Clins d'oeil

Venez discuter d'A la Croisée des mondes dans le petit salon des Erudits de Jordan College !

Modérateur : Régents

Lans
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 155
Enregistré le : ven. 05 août 2005, 07:54
Localisation : Trollesund

Message par Lans »

Sei Assoan a écrit :il est impossible de juger le niveau global en physique/théologie des mondes, car les avancées technologiques en sont à des points très différents...
Parfaitement ! N'oublions pas la bombe guidée par A.D.N...
Sei Assoan a écrit :Aurora Borealis en anglais... Donc Aurora/Horror... Faudrait voir la VO
Tu es sûr :pensif: ? Parce que Aurora Borealis, ça a plus l'air latin qu'anglais :lol:
Mais de toute façon, la question reste secondaire : prenons HP : le traducteur a rajouté plein de jeu-de-mots qui ne marche qu'en français :
- Le ratbougri (médiacament pour les rats malade)
- La chanson du Choipeau magique (les vers anglais et français ne correspondent pas...)

Autant dire que le traducteur a une grande liberté, et un petit jeu de mots qui dure deux lignes et n'a aucune influence sur la suite, je pense que c'est le traducteur qui l'a fait... d'autant plus que comme jeu de mot, c'est ni très drôle ni très recherché...

Donc moi je paris sur une adaptation du traducteur (ça doit être dur de voir passer une oeuvre comme ça sans avoir envie d'y laisser une trace de son travail :clin: ...)

Avatar du membre
Sei
Ange
Ange
Messages : 1566
Enregistré le : mar. 08 nov. 2005, 12:48
Localisation : ->ici<-

Message par Sei »

Perdu...

Le traducteur n'a pas vraiment le droit de modifier l'oeuvre de l'auteur... Mais pour un livre comme HP, il a été obligé d'adapter tous les jeux de mots et néologismes qu'on y trouvait. Donc je suis persuadé qu'il y'a bien un jeu de mot en VO.

Aurora Borealis c'est ce que me donne google :p
"La première des libertés est la liberté de tout dire." Maurice Blanchot

Avatar du membre
*liz*
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 418
Enregistré le : ven. 04 févr. 2005, 19:20
Localisation : Brest-Rennes

Message par *liz* »

Pour la question 3, j'ai une piste : il y a écrit quelque part dans le tome 1 à propos de Sophomax : il était aussi beau et bien portant que son humain était vieux et faible, ou un truc de ce genre, j'essaierais de retrouver la citation exacte, promis !
c'est justement ce passage dont je parle, mais j'aime beaucoup vous iéde pour pantalaimon "terre à terre" je n'avez pas vu ça désolé, j'ai remarquer de nouvelles choses, je les tapes sur ordi et je vous les evoi

(n'empeche la plupart des nom sont des noms de villes ou fleuves angalis ou australie c'est assez amusant)

Avatar du membre
Koribasso
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 793
Enregistré le : ven. 21 oct. 2005, 19:23
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Koribasso »

euh *liz* c'est pas que je remets en doute ton travail mais....c'est toi qui a cherché tout ca ou c'est un copier/coller ?

Si c'est toi.....bravo j'ai appris pas mal de truc ! (d'ailleurs meme si c'est pas toi j'ai appris pas mal de truc.....enfin bref ^^ )
Fondateur de la Jack Churchill Appreciation Society

Avatar du membre
Lyra D'or
Ours
Ours
Messages : 24
Enregistré le : lun. 07 nov. 2005, 02:55

Message par Lyra D'or »

ta boisson que tu disai existe...
(un nom semblable)
brandewijn
voici...
ombre de lune
esquive de plume
amour absolu
je suis la chevaucheuse de brume

Avatar du membre
Sei
Ange
Ange
Messages : 1566
Enregistré le : mar. 08 nov. 2005, 12:48
Localisation : ->ici<-

Message par Sei »

Bon, j'ai un super clin d'oeil trop bien caché

Concernant le Tokay et 1898...

En 1898, à Colmar, est érigée la Fontaine de Schwendi (fabriquée par Bertholdi). Or, Lazare de Schwendi (à qui est dédié la fontaine) était un soldat sous les ordres de Phillipe II d'Espagne, et selon l'Histoire, c'est lui qui aurait importé, durant une campagne, le Tokay, vin hongrois, et serait à l'origine de ce qu'on nomme maintenant Tokay Pinot-Gris d'Alsace (qui est donc un "dérivé" du vrai Tokay Hongrois).

Alors?


Et encore à noter :

Pour éviter que les longs voyages en mer n'altèrent la qualité de leur vins, les marchands, essentiellement anglais et hollandais, commencèrent à les distiller à leur arrivée, puis avant leur départ, . Les hollandais en produisaient du 'Brandewijn', ou vin brûlé. Ce 'Brandewijn' sera l'ancêtre du 'Brandy...

Pas étonnant pour un anglais


Douze

Douze : symbole par excellence du peuple de Dieu. Dans la Bible comme dans l'Apocalypse, ce nombre est partout présent : les douze tribus d'Israël, les douze fils de Jacob, les douze apôtres


Baruch

Biographie :
Philosophe hollandais. Baruch Spinoza, ou Baruch d'Espinoza. Informé des sciences de son temps et fortement influencé par Hobbes et Descartes, Spinoza est l'un des plus influents philosophes rationalistes du XVII e siècle. Sa pensée, d'une difficulté exigeante, prônait un immanentisme radical: rien n'existe que tout, et ce tout - la Nature - est le seul Dieu. Pour lui, il n'y a donc ni surnaturel, ni Providence, ni Jugement dernier: l'éternité de tout n'est pas un autre monde mais la vérité de celui-ci.



A suivre...
"La première des libertés est la liberté de tout dire." Maurice Blanchot

Avatar du membre
Cynariël
Cyranosaurus Rex
Messages : 2483
Enregistré le : dim. 12 juin 2005, 11:51
Localisation : A droite à gauche...

Message par Cynariël »

@Sei: J'suis bouche-bée! Comment pouvez-vous avoir le temps de trouver tout ça??? O_o
Magnifiscence tyrannique Cyn,
Attention, Chat Méchant.

Capiteuse Ylang-ylang, qui Ravive et Illumine Allègrement les Nuits d'Ebène... --> Où comment Aélys a complètement discrédité mon statut de Cyranosaurus Rex. ^^

Avatar du membre
Sei
Ange
Ange
Messages : 1566
Enregistré le : mar. 08 nov. 2005, 12:48
Localisation : ->ici<-

Message par Sei »

Tu peux me tutoyer :clin: :clin: :clin:

Ca m'a pris au moins 5mn... Tout est dans les mots clés...

2 liens pratiques

www.google.fr :hihihi:
www.wikipedia.org à ne pas oublier... C'est la plus grande encyclopédie de la planète (toutes langues confondues)
"La première des libertés est la liberté de tout dire." Maurice Blanchot

Avatar du membre
Lili TK
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 273
Enregistré le : mer. 07 sept. 2005, 14:59
Localisation : Londres? Revenez dans deux ans et demi...
Contact :

Message par Lili TK »

Lol je comprends mieux maintenant! :-D Pullman na vraiment pas choisi ses noms au hazard, c'est sur.. :) A part peut-être pour lyra et will.. Mais sa métonnerai.. :rolleye: Dailleur quelqu'un saurait-il pourquoi il a choisi ses prénoms? :pensif:
This belongs to you... and always will.

Avatar du membre
Sei
Ange
Ange
Messages : 1566
Enregistré le : mar. 08 nov. 2005, 12:48
Localisation : ->ici<-

Message par Sei »

Pour Will (mais ça a déja été dit je crois : )


Parry (Sir William Edward), navigateur né à Bath le 19 décembre1790, mort aux eaux d'Éms le 8 juillet 1855. Fils d'un médecin, il s'engagea à dix-huit ans dans la flotte anglaise et fit campagne, jusqu'en 1814, sur les cotes de France, sur celles des États-Unis et dans la Baltique, occupant ses loisirs à étudier l'astronomie et la science nautique. En 1847, il projeta de prendre part à une expédition qui se préparait pour remonter le Congo; mais, empoché par un contretemps de la rejoindre, il se rabattit sur une autre expédition qui devait tenter, sous la direction du capitaine John Ross, de découvrir, dans les mers polaires, un passage Nord-Ouest et partit, l'année suivante, à bord de l'Alexander, en qualité de lieutenant. On n'alla pas plus loin que le détroit de Lancastre, Ross ayant cru apercevoir des montagnes qui lui barraient la route, et, six mois après, on était de retour en Angleterre. Cependant, Parry était convaincu que les obstacles qui avaient arrêté Ross étaient purement imaginaires. Il s'en ouvrit, à peine débarqué, à l'amirauté, et une seconde expédition fut décidée.
Parry en reçut la direction. Il quitta Londres, le 11 mai 1819, avec deux navires, l'Hécla et le Griper, ce dernier, aux ordres du capitaine Liddou, atteignit, le 21 juillet, par le détroit de Davis et, la baie de Baffin, le détroit de Lancastre, obstrué par des masses de glaces flottantes, n'en alla pas moins de l'avant et s'avança jusqu'à 113° 54' Ouest, découvrant successivement le canal de Prince-Régent, le détroit de Barrow, le canal de Wellington et l'île de Melville, où il fut bloqué cinq mois (24 septembre 1819 - 7 février 1820). La fatigue de son équipage ne lui permit pas d'avancer davantage vers l'ouest. Au mois de novembre, il était de retour en Angleterre et il reçut la prime de 50000 livres sterl. (425 000 F de l'époque) promise par le gouvernement anglais à celui de ses sujets qui franchirait le 110e degré Ouest.

Deux nouvelles expéditions, qu'il entreprit avec le Fury et l'Hécla, furent moins heureuses. La première, qui dura deux ans et demi (mai 1821 - octobre 1823), fut dirigée par le détroit d'Hudson; elle amena la découverte du détroit de Fury-et-Hécla, entre le promontoire de Melville et la terre de Cockburn, mais, à deux reprises, les navires furent emprisonnés dans les glaces, et on dut revenir après dix-sept mois de rigoureuse captivité.

La seconde (mai 1824 - octobre 1825) se borna à l'exploration du canal Prince-Régent; l'Hécla revint seul, le Fury ayant été brisé par une banquise, sans perdre d'ailleurs un seul homme.

Parry désespéra d'arriver à jamais découvrir le passage du Nord-Ouest. Il dirigea alors ses regards vers le pôle et, amirauté ayant approuvé le plan qu'il lui soumit, il partit, le 3 avril 1827, avec l'Hécla. Le 21,juin, il jeta l'ancre sur la côte Nord du Spitzberg et, le Lendemain, il s'aventura, avec James Ross, le neveu de son ancien chef, sur deux bateaux plats, spécialement construits, qu'ils parvinrent à mener, en cheminant à travers les glaces flottantes on en les tramant sur les banquises, jusqu'à 82° 45' N. (23 juillet 1827). Ils rejoignirent l'Hécla, le 21 août, après une absence de soixante jours et ils rentrèrent à Londres au mois de septembre. Ce fut la dernière expédition polaire de Parry. Il fut, fait chevalier (1829), nommé hydrographe de l'amirauté, puis commissaire de la société australienne d'agriculture, et, en cette dernière qualité, il alla résider cinq ans à Port-Stephens (1829-34). En 1837, il fut pourvu de l'emploi d'inspecteur des machines à vapeur de la marine. Il démissionna en 1846, pour vivre désormais dans la retraits, et il fut promu en 1852 contre-amiral. En 1853, il reçut le titre, d'ailleurs purement honorifique, de vice-gouverneur de l'hôpital de la marine, à Greenwich.



Pour ce qui est de Lyra, j'ai juste une théorie

La lyre est un instrument de musique. On peut donc voir Lyra comme un simple instrument guidé par son destin, tout comme la lyre est utilisée (//guidée) par le joueur... Enfin, une façon de voir la chose !
"La première des libertés est la liberté de tout dire." Maurice Blanchot

Avatar du membre
*liz*
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 418
Enregistré le : ven. 04 févr. 2005, 19:20
Localisation : Brest-Rennes

Message par *liz* »

euh *liz* c'est pas que je remets en doute ton travail mais....c'est toi qui a cherché tout ca ou c'est un copier/coller ?
Biensûr que c'est moi ^^° mais c'est des passages du livres... je reli le &er tome et je fais une coche dans la marge quand je vois un nouveau nom ou un truc spy, je recherche après, je dois mettre une interdiction de copier mes propos ? mdrrrr le faite vous quand vous écrivez un message dans ce forum ? moi non.... ^^

sei: wahouuuu j'ai une aide :dent: je li tout ça et j'édite, mais ça m'a l'air très bien chercher

edite: pour ton premier clin d'oeil je trouve que ça n'a rien a voir, juste une coincidence de mots clés comme moi et mon journal l'Aurore XD Ou peut etre que ça a avoir mais on n'a pas assez de preuves...
Douze : symbole par excellence du peuple de Dieu. Dans la Bible comme dans l'Apocalypse, ce nombre est partout présent : les douze tribus d'Israël, les douze fils de Jacob, les douze apôtres
Pour trouver des chiffres symboliques aller voir le chapitre 7 (2e chiffre symbolique) yen a une tout plein, les âges, les chefs de clans...


clin d'oeil "bof":

"Tu as de l'huile de sorcière dans ton âme. Tues un être trompeur, petite.
p144, tome 1

Elle sais mentir a merveille ^^

"Des oiseaux qui dormaient dans l'obscurité du toit, réveillés en sursaut, s'envolèrent en faisant topmber une fine pluie de poussière."
p149, tome 1

Clin d'oeil a son prochain livre ? Lyra et les oiseaux ?

-----------------------------------------------------------------------

"Méthode de Maystadt" (au lieu de dire intercision )Philippe Maystadt était président d'un parti chrétient, récemement en Belgique
p213, tome 1

Le prêtre possède un daemon pélican, or il symbolise le Christ (après on peux s'amuser a voir les ressemblances avec les daemon, le consul des sorcière et lord boreal ? tout les deux un serpent... mais pourquoi ?
p245, tome 1

p251, a t'elle vu réellement le singe ?


le 1er m'intéresse particulièrement...
Modifié en dernier par *liz* le jeu. 24 nov. 2005, 17:48, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Koribasso
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 793
Enregistré le : ven. 21 oct. 2005, 19:23
Localisation : Toulouse
Contact :

Message par Koribasso »

C'était juste pour etre sur parce que j'ai connu un gars sur un autre site (c'était pas ALCDM) qui avait fait ca pour un film.
Sauf qu'on s'est apercu que c'était un simple copie/coller d'un site... ||

Mais bon je te fais confiance alors : ouah bravo a toi et sei :B
Fondateur de la Jack Churchill Appreciation Society

Lans
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 155
Enregistré le : ven. 05 août 2005, 07:54
Localisation : Trollesund

Message par Lans »

Sei Assoan a écrit :La lyre est un instrument de musique. On peut donc voir Lyra comme un simple instrument guidé par son destin, tout comme la lyre est utilisée (//guidée) par le joueur... Enfin, une façon de voir la chose !
:'D Je pense qu'il ya encore matière à chercher !!!

par contre pour le coup de la statue, ce serait beaucoup trop gros comme coïncidence ;) c'est bien ça qui a fait le choix de l'année du tokay...

Je me demande quelle serait la réaction de P.P en voyant qu'on découvre un à un ses petits secrets de "fabrication". Parce que peut-être ne sont-ils pas là pour être découvert, après tout... c'était juste pour faire un choix, ou alors pour rendre homage à quelqu'un...

Avatar du membre
Sei
Ange
Ange
Messages : 1566
Enregistré le : mar. 08 nov. 2005, 12:48
Localisation : ->ici<-

Message par Sei »

Le truc marrant c'est que la recherche Lyra donne très peu de sites...

A noter qu'il existe un Opéra Lyra à Ottawa... Pour le coup de la lyre, c'est une analyse personnel, elle n'implique pas vraiment l'auteur.

Pour le tokay c'est vrai que c'est gros comme une montagne et assez incroyable !!!

Pour le pélican : En Europe occidentale, le pélican était au Moyen Âge un symbole de piété pour l'Église chrétienne : on croyait qu'il perçait sa propre chair et nourrissait ses petits de son sang. Cette erreur vient probablement d'une erreur d'observation.
D'autres histoires parlent du pélican qui tue ses petits, puis, pris de remords, ouvre sa poitrine de son bec. Son sang, se déversant sur les oisillons, les ramène alors à la vie.
En règle générale, le pélican symbolise le sacrifice du Christ, qui versa lui aussi son sang d'une manière analogue.
En héraldique médiévale, le pélican est représenté comme un oiseau à bec d'aigle perché sur son nid, perforant sa poitrine. S'il se trouve au dessus de ses oisillons, il est décrit comme 'un pélican de piété'.
"La première des libertés est la liberté de tout dire." Maurice Blanchot

Avatar du membre
dagane
Traître
Messages : 1408
Enregistré le : jeu. 22 sept. 2005, 16:20
Localisation : Sur les vagues de l'imaginaire...
Contact :

Message par dagane »

lyra: nom de la constellation de la Lyre en latin. comme orphée, elle charme avec sa voix...

mais je crois que ça été déjà dit. ce n'est qu'un rappel (faut lire les autres pages, un peu :-D )
C'est la mort qui rend la vie si unique...

Répondre