Contes de fée et preuves scientifiques

Tout ce qui concerne notre auteur favori !

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5630
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Contes de fée et preuves scientifiques

Message par Haku » sam. 22 mai 2010, 11:46

Un passionnant article traduit par Jopary.
Ne vous arrêtez pas à la longueur, ça vaut le coup.
http://www.cittagazze.com/news.php?id=1002
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Re: Contes de fée et preuves scientifiques

Message par Soldat Bleu » sam. 22 mai 2010, 14:28

Haku a écrit :Un passionnant article
Je sais, c'est moi qui l'ai envoyé dessus. Comment ça la flemme de le traduire moi-même? :mrgreen:

Merci Jop' !

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 764
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary » sam. 22 mai 2010, 15:37

De rien :)

Effectivement, il ne faut pas se décourager face à la longueur (relative) de ce texte, il est fichtrement intéressant ! Je dis pas ça que parce que je l'ai traduit, hein. C'est vraiment captivant de voir Pullman parler de ses jeux d'enfants, et de l'imaginer se prendre pour Davy Crockett :dent:

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » sam. 22 mai 2010, 17:15

Jopary a écrit :Davy Crockett :dent:
Y a que avec moi que cet argument peut marcher sur ce forum.

*sort très très loin* :mrgreen:

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 764
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary » sam. 22 mai 2010, 17:44

Et si je dis Batman, j'ai un peu plus de chances de toucher quelqu'un d'autre que toi ? :p

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3588
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » sam. 22 mai 2010, 22:12

J'le lis demain, ça promet d'être intéressant rien qu'au sujet =)

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3588
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 23 mai 2010, 22:13

J'ai lu l'article !

J'ai beaucoup aimé toute cette réflexion, en effet c'est un article long mais vraiment intéressant. Je n'ai pas grand-chose à commenter dessus, j'ai trouvé la réflexion de Pullman tout à fait pertinente et recherchée, j'aime cette façon de penser à propos des récits de fiction et des contes =)
Et ce fut un vrai plaisir de le voir faire tout ça en se basant sur sa propre expérience, c'était vraiment bien expliqué et je crois que n'importe qui pourra comprendre ce qu'il voulait dire grâce à ça.

Et puis c'est rassurant de savoir qu'un homme relativement âgé comme lui n'a pas encore perdu les souvenirs de son enfance, parce que je pense que c'est super important de ne jamais oublier cette époque là.

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » lun. 24 mai 2010, 14:27

Et quand on mourrait, on le faisait avec une extravagance héroïque. Mon corps de neuf ans faisait tout ce qu'il pouvait pour surgir de derrière un mur, tirer avec un mousquet, empoigner ma poitrine, chanceler, s'effondrer sur le sol, sortir lentement un revolver de son étui d'une main tremblante, et tuer six Mexicains en rendant mon dernier souffle.
J'ai bien aimé ça xD
On sent l'overdose de John Wayne, John Ford, Errol Flynn (Alamo, La Charge fantastique - non je ne mélange pas avec La Chevauchée fantastique ou La Charge héroïque: stupides titres français tous pareilles xD :mrgreen:,... -

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6933
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 01 juin 2010, 10:26

J'ai enfin pu lire l'article (je l'avais gardé ouvert depuis une semaine, rien que pour être sûre de ne pas l'oublier).

Il est vraiment intéressant. Et j'approuve le clin d'oeil fait aux détracteurs de Harry Potter par "il ne faut pas faire croire aux enfants qu'on peut transformer des choses en d'autres" alors que ce sont ces mêmes adultes qui apprennent la Bible de manière absolue à leurs enfants.

Je n'ai pas le souvenir d'avoir, durant mon enfance, imaginé être un personnage de livre ou joué de cette manière, je préférais trop les lire et les relire en m'imaginant des décors lors de ma lecture. D'accord, il faut dire que je passais des heures le nez dans des bouquins dès l'âge de 4 ans, et pas parce qu'on m'y obligeait, loin de là...

Mais il est évident que le langage d'un enfant est bien plus développé s'il a accès à du vocabulaire que les parents n'emploient pas tous les jours. Bien des adultes vivent malheureusement avec 400 mots de vocabulaire en tout et pour tout et mes parents se sont retrouvés bien des fois devant des élèves croyant qu'on les avait insultés alors que le mot employé était d'un langage soutenu et ayant une consonance proche d'une grossierté !
Lire des histoires aux enfants leur apprend tout un panel de mots ainsi qu'un aperçu du passé simple, du subjonctif, des phrases bien tournées et des questions posées avec le verbe au bon endroit...

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 764
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary » lun. 06 sept. 2010, 19:37

Je déterre un peu le sujet, mais au cours de ma relecture de la trilogie après avoir traduit cet article, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer certaines choses. Plusieurs passages des livres font référence à ce que Pullman dit dans l'article (ou le contraire). Il parle ici de ses jeux d'enfants, qui l'ont aidé à se construire, et qui lui ont aussi inspiré des passages de ses livres !

J'aurais dû noter au fur et à mesure les moments qui m'ont marqué par rapport à ça, car j'en ai oublié certains, c'est sûr... Je pense que le plus flagrant sera celui du chapitre 14 du second tome, Alamo Gulch (Fort Alamo en français), où Lee combat seul une escouade de soldats du Magisterium. Je pourrais citer quelques phrases, mais je pense que tout le monde a en tête ce chapitre mémorable. En tout cas, j'ai trouvé ça touchant de la part de Pullman d'écrire dans un de ses livres l'histoire qu'il a dû se jouer des centaines de fois pendant son enfance. Evidemment, il se prenait pour Davy Crockett et pas pour Lee, et combattait des Mexicains et pas des soldats du Magisterium, mais le principe reste le même : seul contre tous, avec une fatalité planant sur la scène.

Un autre moment qui avait retenu mon attention se situe vers le début du second tome toujours. Quand Pullman nous décrit la vie de Will avant le fameux meurtre, il nous parle de la "relation" qu'avait Will avec son père d'une manière qui n'est pas sans rappeler l'article :
Dès lors, dans tous ses jeux, il posséda un compagnon invisible : son père et lui se frayaient un chemin dans la jungle ; debout sur le pont de leur goélette, ils mettaient leur main en visière pour scruter l'horizon au milieu d'une mer déchaînée ; ils brandissaient des torches pour déchiffrer de mystérieuses inscriptions dans une caverne infestée de rats... Il étaient les meilleurs amis du monde, ils ne comptaient plus le nombre de fois où ils s'étaient sauvés mutuellement la vie ; ils riaient et bavardaient devant des feux de camp, jusque tard dans la nuit.
Et il y avait un autre passage dans le même genre, mais je n'avais pas noté pendant ma lecture, et je ne le retrouve pas.

Voilà, il y avait d'autres passages, dans les autres livres, mais je ne m'en rappelle plus. Et puis ces deux-là sont les plus flagrants !

Répondre