue McConville, je me suis demandé s'il allait lui faire subier le même sort que McC avait infligé à d'autres. Quand j'ai vu que non, j'ai pensé que c'était un peu dommage et que McC méritait de savoir ce que ça fait, et puis finalement je me suis dit que c'était tant mieux puisque Lee n'est pas un affreux méchant et il ne faut pas qu'il se mette au même niveau que les méchants.

(J'ai pas pris la peine de mettre en blanc vu que Haku a prévenu dans le titre qu'il risque d'y avoir des spoilers. Et pis je suis pas trop entrée dans les détails).
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Voilà, instant particulier pour moi. Un peu moins de huit mois après que M. Pullman nous ait annoncé de vive voix la parution future de ce livre-là, je suis enfin en mesure (et en joie réelle) de pouvoir donner mes premières impressions. J'ai essayé de mettre ça en forme, mais ça méritera une seconde lecture pour approfondir.
Ladies and Gentlemen...


Once Upon a Time in the North.
Retrouver l'espace de deux heures environ l'univers d'une trilogie que l'on apprécie est à coup sûr un moment qui se savoure.
Ce nouveau petit opus est une très bonne nouvelle. Une bonne nouvelle car c'est un petit ouvrage captivant et bien écrit, mais une bonne nouvelle
également car ce petit livre bleu devrait pouvoir faire patienter en sérénité les amateurs de Philip Pullman d'ici au "Book of Dust", cinq ans après
"Lyra et les Oiseaux". Si on ne va pas ici refaire la liste des petites déconvenues de cette courte aventure de Lyra, ce Once Upon a Time in the North
devrait quant à lui mieux répondre aux attentes de la communauté pullmanophile.
Sans révéler l'histoire - ce serait dommage de gâcher le plaisir - on apprend des petites choses qui sans être capitales seront appréciées par tout
admirateur de la trilogie. Le ton et les différents degrés de lecture, aussi, sont appréciables. En ponctuant le récit de quelques pointes sociales
et politiques sans pour autant en faire le coeur du roman, Pullman ajoute à une histoire plaisante un contexte qui lui donne plus de richesse et de profondeur,
y laissant voir des échos (involontaires?) à d'autres de ses livres.
Mais le plaisir de cet ouvrage consiste avant tout à retrouver quelques uns des personnages d'A la Croisée des Mondes. Lee et Hester ainsi que Iroek ont donc droit
à un opus spécialement dédié, et l'on ne cachera pas notre plaisir. On retrouve un trio ainsi donc moins âgé et plus inexpérimenté, et cela permet à Pullman
de leur coller pour l'occasion quelques réactions de jeunesse qui, s'ils autorisent aux personnages une évolution dans les trente-cinq années qui les
séparent de leur quête aux côtés de Lyra, semblent surtout une marque d'affection du créateur envers ses personnages. Si revoir Iorek est un petit
plaisir qu'on ne boudera pas, c'est clairement Lee qui a la plus belle part. Lee est déjà lui-même, ayant le chic pour se fourer dans les mauvais coups, mais
on lui découvre aussi une certaine insouciance de jeunesse (la lecture attentive de l'extrait du manuel en écho de ce que dit l'aéronaute est en soit assez
délicieuse). Hester trouve également plus de place pour s'exprimer, avec un style bien direct et sans détour, offrant même au lecteur quelques rires devant
ses réflexions...
Les premières périgrinations des deux accolytes préfigurent d'autres batailles, mais seule une petite phrase préfigure leur destin commun.
Pour le reste, il y a un air de western, d'hommes pas complètement innocents et roublards qui essaient de tirer leur épingle du jeu - un peu une ambiance
à la Eastwood, peut-être, bien que ce ne soit pas très simple à décrire. Le fait est que ce port de l'Arctique n'est pas une place où la vie est simple, et
la présence de deux femmes au milieu de ce monde d'hommes et de conflits d'intérêts allège un peu l'atmosphère vient donner une petite coloration
supplémentaire et quelques petits détails annexes.
Le livre, enfin, en tant qu'objet est à l'image de son prédécesseur un petit bonheur à tenir entre ses doigts. Couverture en toile fabuleuse au toucher,
illustrations disséminées colorant le récit, documents annexes intéressants voire même -très?- intriguants (bien de sympathiques questions s'y cachent!) et
un plateau de jeu assez extra, qui nécessitera d'être testé un jour ou l'autre.
Au final, une très bonne impression. Le livre reste d'assez petite taille (comptez une centaine de page pour l'histoire en elle-même, plus quelques unes
pour des documents annexes que je vous laisse la joie de découvrir) mais ne laisse pas sur la faim le lecteur.
Un excellent complément à une trilogie non moins excellente !



Bon maintenant, dès que quelqu'un l'a lu, je veux causer. J'ai soif de questions. Y'aura des spoilers dans mes prochains messages, je vous le dis ! Poum, quand tu as tu lu...
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
Poussimon
Archange
Archange
Messages : 5124
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Je l'ai terminé hier. La réaction de Lee quand il apprends qui est le fiancé de Miss Lund (c'était bien ça son nom? j'ai pas le bouquiin sous la main pour vérifier) m'a un peu surprise. Je pensais pas qu'il était aussi attaché à elle.
et pis c'était assez rigolo de voir un Iorek qui se fait tout petit dans la nacelle parce qu'il a peur. Le connaissant dans ALCDM je ne m'attendais pas à ce genre de réaction de sa part.

Et pis j'aimerais bien en savoir plus sur la thèse de Lyra. C'est de ça qu'aurait dû parler Lyra's Oxford.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Bon, tout s'est effacé mais je reprends (SPOILERS)

J'ai vraiment apprécié ce détail sur Iorek que tu soulignes Poussimon. J'ai aussi adoré les répliques d'Hester sur la dernière page, la façon que Lee a de réciter son manuel, les détails sur Lyra (son nom, ses études et ses incertitudes sur ses études qui nous mènent droit au Book of Dust...), le jeu, et les apparitions des noms Dakota et Ragnar. Je sais qu'on peut dire que c'est tiré par les cheveux (et c'est le cas) mais suite au film, je ne peux m'empêcher de trouver ça amusant.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
Poussimon
Archange
Archange
Messages : 5124
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Haku a écrit :et les apparitions des noms Dakota et Ragnar. Je sais qu'on peut dire que c'est tiré par les cheveux (et c'est le cas) mais suite au film, je ne peux m'empêcher de trouver ça amusant.
Si je ne me trompe pas trop, le livre a été écrit à peu près en même temps que le film était tourné donc PP a peut-être rajouté ces noms en clin d'oeil au film. "Dakota" ne m'a pas frappé puisque que dans Once Upon a Time... c'est l'Etat du Dakota et pas un prénom, mais ça m'a aussi amusée de voir le nom Ragnar et je me suis posé la question de savoir si c'est PP qui l'a mis à cause du film, ou si c'est les réalisateurs du film qui ont changé le nom de Iofur à cause de Once Upon a Time...
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Allons bon, nous sommes sur un forum dédié à Philip Pullman et PERSONNE ne cherche à s'exprimer sur son dernier petit bijou ? Mais faut se réveillez, cher(e)s ami(e)s !
Qui en a pensé quoi, alors ???
Car bon, entre l'histoire, les documents annexes, le jeu, et tous les détails on devrait avoir de quoi refaire le monde. Ou du moins A la croisée des mondes...
Nan ? Personne ? :triste:
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
salem_jadot
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 502
Enregistré le : jeu. 17 janv. 2008, 21:52
Localisation : Noyé dans mes cours

Message par salem_jadot »

Moi j'ai bien aimé retrouver l'humour de Lee et Hester, qui est très présent.
J'ai aussi eu un peu de mal à m'habituer au fait que Hester soit une femelle, alors qu'"il" est présenté comme un mâle dans la trilogie en VO. Très beau petit livre en général, j'ai apprécié connaître un peu plus la rencontre de deux de mes personnages préférés, mais j'ai l'impression que tout n'a pas été dis... Pas vous?
Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 7789
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

Oups... désolée, j'avais oublié ce sujet... :baffe:

Comme Lyra's Oxford, j'ai été assez désappointée par le fait que l'action se déroule en quelques heures... Ok, quelques dizaines d'heures. Mais tout se passe au même endroit. Lee arrive, agit, repart, point final. C'est bête à dire, mais j'aurais aimé en savoir plus ! Pourtant, je m'y attendais, puisqu'en une centaine de pages de petite taille, on ne pouvait guère écrire un roman fleuve...
Par ailleurs, je suis vraiment ravie de savoir d'où vient cette amitié entre Iorek et Lee, de voir une petite partie de la jeunesse de Lee (et de celle de Iorek). Là aussi, j'aurais aimé en savoir plus : où Iorek est-il descendu ensuite ? Qu'a-t-il fait ? Et Lee ?

Pour le jeu, je trouve sympa le concepte du "jeu de l'oie" agrémenté d'une boussole, et aussi du fait que ce soit le dernier arrivé qui gagne.

Et sinon... une petite pointe d'émotion en lisant que Lyra fait des recherches sur un sujet qui l'amène à étudier le passer de Lee. Oh, nul doute qu'elle l'ait fait exprès, mais c'est pour moi une petite trace de ce futur que j'aurais tellement aimé connaître !


En ce qui concerne Hester... c'est vrai, la considérer comme un daemon féminin, alors qu'on l'a toujours signalée, dans la version française, comme un personnage masculin, c'est étrange. Mais on s'y fait, et finalement ça rétablit la logique donnée dans le livre : très rares sont les personnes qui ont un daemon de leur propre sexe.
Avatar du membre
Kyana
Ours
Ours
Messages : 28
Enregistré le : lun. 13 oct. 2008, 01:13
Localisation : Luberon

Message par Kyana »

Je viens juste de le lire pour la première fois. Hé bien je le trouve plus étoffé et surtout plus dense que la trilogie. Si cette dernière avait été écrite avec autant de précisions et de profondeur culturelle, politique, psychologique, etc., elle aurait pris au moins neuf tomes au lieu de trois !
Lee Scoresby est avec ce livre en chemin vers le top des personnages de Pullman, ça ne m'étonnerais pas que dans l'avenir on ait droit à plusieurs suites concernant les aventures de Scoresby et d'Hester. Et ce sera toujours étrange de lire la vie d'un héros tout en connaissant à l'avance (et avant lui !) le moment et les circonstances de sa mort (à laquelle l'auteur fait déjà allusion en parlant de la winchester)...
Vraiment j'ai adoré ce bouquin, et je me suis délecté à la lecture d'un combat de cowboy dans une grange avec vengeance à la clé, genre "Règlement de compte à OK Corral" , mais avec la participation des daëmons !
Je ne peux m'empêcher de voir dans cette histoire une parabole politique sur le monde d'aujourd'hui : des brigands, saccageurs sans scrupules, aficionados de la liberté privée d'entreprise à tous prix, ont pris le pouvoir sur une bonne partie du Grand Nord et pillent les ressources au nez et à la barbe des organismes publics... grâce à des élections obtenues par désignation de boucs émissaires, étrangers à bannir - ça ne vous rappelle rien ?
Autrement, la construction de Pullman me fait penser à ces interminables "campagnes" de jeu de rôles que nous avons avec de vieux potes constituées peu à peu, au fur et à mesure des séances... Ceux qui connaissent le monde des jeux de rôles et qui ont joué longtemps dans le même univers, et surtout les meneurs de jeu savent que la cohérence de l'univers en question se bâtit peu à peu, avec des idées qui viennent souvent logiquement et qui s'ajoutent les unes aux autres... On a l'impression de voir l'univers se créer sous nos yeux, sortir de notre tête malgré nous, mais pour le meilleur. Et bien j'ai la même impression à la lecture des livres de Pullman concernant "la croisée des mondes". je pense que c'est une grande joie et un plaisir permanent pour lui d'imaginer petit à petit les éléments qui composent cet univers décidément de plus en plus fourni et complexe, dans le bon sens du terme. Un vrai plaisir pour nous tous aussi, je crois . ^^
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5946
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Ca fait plaisir de lire une critique aussi enjouée à propos de Pullman ! :-D
Tout fan que l'on est ici, ça ne se lit pas tous les jours.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image
Avatar du membre
Poussimon
Archange
Archange
Messages : 5124
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Anne-Emmanuelle a écrit : En ce qui concerne Hester... c'est vrai, la considérer comme un daemon féminin, alors qu'on l'a toujours signalée, dans la version française, comme un personnage masculin, c'est étrange. Mais on s'y fait, et finalement ça rétablit la logique donnée dans le livre : très rares sont les personnes qui ont un daemon de leur propre sexe.
Bah, pour moi Hester a toujours été une "fille", ptet à cause de son prénom ^^
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé
Avatar du membre
Kyana
Ours
Ours
Messages : 28
Enregistré le : lun. 13 oct. 2008, 01:13
Localisation : Luberon

Message par Kyana »

Haku a écrit :Ca fait plaisir de lire une critique aussi enjouée à propos de Pullman ! :-D
Tout fan que l'on est ici, ça ne se lit pas tous les jours.
Hé oui, le temps est trop précieux... pas besoin d'en perdre à parler de ce que l'on aime pas... par contre l'enthousiasme ça vaut le coup. C'est, j'espère, communicatif.
Avatar du membre
Kerena
Buffalo Girl
Messages : 1588
Enregistré le : lun. 07 févr. 2005, 16:29
Localisation : Entre la France, l'Allemagne, l'Egypte et le Japon... Dur dur, d'être partout à la fois !

Message par Kerena »

Allez, à mon tour...

Ma critique ne va pas être évidente, puisque je l'ai lu en anglais, et en plusieurs parties entrecoupées de plusieurs jours/semaines.

Il m'en ressort donc plus une impression, qui donc pour moi est très bonne. Un style léger et facile : de ce point de vue, je ne sais pas si c'est le traducteur d'ALCDM qui a changé le style de Pullman en traduisant, ou si Pullman a changé de style entre ALCDM et OUATIN ; toujours est-il que c'est plus agréable à lire encore que la trilogie de base.
Sinon, comme l'a dit Haku, l'ambiance western est très simpa et très présente : tirs au pistolet et au fusil, maisons en bois, une jeune et belle fiancée, des gangs rivaux...

Maintenant, je n'ai pas tout compris dans le livre, il me faudrait lire la traduction ^^
てんし けれな - Billy Bob'sette travaillant à Disney (NON ! Je ne fais pas Mickey !) - Ange déchu fan de Poum et atteinte de la Changite d'Avatar Aigüe
Image
Répondre