Vous souvenez-vous de vos rêves ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Vous souvenez-vous de vos rêves ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Voir les résultats

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6984
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

Il n'y a que moi qui fait des rêves bizarres ici, on dirait...

Fait rare, le rêve de cette nuit m'a tellement marquée que, bien qu'il m'ait réveillée à 2h30 du matin, je m'en souvenais encore en me levant ce matin, malgré quelques détails en moins tout de même.

Donc cette nuit, j'étais astronaute. Jusque là, rien d'extraordinaire (pour moi). Mais ce qui est bizarre, c'est que j'ai vu une sorte de mission en "accéléré", avec très peu de temps passé dans l'espace lui-même. La quasi-totalité de mon rêve tournait sur les effets "psychologiques" de l'isolement d'une mission de 6 mois et les effets sur le corps humain au retour...

En gros, dans mon rêve, je partais pour la fusée après avoir dit au revoir de loin "comme dans Apollo 13", avec le coeur serré de savoir si je reverrais un jour ma famille.
De la mission de 6 mois elle-même, il me reste en mémoire uniquement les appels pour mon anniversaire fêté là-haut et ceux que je passais le soir avant de dormir à Polochon.
Et puis le retour, je revois l'étrangeté de la sensation du pied posé sur le sol pour recommencer à marcher, un peu faible mais néanmoins capable de le faire, pour me jeter dans les bras de Polochon qui m'avait tant manqué. Une sorte d'élancement dû à la faiblesse de la cheville qui a trop peu servi et du pied qui n'a plus l'habitude de la marche, en quelque sorte. Je crois que c'est cet "élancement" qui m'a réveillée, d'ailleurs.

Gagarine et les 50 ans de son premier vol m'ont encore plus monté à la tête que je ne le pensais... :roll:

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6984
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

Quadruple message. Hum... D'un autre côté, chaque message est espacé de deux semaines avec le précédent. (Et je me vois mal éditer, sinon ça passera totalement inaperçu).

Voici donc mon rêve d'hier matin. Moins "extraordinaire" que d'habitude (pas de vol spatial, de vêtements qui réapparaissent tout seul, de photographe qui se prend pour un coiffeur... Mais quand même une situation impossible pour autant que je le sache.

Je vais dans une salle de spectacle (pour voir quoi ? Je ne sais plus) et je suis assise au dernier rang, un peu surélevé par rapport au reste, et donc une des meilleures places pour bien voir. Je m'assieds avec à ma gauche un collègue du boulot (un de ceux que j'aime le moins, pourtant...) et la place à ma droite est vide.
Quelqu'un me demande s'il peut s'y assoir, je réponds que non, que j'attends un ami, et d'ailleurs qu'il arrive à l'instant dans la salle.

L'ami en question se pointe, me dis bonjour. Il est habillé bizarrement, avec un col relevé bien haut, une casquette et des lunettes noires. En effet, il s'agit de... Robert Pattinson. Oui oui, l'acteur qui joue Edward dans Twilight. Et donc nous commençons à discuter comme de vieux amis, en français bien entendu.

Et là, on voit que TOUTE la salle nous regarde (alors qu'il attendait que les lumières s'éteignent pour enlever ses "protections anti-curieux"), surtout des filles qui piaillent et prennent des photos.
Et lui me dit qu'il en a ras-le-bol de cette situation, qu'il aimerait pouvoir aller au théâtre tranquillement et discuter avec des amis sans que ce soit forcément rapporté au monde entier, et qu'il n'en peut plus de cette situation.

Et... je me suis réveillée. Complètement crétin comme rêve. Oui, je connais des gens "célèbres", mais je doute qu'ils soient reconnus dans la rue ou en allant à un spectacle autrement que par des gens passionnés d'astronautique... Je ne fréquente pas des stars de cinéma, moi ! O_o

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5300
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Allemagne

Message par Soldat Bleu »

Si jamais Nef fait encore des rangs persos, je propose pour toi "groupie inconsciente de Pattinson", comme cadeau de mariage ou bien pour ton 4000e message....

:jesors:

Squattage (AE) : noméoh ! Ca va pas la tête ? J'suis pas une groupie d'un acteur... et je veux pas de ce rang perso, pitié !

Auto-squattage (SB) : moi je propose un sondage démocratique pour te mettre ou non ce rang :sadik:

Plus sérieusement :
Je ne fréquente pas des stars de cinéma, moi ! O_o
Ça c'est les rêves, dans un de mes derniers j'étais agent du FBI et je ne fréquente pas ces gens-là non plus ^^

J'avais pris le temps de le peaufiner un sous un hybride de nouvelle - je ne suis pas écrivain hein, alors ne vous marrez pas svp :roll: xD Tout est sorti directement de mon rêve : je n'ai rien ôté ou ajouté.
Le ciel était radieux ; un véritable soleil printanier m’irradiait ! C'est à la fois le premier élément dont je me rappelle et aussi celui qui m'a le plus marqué au cours de l’intervention : d'habitude, les paysages de mes éveils sont nocturnes, sombres ou inquiétants. La lumière y faiblit inévitablement et je me retrouve encerclé par l'obscurité. Rien de tout cela ne transparaissait ici et j’en étais plutôt ravi.

J'étais plus âgé cette fois-ci, j’accompagnais quatre ou cinq hommes dans une ruelle aboutissant devant une grande maison de campagne. Ses façades étaient tout aussi claires que les lieux : elle n'avait strictement rien d'hostile dans son apparence. L'endroit était presque chaleureux. Il fallait pourtant faire vite, mais aucune émotion négative ne m'habitait.

Nous étions des policiers en civil, ou peut-être des agents gouvernementaux et la maison était le théâtre d'une prise d'otages. Je suivais une cadence de pas accélérés, au rythme purement professionnel, sans inquiétude ni désorientation. À trois ou quatre, nous avions cerné la porte d’entrée - curieusement orange - avant de l’enfoncer.

Une scène étrange s'offrit immédiatement à mes yeux : nous avions devant nous une immense salle légèrement obscure : les preneurs d'otages et leurs victimes étaient tous assis, côte-à-côte, le long d'une grande table de banquet mince et large, couronnée d'une longue nappe blanche. Ils ne mangeaient pas, ils ne discutaient pas. Ils étaient simplement assis. Ils nous regardaient, visiblement subjugués. L'effet de surprise était total !

Instinctivement, j'avais reconnu les preneurs d'otages que je n'avais pourtant jamais rencontrés, ni même vus en photos : il s'agissait des deux femmes, assises juste en face de moi. J’eus alors le sentiment de maitriser le temps et la mission, je percevais l'avenir proche aussi nettement que le présent : elles allaient sortir une arme dissimulée sous la table et tirer !

Je fus plus rapide, mais mon pistolet s'enraya avant de faire feu ! Mes équipiers étaient choqués : ils pensaient que j'allais tirer dans le tas, ils ne voyaient pas ce que je savais ! Ils tentèrent de me maîtriser mais je pus arracher l'arme des poings de mon supérieur ; un grand homme chauve à la peau noire, toujours d'apparence noble et calme. Je tirai deux fois dans la salle pour abattre mes cibles, mais mon second impact fut dévié par mes équipiers qui s'étaient jetés sur moi pour m’arrêter.

La première femme, celle qui commandait, s'écroula net. Elle tomba en arrière, une tâche d'encre en plein milieu du front : nous faisions toujours feu avec des cartouches d'encre spéciale ! La seconde, juste à sa gauche, fut atteinte à l'épaule. Un otage fut également blessé.

Heureusement, seule sa chemise avait était perforée par l'impact et une égratignure sans gravité lui lacérait le bord de l'épaule. La jeune femme accidentellement touchée me reprocha mon tir, pourtant je n'étais pas responsable de sa déviation.

Mission accomplie, presque parfaitement. Mon supérieur me demanda de garder son arme, la mienne étant hors d'usage. À ma requête, il me remit une valise de munitions : nos fameuses balles à encre bleue foncée. Il me laissa ensuite partir librement, sans sanction ni remerciements.

Le ciel était toujours radieux, et son soleil m’irradiait davantage mais mon esprit s'obscurcit peu à peu et quelques doutes m'envahirent : j'étais persuadé de participer à un simple exercice avant de prendre au fur et mesure part à une authentique mission, sans m'en inquiéter. Et puis, comment avais-je également pu reconnaître d'emblée deux personnes que je n'avais jamais rencontrées ? Je ne connaissais même pas la portée létale de nos balles : étaient-elles juste assommantes ou bien leur impact était-il tout aussi meurtrier que celui de cartouches conventionnelles ? La femme que j'avais atteinte au front n'avait pas émis la moindre goutte de sang... Enfin, pourquoi mon arme ne fonctionna-t-elle pas, et pourquoi n'en fus-je même pas surpris ?

La frontière entre l'exercice et la véritable intervention était devenue floue.

Étais-je simplement mis à l'épreuve ?

Je regagnai notre champ de tir sur un gigantesque terrain de baseball. J'avais revêtu ma tenue de jeu et, batte à la main, j'envoyai la balle au loin, dans une courbe aussi droite que parfaite dont je n’étais pas peu fier. Je saisis ensuite calmement un fusil à lunette que j'armai à l'épaule et j'abattis d'un seul coup la balle en plein vol, à environ mille neuf-cent mètres ! Ma vue bougeait énormément depuis quelques mois et cela m'inquiétait beaucoup, mais mon adresse au tir demeurait parfaite.

J'en fus rassuré.

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4933
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

J'ai rêvé que j'étais dans un musée où il y avait un spectacle avec des dinosaures animatronics grandeur nature, et j'étais morte de trouille. A savoir que ce genre de spectacle existe vraiment et que j'étais bien tentée d'aller le voir, tout en étant freinée par ma certitude que j'aurais effectivement la trouille.

Et j'ai aussi rêvé qu'en nettoyant l'escalier, des crottes de souris me tombaient dessus. Beurk! Elles m'ont vraiment traumatisée! J'ai rien contre les souris, j'en ai eu quand j'étais ado, mais des en cage, bien propres et hygiéniques.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5300
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Allemagne

Message par Soldat Bleu »

Poussimon a écrit :J'ai rêvé que j'étais dans un musée où il y avait un spectacle avec des dinosaures animatronics grandeur nature, et j'étais morte de trouille. A savoir que ce genre de spectacle existe vraiment et que j'étais bien tentée d'aller le voir, tout en étant freinée par ma certitude que j'aurais effectivement la trouille.
Il y a des dinosaures animatronics grandeur nature au musée des sciences naturelles de Bruxelles :

Image

Ma mère nous y avait emmenés (moi et mon frère) quand j'avais 5-6 ans et je me rappelle avoir été traumatisé xD

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4933
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Encore à moi d'en raconter un pour une fois. Celui de cette nuit était assez flippant aussi. Plus peut-être que celui des dinos. J'ai rêvé que j'étais enfermée dans une voiture. Tout l'intérieur était moulé d'une seule pièce, dans une espèce de feutrine un peu rigide, y'avait pas de vitres, rien, aucun moyen de sortir (bizarrement, il ne faisait pas noir). En plus les portières étaient verrouillées. Je commence à faire une crise d'angoisse. Heureusement, à force de griffer, tirer, j'ai réussi à faire un trou dans la feutrine et à la déchirer, puis à ouvrir la portière en donnant quelques bons gros coups de pied dedans.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3614
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle »

Un petit rêve marrant, qui traduit (rien qu'un peu, un tout petit peu) mes envies.

J'ai rêvé que j'allais me faire piercer à l'arcade (ici se limite la traduction de mes envies, le reste n'est que...rêve xD).
Pour ce faire, je me rendais dans un bar (oui oui, je vous jure, un bar), et là un jeune assez canon m'a fait mon piercing, je lui faisais confiance. Et finalement, il m'en a fait trois. Un sous l'oeil droit (étrange hein ?), un à l'arcade gauche, et un autre je n'sais plus où vers l'oeil gauche.
Je me souviens que j'étais contente, je trouvais que ça m'allais bien. Ensuite je suis allée à une autre table discuter avec ma mère autour d'un verre, on parlait de mes piercings, et j'ai commencé à m'inquiéter : mon piercing à l'arcade était étrange. En fait, il était sous ma peau, ce qui faisait une espèce d'ouverture à mon arcade, et quand je fronçais les sourcils, le piercing ressortait légèrement. Du coup, ça m'inquiétait, surtout que je ne trouvais pas ça très beau. J'en ai parlé à ma mère, qui m'a répondu : "Mais non, c'est du maquillage".

Et mes souvenirs du rêve s'achèvent là, sur cette réponse particulièrement absurde. N'empêche, va falloir que l'été passe vite que je puisse me faire piercer. Si je commence à faire des rêves comme ça, ça ne va pas le faire :/

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4933
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Outre le rêve avec la tornade évoqué dans le topic "Trouvez le film", j'ai rêvé que j'étais la groupie de Legolas/Orlando Bloom et que je lui apportais divers rafraîchissements après chaque bataille, jusqu'à ce que finalement il me propose de prendre un bain avec lui. Manque de bol, je me suis réveillée avant d'avoir un aperçu de nos ébats aquatiques (parce que bon, il a beau être la blonde de service aux interventions très pertinentes, il est quand même super beau gosse).
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6984
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

C'était quoi ce rêve pourri d'il y a quelques jours ?
J'avais l'âge que j'ai maintenant, mais j'avais des petits frères et soeur, 3 frères et une soeur, quadruplés de 6 ans (si si !!! O_o ) qui devaient entrer dans une école en internat pour je ne sais quelle raison.

Je connaissais à peine les 4 enfants, ni les parents d'ailleurs (oui, j'étais "la grande soeur" mais visiblement je les connaissais autant qu'une baby-sitter...) et d'ailleurs je confondais leurs prénoms. Je me rappelais de celui d'un garçon et d'une fille, mais les deux autres garçons je les inversais alors qu'ils ne se ressemblaient pas tant que ça.

Et puis l'école était bizarre, plutôt comme un terrain de colo, avec la plage au bout...

Va falloir qu'on m'explique d'où je les sors, ces quadruplés... :pensif:

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4933
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Du n'importe quoi ce rêve:

Martine (celle de "Martine à l'école") était devenue Fantômette en grandissant et elle sortait plus ou moins avec Robin (le Robin de Batman). Et tous les deux faisaient partie du Glee Club.

Non, je n'ai pas fait d'overdose de télé récemment :B
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3614
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle »

:'D Poum', arrêêêêêête la télé, effectivement !

Avatar du membre
Aëlendril
Ange
Ange
Messages : 1929
Enregistré le : lun. 19 mars 2007, 14:06
Localisation : Australia mate!!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Aëlendril »

J'ai rêvé que mes bras étaient des trompes et que j'arrachai des arbres et lançai des voitures.
Normal non?
THERE'S NO JUSTICE, THERE'S JUST ME.
I AM DEATH, NOT TAXES. I TURN UP ONLY ONCE.

Le mutant à 4 yeux! ^^__^^
Docteur Zoidberg (\/) (o,,,o) (\/)

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6984
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

:'D
Normal ? Je crois que tu te TROMPES. :jesors:

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4933
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Moi j'ai fait un rêve assez sympathique. Je rencontre un vampire qui me dit que je suis l'héritière d'une fée et que j'ai des pouvoirs. On tombe amoureux et il me transforme en vampire parce que mes pouvoirs ne peuvent pas se révéler sous ma forme humaine. Sur ce arrive une sorcière qui veut me tuer pour s'approprier mes pouvoirs. Pas de bol, je me suis réveillée avant la fin de la bagarre, mais vu où en étaient les choses, c'est sûrement moi qui ai gagné. Et mon amoureux vampire a changé de tête en cours de route, passant de Michael Fassbender à Patrick Dempsey.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5819
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par Nef »

Toi, tu lis trop twilight
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !
Code ami Mario Kart Tour : 626676141179

Répondre