Page 5 sur 5

Posté : jeu. 26 juin 2008, 15:24
par Iphigénie
Il n'y a pas si longtemps j'étais une grande fan, mais mon enthousiasme s'est depuis quelques peu refroidi...
D'abord on a pas idée de publier autant d'autobiographies. Ok, elles sont pour la plupart agréables à lire, drôles, rafraîchissantes mais ça ne va guère plus loin. Et puis bonjour la mégalomanie.
Ensuite, c'est cette prétention à vouloir toujours faire l'écrivain qui sort des sentier battus qui m'ennerve. Toute sa réputation est construite sur cet espèce de culte de l'insolite ; c'est marrant, c'est surprenant mais ça laisse toujours un goût maniéré, presque superficiel.
Et puis ça s'essouffle. Ses personnages se renouvellent peu ; c'est sans doute pour ça qu'elle fait beaucoup d'autobiographies, pour ne pas avoir à renflouer ses stocks de têtes nouvelles.

Bref. Des bouquins comme Hygiène de l'assassin et Stupeur et tremblement ont prouvé qu'elle écrivait bien, d'autres, genre Attentat, qu'elle écrivait trop.
Ce serait injuste de dire qu'elle n'a pas de talent ; par contre, je suis totalement ok pour dire qu'elle l'exploite à outrance et à fond les ballons. Plus surmédiatisée que surfaite, en somme. Il n'empêche que les bouquins en pâtissent.

Posté : jeu. 26 juin 2008, 15:38
par salem_jadot
J'ai bien aimé un bouquin d'elle, mais comme il a déjà été dit, ça tourne vite en rond. Un peu logique d'ailleurs quand on remarque que tous les ans à la même époque elle sort un nouveau livre.
Cette femme une machine, pas un auteur.

Posté : jeu. 26 juin 2008, 20:10
par Ryoko
En tant qu'auteur, elle a écrit de très bonnes choses, comme des moins bonnes.

En tant que personne, elle est on ne peut plus détestable !

Oui, elle écrit un livre par an, mais là n'est pas le problème, car elle en écrit même beaucoup plus comme elle le dit. Pour moi, le problème vient surtout du fait que ces livres sont extrêmement court. Une preuve évidente : regardez leur format en poche, et comparez avec des livres d'autres écrivains, et vous verrez.

Enfin bref ^^ Y'a du bon comme du moins bon, mais mieux vaut se contenter de l'auteur, et encore.

Posté : mar. 01 juil. 2008, 01:39
par WinD_LyRa
J'ai lu stupeur et tremblements et j'ai trouvé ça cool, je n'ai jamais relu AN, pourquoi pas ? =)

Allez go Virgin, Majuscules :P

Posté : jeu. 10 juil. 2008, 10:40
par Poussimon
Je viens de commencer Ni d'Eve, ni d'Adam. Ca me plait bien. C'est vite lu mais sympathique.

Posté : jeu. 10 juil. 2008, 13:41
par BaronBreton
A la vu du "résumé" on dirait une pseudo suite/histoire parallèle à Stupeur et tremblements ?

Posté : jeu. 10 juil. 2008, 17:24
par Poussimon
Oui, ça se passe à la même période à peu près, à l'arrivée d'Amélie au Japon.

Posté : mer. 16 juil. 2008, 16:58
par Rey
J'ai fini le fil du destin, c'est à la fois le dernier et le premier tome des Otori. Le dernier parce que c'est le plus récemment écrit et le premier parce qu'il se situe avant les autres dans la chronologie.

je pense que c'est mon préféré. J'avais beaucoup aimé le tout premier et le quatrième (avec les fils de Takéo) mais les 2 du milieux ne m'ont laissé aucun souvenir. Je crois même que j'avais pas fini le troisième. Mais là, avec la jeunesse de Shigeru, je me suis régalée.

Posté : dim. 20 juil. 2008, 15:06
par Kerena
Gnuhuhu Rey tu t'es trompee de sujet ^^

Posté : mar. 22 juil. 2008, 13:19
par Rey
Rouu la hooooonte !!!
(c'est pas moi c'est pacôme qui a tapé à ma place :dent: )

Posté : lun. 04 août 2008, 16:02
par Earwen
Troooooop coule, j'ai lu un nouvel Amélie Nothomb, je vais donc pouvoir me renouveler dans la critique :'D

Vous savez tous que je l'aime pas, je le sais aussi, et je le savais en ouvrant Ni d'Eve, ni d'Adam, mais j'avais un peu de temps à tuer (tuer, c'est le mot) et jme suis dit que ça me ferait une nouvelle occasion de déverser mon mépris pour cet auteur sur Citt'.
(Que ceux qui pensent encore que j'ai pu aimer sortent immédiatemment xD)

Bon, déjà, un bouquin écrit gros avec des grosses marges juste pour donner l'impression qu'il y a de la matière, ça m'énerve. Surtout quand la couverture, c'est un portrait de l'auteur. Jla trouvais pas assez mégalo, sûrement ^_^
C'était donc très mal parti, me direz-vous :-D
Ensuite... Par où commencer ?
Le côté "Mais au fait, jvous avais pas raconté ?" de ce livre m'a beaucoup énervée. Franchement, faire payer les gens pour leur expliquer que, pendant qu'elle était au Japon, elle est sortie avec un gars dont elle avait rien à foutre, parce que vous comprenez, elle est tellement pas comme tout le monde, c'est tellement ça sa vie, c'est pas un peu se moquer du monde ?
Le seul côté un peu intéressant, c'es qu'elle voyage dans le Japon, dans le livre. On découvre également quelques côtés de la culture japonaise, la cuisine, par exemple.
Mais bon, vu que c'est vraiment le seul point positif du livre, je vous conseille plutôt d'investir votre argent dans un Guide du Routard sur le Japon, ça vous fera bien plus rêver :/

J'espère que je n'ai pas vexé de fan de Nothomb, je dois avouer que j'ai pris beaucoup de plaisir à dire autant de mal de ce livre ^_^ Des goûts et des couleurs, on ne discute pas, comme on dit :)

Posté : jeu. 07 juil. 2011, 21:29
par Nabubulle
Je n'ai lu qu'un seul Amélie Nothomb, il y a à peu près un an (et pourtant, ça faisait des années que je voulais tester). Il s'agissait de son premier roman publié, Hygiène de l'assassin.

J'ai beaucoup apprécié, le style est fluide, le concept était intéressant, même si ce n'est pas l'histoire la plus originale au monde, j'avais trouvé ça agréable à lire. Par contre, la fin m'avait un peu dérangé : en fait, tout tenait bien depuis le début, mais à la fin, j'ai trouvé que l'auteur avait un peu tout "précipité", et cette fin ne me semblait pas coller avec le reste du roman, du coup j'ai quitté le roman avec un léger sentiment de malaise.

Au final, avec un roman je ne peux pas dire grand-chose d'elle. Je pense que je vais en lire un ou deux de plus (dont Stupeur et tremblements), vu que le premier ne m'a pas dérangé, afin d'avoir une meilleure idée de son style. Après, je pense que ce n'est pas non plus un auteur qui me marquera beaucoup. Agréable à lire, mais sans plus.

Et puis il faut dire qu'il y a quelque chose qui me gêne un peu chez elle, enfin plutôt plusieurs : elle publie beaucoup (à tel point qu'on peut se demander si c'est une imagination hors du commun doublé de génie, ou bien une production alimentaire) et elle est pas mal présente dans les médias.