Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6858
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 27 août 2019, 14:36

Le Voyage de Chihiro. Heu... c'est chelou ce truc ! Heureusement que j'ai lu un manga qui parle de magie japonaise (avec les figurines de papier ensorcelées notamment) sinon je crois que j'aurais eu du mal à comprendre la 2e partie.
J'ai trouvé ça très beau et poétique, mais je crois que ça reste trop ésotériquement japonais pour moi.

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4612
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Rey » mar. 27 août 2019, 15:11

Chihiro m'a laissée perplexe aussi...

Hier, on est allé voir le film du roi Lion. Je suis partagée. Certaines choses top (esthétique, titre placardé en fin de chanson comme dans le dessin animé...), d'autres inutiles (qq longueurs), d'autres décevantes (chanson de scar, voix de Simba adulte). Je n'ai pas compris pourquoi ils ont fait si semblable au dessin animé tout en modifiant les dialogues : le "moi j'aime le danger, je me ris du danger" devient "le danger, je lui ris au nez". Quel intérêt ?
Globalement, on a passé un bon moment mais ce film me sortira rapidement de la mémoire contrairement au dessin animé qui procure plus d'émotion.
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Nabubulle » dim. 01 sept. 2019, 22:08

C'est marrant, j'ai vu Chihiro assez jeune, et ça ne m'avait pas semblé bizarre du tout ! J'avais déjà bien mangé de la culture japonaise à l'époque déjà, ou alors c'est juste parce que enfant on est moins facilement surpris. D'ailleurs, c'est vite devenu un de mes Miyazaki favoris.

Je poursuis mes visionnages de l'été :

- Yves : Comédie française fonctionnant à l'humour absurde. Un mec un peu paumé et fauché, qui passe sa vie à composer des morceaux de rap, décide de participer à un panel test pour ne plus avoir à payer ses courses. Une entreprise lui fournit un frigo expérimental doté d'une IA et la gratuité sur ses courses, en échange de ses retours réguliers et d'entretiens avec l'entreprise pour analyser la performance du frigo. Et c'est le début d'une relation entre un rappeur et un frigo intelligent...tout l'humour est basé sur des situations absurdes présentées au premier degré. C'était plutôt sympa au début mais le film est longuet et, à la fin, on ne sait plus trop comment prendre ce qui nous est présenté...humour (mais c'est long) ou vraiment premier degré (et là, je me tape la tête contre les murs). Mitigée, du coup.

- La femme de mon frère : Super film canadien ! :D L'histoire d'une femme de 35-40 ans, célibataire, qui vient de terminer sa thèse mais ne trouve pas de boulot. Elle vit donc chez son frère, avec qui elle a une vraie complicité...mais tout change le jour où celui-ci se trouve une femme. C'est drôle, caustique, bien ficelé, sur la vie, ce qu'elle devrait être ou pas, les modèles sociaux, tout ça. Un très bon moment :D

- Rubber : Arte proposait deux films de Quentin Dupieux en streaming sur son site, et j'ai pu visionner les deux avant la date limite. Quentin Dupieux, c'est le réalisateur du film Le daim dont j'ai parlé dans mon précédent post, une sorte de grand maître de l'absurde et du "no reason". Rubber en est une sorte d'éloge, qui raconte l'histoire d'un pneu serial killer. Oui, vous avez bien lu. Et je n'en dirais pas plus concernant le scénario, je recommande juste de ne pas trop chercher et de visionner, après ce film, l'excellente vidéo du youtubeur CulturePorn sur Quentin Dupieux :)
En tout cas, la mise en scène est très bien faite, il y a par contre quelques longueurs (un travers assez fréquent chez Q.D je trouve)

- Wrong : Second film de QD proposé en streaming par Arte pendant l'été, Wrong raconte l'histoire d'un homme banal à qui il arrive de nombreux événements...plutôt étranges. Ce film m'a un peu fait penser au roman Kafka sur le rivage d'Haruki Murakami, un roman où des phénomènes fantastiques apparaissent sans explication (tout semble un peu absurde). Bref, j'ai bien aimé ce film, peut-être plus facile pour entrer dans l'univers de QD : c'est moins absurde qu'un pneu serial killer, il y a moins de longueurs.

- The operative : Film d'espionnage, c'était pas mémorable, d'ailleurs mes souvenirs se sont un peu estompés, mais j'ai toutefois passé un bon moment sur le coup.

- Her smell : Expérience intrigante. Ce film raconte l'histoire d'un groupe de rock, dont la meneuse part complètement en vrille (drogue, paranoïa, crise d'hystérie...). A tel point que même son groupe la lâche. Le film raconte la fin dudit groupe, avec la descente aux enfers de la meneuse...et puis la suite.
Honnêtement, j'y suis allée en pensant voir un film de l'été basique et un peu naze (oui, parfois je vais voir un film en étant convaincue que ça va être nul. Paradoxal ? Toutafé), et force est de constater que je me suis bien plantée (comme quoi, je fais bien de ne pas m'écouter). La mise en scène est hyper bizarre, tout comme la narration. En fait, tout est fait pour nous montrer la douleur et le malaise des gens autour de la chanteuse --> tout est anxiogène au possible, on souffre avec eux, on stresse avec eux, on est tendu avec eux, face à cette femme qui vrille complètement. Par ailleurs, aucune scène d'introduction, on est directement plongé dans l'histoire, comme si on était un membre de l'entourage, du coup personne ne nous est vraiment présenté. On débarque et il faut suivre. J'aime bien ce genre de procédé =D A la place d'un film de musique un peu bateau, j'ai eu droit à un film original et bien construit. Très très cool :)

- Greta : Je suis une petite nature, donc je ne supporte pas les films d'horreur, et l'angoisse passe limite. Donc, quand j'ai envie de frissonner un peu, je vais voir des thrillers d'angoisse basiques, pas très originaux et sur lesquels je peux frissonner de façon contrôlée, car je suis capable de me raccrocher au côté "calculé" de la narration et des personnages pour raisonner et ne pas paniquer. Greta était mon film frisson, je pense que pour tous les amateurs du genre, c'est naze, mais pour moi, c'était un bon moyen de trembler un peu. Cette critique n'a aucun sens x)

- Anna : Le dernier Luc Besson, j'aime bien aller voir les Luc Besson parce que c'est les blockbusters français, diantre ! Et surtout, parce que c'est rigolo. Et ça colle bien en terme de film de l'été. J'avais beaucoup ri avec Lucy (franchement, ce film, c'est n'importe quoi), et trouvé les effets spéciaux de Valérian sympas. Bon, Anna, ça va pas trop. Film d'espionnage avec un schéma narratif qui te surprend une fois, mais qui est répété plusieurs fois durant le film, ce qui fait que...tu sais à quoi t'attendre à chaque fois. Je pense que ça aurait pu être pas mal si le film était construit différemment.

- Notre petite sœur : Un film de Kore-Eda (mon réalisateur japonais favori hors animation) que j'avais raté lorsqu'il était passé au cinéma. Il est sympathique, beau, et explore encore une fois le thème de la famille, mais il manque un truc pour qu'il se hisse au niveau des autres films de ce réalisateur que j'ai pu voir, comme Une affaire de famille ou Tel père, tel fils. On dirait que le film ne décolle jamais vraiment.

- Le lendemain : Un film suédois pour le moins prenant, qui raconte l'histoire d'un lycéen ayant terminé sa peine de prison (on ne sait pas pourquoi) et réintègre son ancien établissement scolaire. C'est...fort. Le rythme est curieusement assez lent, mais au niveau émotionnel, on se situe sur des montagnes russes. Difficile de rester impassible devant, et ça nous fait bien cogiter. J'ai beaucoup aimé, et la vidéo du réalisateur, présente en bonus sur le DVD, apporte vraiment quelque chose à la compréhension du film.

- Une grande fille : Une mise en scène grandiose, des personnages émouvants, l'URSS en 1945. Des drames personnels sur fond d'hôpital pour blessés de guerre. Très très fort, ce film :)

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4612
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Rey » jeu. 05 sept. 2019, 12:36

Nabubulle a écrit :
dim. 01 sept. 2019, 22:08
- La femme de mon frère : Super film canadien ! :D L'histoire d'une femme de 35-40 ans, célibataire, qui vient de terminer sa thèse mais ne trouve pas de boulot. Elle vit donc chez son frère, avec qui elle a une vraie complicité...mais tout change le jour où celui-ci se trouve une femme. C'est drôle, caustique, bien ficelé, sur la vie, ce qu'elle devrait être ou pas, les modèles sociaux, tout ça. Un très bon moment :D
Ah ben ça alors ! C'est presque ce qu'il se passe chez moi !
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6858
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Anne-Emmanuelle » jeu. 05 sept. 2019, 13:52

Propose à ta belle-soeur d'aller le voir ! :roll: :dent:

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4612
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Rey » ven. 06 sept. 2019, 14:39

Je vais d'abord le regarder.

"Les invités de mon père" m'avait aussi beaucoup fait pensé à la situation de mon père sur le moment. Heureusement, il a fini par la mettre à la porte !
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Nabubulle » dim. 22 sept. 2019, 21:28

Rey, si tu le vois tu me diras ce que tu en as pensé ! Par contre, attention au niveau du rythme, c'est une comédie mais qui n'a pas le rythme de la comédie française classique, par exemple...et comme c'est une comédie canadienne, tu me répondras que c'est un peu normal ! C'est un tempo assez lent. Mais cool :)

Entre mi-août et aujourd'hui, les derniers films que j'ai vus (et après je serais à jour - du moins jusqu'à demain, héhéhé -) :

- Ferdinand : Film d'animation basique sur tous les plans : graphisme, histoire, personnages...c'est pas horriblement mauvais. C'est juste horriblement bateau. Donc ça me laisse un peu indifférente.

- Once upon a time...in Hollywood : Le dernier Tarantino traîne terriblement en longueur, et c'est son plus gros défaut. Un défaut déjà visible dans les deux précédents - Les 8 salopards et Django -, mais qui s'aggrave dans ce dernier. Tarantino a toujours aimé les rythmes lents, ce qui n'est pas un problème. Le problème, c'est que depuis quelques films, je trouve que la lenteur se transforme en longueurs, comme s'il étirait ses plans au maximum, par peur de terminer un jour son film. Bref, ceci implique que je me suis bien ennuyée au début, malgré les multiples changements de plans, de personnages et de temporalité pour tromper l'ennui et dynamiser la narration. L'intrigue prend vraiment son temps pour se mettre en place, et même si c'est parce que le réalisateur veut probablement brosser le portrait de l'industrie d'une cinéma à une époque, c'est pénible. Ceci étant, le duo Brad-Léo fonctionne à merveille (évidemment <3), il y a quelques scènes fantastiques (celle avec Bruce Lee, celle de Brad dans le ranch des hippies), le final est magistral. La mise en scène est léchée. L'humour et la violence tarantinesque sont au rendez-vous. Bref, un bon moment dans l'ensemble, mais, bon sang, il faut arrêter de faire du long pour du long ! Ah, et de nombreuses références parsèment le film et rendent probablement beaucoup plus cool le film si on les saisit et que l'on partage ces petites madeleines de Proust cinématographiques d'une époque que je connais mal :)

- Nonfilm : Premier film de Quentin Dupieux (dont j'ai beaucoup parlé dans mes deux précédents posts de mémoire), il s'agit d'un moyen-métrage sur la réalisation d'un film qui n'est pas un film. C'est du QD dans toute sa splendeur : méta et absurde, un peu trop pour moi, au début c'est génial et puis on se perd un peu dans l'ennui et la longueur (cf. ma critique de Rubber où j'expliquais qu'il s'agit d'un travers fréquent de QD, comme quoi cette manie d'étirer le temps et de transformer la lenteur en longueur doit finalement être une malédiction spécifique aux réalisateurs s'appelant Quentin)

- Perdrix : Déception concernant ce film, je m'attendais à une sorte de comédie romantique poétique décalée très chouette, j'en suis ressortie déçue, avec l'impression d'un manque. Le film est choupi, mais pas transcendant.

- L'intouchable, Harvey Weinstein : Documentaire sur Harvey Weinstein, à travers des témoignages de personnes ayant travaillé pour lui, de victimes et de journalistes ayant contribué à mettre à en lumière l'affaire Weinstein. Intéressant pour brosser un tableau du personnage et de l'historique du problème, mais il manque une analyse poussée...à ne prendre que comme une présentation de l'affaire.

- Les Amours imaginaires : Deuxième film de Xavier Dolan, il ne me restera que son tout premier film à voir ! :D Bon, en vrai, c'était longuet et assez maladroit, on sent que le réalisateur cherche son style, tente des trucs, on reconnaît sa patte, mais le film est un peu morcelé. Difficile de s'attacher aux personnages, la construction du récit ne le permet pas trop. Y'a des bonnes idées mais une construction bancale - à mon sens.

- Le mystère des pingouins : Film d'animation japonais très choupi, les graphismes sont adorables (kyaaaah), les pingouins sont en fait des manchots (mais c'est précisé dans le film et la confusion est assumée d'une manière assez fun et expéditive), et le film s'inscrit dans cette catégorie de film d'animation jap' assumant une part de fantastique-absurde absolument pas justifiée dans leur histoire (comme Your name ou Ride your wave - ce dernier n'étant pas encore sorti en salle, vu en festival). Un bon moment, sans que ce soit transcendant non plus.

- Vif-Argent : Petit ovni, mélange entre romance et histoire de fantôme (non ce n'est pas un remake perrave de Twilight) dans le bassin de la Villette à Paris (mon ancien quartier !). Le ton est poétique, tout tourne autour du deuil et de l'acceptation de la mort. C'est beau et intriguant.

- Thalasso : Comédie loufoque avec Depardieu et Houellebecq. Honnêtement, je sais pas trop quoi penser de ce film, je n'ai pas encore décidé dans ma tête x) C'était marrant, mais je ne pourrais pas développer !

- Les hirondelles de Kaboul : Très joli film d'animation, les dessins sont superbes, l'histoire à la fois bouleversante et poétique. L'intrigue se construit à travers les chemins de différents personnages qui vont se croiser. C'est bien fait, efficace, et j'ai bien envie de lire le livre dont il est inspiré, désormais :)

- Roubaix, une lumière : Très chouette film d'Arnaud Desplechin, polar sous un format original, puisqu'on ne suit pas une enquête, mais plutôt la vie du commissariat de Roubaix, en particulier à travers les parcours du commissaire, originaire de Roubaix, et d'un lieutenant nouvellement arrivé. On suit les équipes sur différentes affaires, jusqu'à ce que l'un d'entre elles prennent le devant de nos préoccupations. La ville de Roubaix et le quotidien des policiers sont filmés d'une manière très réaliste. Le travail sur la lumière est magnifique. Un beau film que celui-ci :)

- Okja : Déception concernant ce film de Bong Joon-Ho, sorte de comédie écolo sur la condition animale, il y a pleins de bonnes idées, on reconnaît la marque du réalisateur dans de nombreux points du film mais, alors que d'habitude ça fonctionne, j'ai trouvé que pour ce film cela sonnait faux. Cependant, le message global porte.

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5558
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Haku » sam. 28 sept. 2019, 00:39

Alors alors.... Je vous préviens, ça va pas être très motivant.
Attention, je spoile quand même un peu réalise-je en me relisant...

Once Upon a Time in Hollywood, QT
Sharon Tate a la belle vie en cet été-là à Hollywood. Son voisin et son cascadeur attitré un peu moins, voguant en aveugle de contrat en contrat. Mais à Hollywood, à l'ère des hippies et du soleil éternel, les choses sont toujours plus échevelées qu'elles en ont l'air.
Probablement un film très personnel pour QT. Tellement perso, en fait, qu'il faut déjà connaître le contexte pour comprendre un tant soit peu où il veut en venir. Il y a de jolis plans, beaucoup de dialogues, de longueurs et de contemplations. On se régale parfois, souvent on ne sait pas trop où il veut en venir, sinon à chercher à nous fasciner avec une époque et des personnages. Si on n'a pas capté les éléments culturels qui sous-tendent le film, ce sera dur à digérer, si on les a (je n'ai fait le lien que quelques heures après la séance...), on pourra tout autant être déboussolé par l'excès de violence final - pas nouveau chez QT, mais pour le coup ici se reçoit entre mélange de gêne réelle et rire nerveux par tant d'absurdité. Le film m'a plus perdu qu'autre chose.

Toy Story 4
Les héros sont fatigués et la troupe très unie des jouets d'Andy adoptés par Bonnie qui rentre à l'école le sont aussi. En excursion avec les jouets, Bonnie et ses parents dans une ville inconnue, Woody va retrouver la trace d'une vieille connaissance et être confronté à un dilemne...
Pourquoi ? Malgré la qualité globale de ce nouvel opus, la question demeure : pourquoi avoir remis le couvert une fois de plus ? Pourquoi avoir renoncé à la perfection de la conclusion de la trilogie Toy Story ? Pourquoi malgré les bonnes idées du scénario et la qualité toujours épatante de l'animation avoir voulu absolument rajouter un épisode ? D'autant que la conclusion... quoi qu'émouvante pour quiconque a comme moi grandi avec Woody et ses potes... me semble une nouvelle fois (comme plusieurs récents Pixar, les Industructibles 2 en tête) me semble renier complètement la philosophie des épisodes précédents et prôner un message assez différent de ce qui, jusque là, avait été de mise. Du coup... Je garde le 3 en tête, tant pis pour Bonnie !

La fameuse invasion des ours en Sicile
Ou comment, autrefois, les ours sont descendus des montagnes de Sicile dans les terres des hommes pour y rechercher le fils de leur roi (pas Iorek, non non non) et trouver, accessoirement, de quoi se nourrir. Mais tout cela était sans compter sur un chef politique et militaire mal luné et les travers de l'âme...
Adaptation d'un roman pour enfants que je ne connaissais pas, c'est plutôt plaisant et assez stylisé graphiquement pour rendre la séance assez plaisante ! Une jolie découverte.

Ad Astra, James Gray
Brad Pitt est un pionnier de l'aventure spatiale, marchant en cela dans les pas de son père, légende de la conquête spatiale disparu au large de Jupiter avec son équipe des années plus tôt. Bras PItt est donc fils de, jusqu'au jour où des gros soucis laissent penser aux autorités spatiales que le papa est toujours en vie et agi de manière désobligeante depuis les tréfonds du système solaire. Ni une ni deux, envoyons son fils le calmer.
Euh. Comment frustrer un gars comme moi ? Faire de jolies images spatiales et finalement fournir une coquille qui sonne très creux. Le film m'a laissé l'impression d'une oeuvre remonté par les producteurs. Au final une odyssée spatiale avec moults péripéties mais pas grand lien entre elles ni véritable intérêt pour l'histoire ni le message philosophique (ouh, dans l'espace tout le monde n'est pas d'accord et on peut se faire attaquer par des gens dont on ne sait même pas qui ils sont ouh là là), bien peu d'émotion (dommage, on aurait presque cru que Brad était un robot à être si sûr de lui) et au final un message un peu plan-plan. Sans compter pas mal de grossièretés scientifiques (lire "oh, merde, ils ont quand même pas cru que le spectateur allait gober une aberration pareille ? Ah bah si"). Bref, on voyage dans l'espace, mais il n'y a que les images. Toute la contemplation et la profondeur sont. Euh. Ad patres. A défaut d'ad astra. Lire " je suis super déçu"
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5962
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 84

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Nef » sam. 28 sept. 2019, 15:23

Haku a écrit :
sam. 28 sept. 2019, 00:39
Le film m'a laissé l'impression d'une oeuvre remonté par les producteurs.
C’est marrant que tu dises ça, j’ai justement lu ce matin que le réalisateur déplorait que la fin du film ait été retournée par les producteurs contre son avis.
Mais je l’ai bien aimé ce film moi :)
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6858
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Anne-Emmanuelle » dim. 29 sept. 2019, 14:20

Haku a écrit :
sam. 28 sept. 2019, 00:39
Ad Astra, James Gray
Euh. Ad patres. A défaut d'ad astra. Lire " je suis super déçu"
:B Je n'ai pas vu ce film, mais Ciel et Espace a titré sa critique "ad astra, ad cata". :dent:

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Nabubulle » mer. 09 oct. 2019, 21:19

Je vais voir Ad astra tout à l'heure, j'espère ne pas être aussi déçue que toi Haku !
Et j'ai bien envie d'aller voir La fameuse invasion des ours en Sicile (que je n'ai à ma grande honte toujours pas lu, mais ça ne saurait tarder), il a reçu une bonne critique à Annecy aussi :)

- Fête de famille : Une fête de famille sous le signe des tensions, très bien représenté ici par Cédric Kahn. On alterne entre rire et poings serrés sur le siège, en fonction des moments, soit hilarant soit extrêmement tendu de cette réunion de famille, pour le moins complexe. Un bon moment !

- Les aventures de Philibert : Comédie sortie en 2011, si on prend ce film au 1er degré, c'est un navet absolu, mais la bonne nouvelle, c'est qu'il s'agit en fait d'une sorte de film parodique et donc à prendre, bien évidemment, au 30è degré. L'humour est bête, mais c'est amusant entre potes !

- Frankie : Un chouette film autour du deuil et de l'acceptation de la mort. Isabelle Huppert crève l'écran, les acteurs et actrices qui l'entourent ne sont pas en reste. L'ensemble est très sympathique en terme de mise en scène et de photographie. Certaines scènes sont bouleversantes.

- La vie scolaire : Grand Corps Malade et Medhi Idir sortent un nouveau film après le très réussi Patients. Cette fois-ci, nous suivons une jeune CPE, originaire d'Ardèche et fraîchement arrivée à St-Denis, dans un collège REP+. C'est drôle, léger malgré les quelques scènes dramatiques, bref pas plombant pour un sou sans pour autant édulcorer la réalité de ce milieu. Et c'est vachement bien, j'ai retrouvé un peu de mon vécu à Auber'. Un bon film :)

- Chevalier : Sorte de péplum moyen-âgeu sortit au début des années 2000, assez amusant dans l'ensemble. Un bon moment, on voit aussi que les codes des blockbusters ont un peu changé depuis !

- Portrait de la jeune fille en feu : Grand coup de cœur :) Je l'ai déjà dit dans les PBJ, ce merveilleux film n'a reçu que le prix du scénario à Cannes, et c'est franchement dommage parce que tout est maîtrisé. L'histoire est celle de Marianne, en 1770, peintre engagée par une comtesse (de mémoire) pour faire le portrait de mariage de sa fille. Problème, la jeune fille refuse le mariage, et donc le portrait...la mère a donc décidé de présenter Marianne comme une dame de compagnie, et cette dernière devra observer la jeune femme le jour, et la peindre la nuit. A ce scénario s'ajoute, tout d'abord, un très beau travail sur les personnages, leur relation et leur évolution. Peu de dialogues, peu de musique (et uniquement intradiégétique), mais chaque phrase marque. L'essentiel du film passe à travers l'attitude et les regards des personnages. L'ambiance est à la fois tendue par moment et très douce. La caméra ne bascule jamais dans le voyeurisme, toutes les scènes sont filmées avec douceur et pudeur, on n'a jamais l'impression d'être dans une position de voyeur.
La photographie est superbe et la mise en scène s'apparente souvent à un tableau, tout comme l'esthétique générale du film.
La réalisatrice bouscule également de nombreux codes, et ça fait un bien fou. Et le message féministe est central :)
Bref, en fait, tout est maîtrisé dans ce film, c'est un vrai chef-d’œuvre et je vous le recommande vivement, j'ai peur d'en dire trop alors cette critique est assez foireuse, mais dites-vous qu'il est noté 7,5/10 sur SensCritique, ce qui est énorme pour ce site, donc allez-y ! Si Haku l'a vu et l'a apprécié, j'espère qu'il fera une meilleure critique, sinon tant pis XD

- Deux moi : Joli film poétique sur deux personnes paumées. La fin est réussie et s'arrête juste au bon moment. L'ensemble est tout de même un peu longuet, et le décor un peu trop..."faussement sophistiqué" pour moi.

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3566
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Nabubulle » dim. 27 oct. 2019, 21:31

Double-post, yéyéyé !

- Ad astra : Comme Nef, j'ai bien aimé ce film. Effectivement, il ne faut pas le prendre d'un point de vue scientifique, je pense d'ailleurs que le réalisateur ne souhaitait pas faire un film avec un fond scientifique, ce n'est pas un film sur l'espace, et ce n'est même pas vraiment un film SF...enfin, si, du fait de la temporalité, et non pour tout le reste. C'est plutôt un film personnel, l'histoire d'un homme en quête de son père. Et là-dessus, je trouve le film sympa. Une belle ambiance, c'est un peu trop longuet, mais il y a quelque chose de touchant. Un bon moment :)

- Papicha : Mmmh, déception. Le film prend place en Algérie dans les A.90, avec la montée de l'islamisme radical et le début des embrouilles pour les gens (restriction des droits des femmes, attentats terroristes...). On suit un groupe d'étudiantes, notamment une, qui refusent de perdre leurs droits et leurs libertés. Le scénario est inspiré de faits réels. L'histoire et la portée politique sont vraiment intéressantes, les actrices au top, il y a pleins de bonnes idées mais, durant tout le film quelque chose m'a vraiment gêné du côté de la narration, et le plus embêtant c'est que je ne comprends pas quoi. Peut-être des éléments de contexte qui me manquaient (mais un ami n'a pas trouvé), ou bien peut-être quelque chose dans la forme narrative, je ne sais pas, mais le résultat, c'est que je n'ai pas réussi à m'immerger complètement. Ceci étant, c'est vraiment un film intéressant !

- Bacurau : Bon, je suis passée un peu à côté, j'ai entendu énormément de bien de ce film, et en fait je ne comprends pas trop pourquoi on en fait tout un flan. Il y a deux scènes vraiment fortes émotionnellement, où la tension s'installe vraiment bien, mais bon, sinon, c'est juste une sorte de thriller où une bande de tueurs à gages est chargée de massacrer un village, et fait cela sous forme de jeu (tuer une personne vaut x points, si tu tires dans la tête x points, etc.). Je m'attendais à un truc un peu politique, c'est un peu sous-entendu, mais en fait pas plus que ça. Les éléments explicatifs restent suggérés et font partie du contexte, donc l'histoire est assez plate, et comme je m'attendais pas à un simple thriller, j'en suis sortie pas plus enthousiaste que ça.

- Atlantique : Là, par contre, c'est du lourd ! =D Un film très intriguant, très politique aussi, au sujet des migrants, mais abordé d'un point de vue original et qui sort des angles habituels (ne serais-ce que parce qu'on l'aborde du point de vue africain et non européen). Le film flirte entre réalisme et fantastique, la photographie est magnifique (la directrice photo est d'ailleurs la même que pour l'incroyable Portrait de la jeune fille en feu), l'Atlantique exerce fascination et crainte. Une belle surprise !

- Alice et le maire : Un chouette film français autour de la politique, Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini sont convaincants, l'ensemble est mesuré. Un bon moment !

- Matthias & Maxime : Ah, j'avais un peu peur en me rendant voir ce film, après la déception John F. Donovan et le mitigé Juste la fin du monde. Mais c'est bon, Xavier Dolan m'a enthousiasmé de nouveau dans ce beau film autour de l'amitié et de l'amour. On retrouve la patte de l'artiste, comme les grands moments de musique intradiégétique, mais ceux-là ne sont pas lourds, maladroits et artificiels comme dans Donovan ou Juste la fin du monde, au contraire, ils sont légers, spontanés. C'était un beau film, bien dosé, bien interprété, drôle, qui arrive à nous faire ressentir ce que les personnages éprouvent, leurs angoisses, leurs doutes, leurs désirs, leurs sentiments, leurs interrogations. J'ai retrouvé une part de ce qui m'a bouleversé dans Mommy, et je suis ressortie heureuse :)

- Hook, la revanche du capitaine Crochet : Toujours aussi cool que dans mon enfance ! =D

Et de l'animation jeunesse !

- Tito et les oiseaux : J'ai pas trop aimé le dessin des personnages, et l'histoire est un peu basique, mais tout cela est compensé par le fait que l'univers et l'ambiance sont cools, tout comme le choix des couleurs. Un bon moment !

- Les enfants de la mer : J'étais curieuse et enthousiaste à l'idée de découvrir enfin l'adaptation de ce manga-ovni que j'ai lu il y a 3-4 ans je crois. Bon, finalement, même si c'était sympa dans l'ensemble, il y a quelques défauts qui font que je recommande plutôt le manga : déjà, et c'est peut-être le plus important, le manga est déjà assez bizarre (certains éléments ne sont pas vraiment expliqué, on les laisse au fantastique et à l'acceptation du fait que les humains ne comprennent pas tout), mais résumé en 1h50 c'est pire encore. Ensuite, ils ont respecté le trait très particulier du dessin du manga (qui est particulier et plutôt chouette), mais je n'ai pas du tout apprécié cette manie de faire des gros plans sur les visages, ça rend les personnages hideux et au final, l'animation du trait ne marche pas vraiment. Enfin, la scène finale, sorte de rituel, dure des plombes, on se croirait au début de Tree of life (souvenez-vous, les 20mn de diaporama d'images sans queue ni tête), quelle idée ! :O
Bon, je pointe les défauts du film d'animation et vous recommande de fait le manga, mais dans l'ensemble c'est quand même un moment sympa, et la colorisation est super chouette !

- Spider-man : New Generation : Lors de sa sortie en salle je n'étais pas allée le voir car, même en animation, ça reste un film de super-héros et je n'avais pas très envie. Plusieurs amis m'ont alors dit "tu as fait une erreur, ce film est GÉNIAL !". Ils avaient raison ! Mais qu'est-ce-qu'il était cool, ce film Spider-man ! =D Bien rythmé, drôle, divertissant, une animation sympa, un super bon moment :)

- Bilal, la naissance d'une légende : L'animation et le design sont balèzes, malgré quelques petits défauts, c'est globalement très beau. L'histoire, quant à elle est sympa sans être transcendante, et traîne un peu en longueur. A un moment, on croit que c'est la fin, tout y amène, et pourtant le film repart.

- Wardi : Wardi, une petite fille, vit dans un camp de réfugiés palestiniens à Beyrouth. Elle se retrouve à interroger plusieurs membres de sa famille sur leur histoire, sur l'exil forcé de Palestine, pour mieux connaître son passé. Un beau film tiré d'histoires réelles, l'animation est en marionnette et elle est super chouette. Le film est lent mais agréable. Je recommande :)

- La fameuse invasion des ours en Sicile : Un film divertissant, tant dans l'histoire (ça m'a donné envie de lire le livre) que dans l'animation, curieusement rafraîchissante. Un bon moment !

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5558
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Haku » dim. 27 oct. 2019, 23:12

Bon, c'est la misère côté salles obscures, les excursions anglaises avec options série-HDM et nouveau-livre-de-Pullman doublées de mariage familial lointain n'aidant pas trop à prendre le temps d'aller au cinoche. Néanmoins :

Portrait de la jeune fille en feu
Nabu a déjà résumé. J'ai bien aimé, épaté par la beauté de la mise en scène, la délicatesse des personnages et la subtilité de leurs relations, de leurs gestes, de leur comportement. Presque trop de finesse et d'émotions contenues au final à mon goût, une musique un peu trop absence (les silences ont leur poids et leur effet cela dit) mais néanmoins un film maîtrisé.

Hors normes
Deux responsables d'associations de prise en charge de patients autistes en dehors des circuits conventionnels d'aide médicale tentent de rester à flots, ballotés par les exigences de leur quotidien professionnel compliqué, les inspections gouvernementales qui aimeraient mettre des accréditations partout où il faut et leur vie perso en compote.
Je suis sorti assez remué, assez dépité et déprimé, en fait, plus qu'autre chose. C'est beau, c'est bien, ça ressemble à un documentaire sauf que c'est de la fiction (un docu aurait été plus utile et poignant, je crois, mais peut-être moins efficace pour faire ouvrir les yeux à beaucoup de monde?), c'est plus comme dit déprimant que divertissant malgré quelques touches de légèreté régulières de la part du scénario. Mais un bon et beau film, je trouve.

Ah et bon, pour Ad Astra faut croire que j'étais pas dans un bon jour.
Faut que je me remotive pour le ciné. Plein de films tentants et en même temps, une telle flemme... :fatigué:
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6858
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 29 oct. 2019, 11:10

Aha ! Pour une fois je vais commenter un film que personne n'a encore mentionné ici ! :-D

Hier j'ai emmené pour la première fois mon fiston au cinéma, nous sommes allés voir Shaun le Mouton, la ferme contre-attaque. :dent:

Ben... c'est du Shaun le Mouton, hein. Le chien Bitzer veut empêcher les moutons de faire des âneries, les moutons veulent en faire, le fermier complètement miro a des idées stupides, le livreur de pizza n'est pas très futé...
L'histoire, c'est une soucoupe volante qui se pose dans la forêt toute proche, et une petite extra-terrestre en sort, a faim, se glisse dans le coffre de la mobylette, y mange les pizzas et se retrouve perdue... dans la ferme. Shaun décide de la ramener à sa soucoupe volante, en bravant les dangers car une dangereuse chasseuse d'ovnis veut la capturer.
Il y a pas mal de rebondissements, c'est mignon, et il y a plein de références à différents films, que ce soit par la musique (2001 l'Odyssée de l'Espace, par exemple) ou par la mise en scène (E.T., X-files...)

Alexandre, mon petit sensible, a eu très peur par moments (surtout au début quand la soucoupe volante arrive en pleine nuit et terrorise la population), mais lui dire que "c'est un Shaun le mouton, ça va forcément bien se terminer" l'a rassuré. :dent:

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6858
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Re: Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 19 nov. 2019, 10:29

C'est encore moi ???

J'ai enfin vu hier le 2e film des Animaux Fantastiques, "Les Crimes de Grindewald".
Au premier visionnage, je dirais "Euh... bof". Il me faudra un 2e visionnage pour voir si je l'apprécie plus. Parfois j'ai du mal à accrocher sur un film quand il s'y passe plein de trucs, et au 2e visionnage, une fois l'effet de surprise parti, je l'aime bien.
Je trouve ce film très fouillis. On commence au ministère de la magie des USA, on va à Londres, Norbert a des invités qui débarquent et ils se bouffent le nez, on va sur Paris, on voit Dumbledore et Hogwarts (avec la musique des films de HP pour aller avec à chaque fois qu'on voit le château !), on retourne à Paris, on se promène partout dans Paris, il y a des flash backs... Il se passe un nombre incalculable de trucs en un minimum de temps.

Répondre