Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3626
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle »

@Ewie : Bon, je rempile une dernière fois sur TND de NWR (j'aime les initiales), et après je propose qu'on continue ce débat, si tu en as envie, par MP parce que ça commence à prendre beaucoup de posts :p

En fait, je ne sais pas si tu es sérieux.se ou pas, mais je pense que oui (si je me suis trompée, et que tu déconnais, fais-le moi savoir que je supprime tout ça vu que ça ne servira plus à rien), j'ai été assez surprise que tu qualifies NWR de "connard homophobe", jugement très catégorique et qui me semble un peu radical (=comprendre "je suis absolument pas d'accord"), pour plusieurs points :

1) Je trouve complètement absurde de juger un réalisateur et ses œuvres quand on ne les a pas vu (ce que tu as toi-même dit), et donc qu'on ne sait pas vraiment de quoi on parle. Tu t'appuies sur les avis de plusieurs personnes, dont Haku, pour te faire une opinion sur le sujet, mais ça reste des avis et des interprétations, donc soumis aux jugements, à l'humeur, à la subjectivité de chacun par rapport au film. Et étant donné la variété et la multitude des avis/analyses qu'il y a sur ce film (autant dans les revues pros que généralistes que dans les avis du grand public, comme Haku et moi), je ne trouve absolument pas pertinent de te baser sur l'avis de deux ou trois personnes pour te bâtir un avis sur le sens de certaines scènes de TND et les positions du réalisateur concernant l'homosexualité. La moindre des choses serait au moins de voir le film pour te faire ton propre avis, en essayant de n'avoir aucun avis préconçu à la base pour ne pas biaiser tes interprétations. Ce qui te permettrait ensuite de comparer ton ressenti à celui d'autres personnes/d'autres analyses, pour te faire un avis construit.

2 & 3) En spoil, parce que ça concerne le sujet du film

Je tiens juste à rappeler avant toute chose que le genre de TND est "Thriller + Angoisse". Le film a pour but d'angoisser, si on est à l'aise dans son siège pendant tout le film, c'est que le réalisateur a raté son objectif. C'est le but du film, de mettre mal à l'aise.
Concernant les scènes qui sont l'objet de tout ce débat, autour du côté malaisant du film :

2) Parmi les scènes énumérées par Haku en guise d'exemple de scènes malaisantes, il y en a deux qui ne sont pas des scènes lesbiennes : le rêve crispant représentant un viol de façon symbolisée et la scène glaçante de viol (a priori sur mineure) dont on n'entend que le "son" --> ces deux-là sont hétéros, ou alors j'ai mal compris de quelles scènes Haku parlait, mais y'en a pas 40 donc je ne pense pas.
Ce qui fait qu'il n'y a pas que les scènes lesbiennes qui mettent mal à l'aise. En vrai, hormis quelques scènes, au début du film - avant que le point de rupture n'est lieu et que tout ne parte en vrille, ce qui est un peu le déroulement logique dans les films d'angoisse -, toutes les scènes de ce film, sexuelles ou non, mettent mal à l'aise. TOUTES. Parce que c'est le BUT. De créer une ambiance angoissante, dérangeante. Qui sert aussi le propos du film en mettant en avant, de façon semi-subtile, à quel point l'obsession de la beauté dans la société contemporaine peut être dévorante et dangereuse, pour tout le monde.
Et je vais me répéter mais, concernant les scènes lesbiennes, je ne trouve pas que les scènes soient tournées de façon à montrer l'homosexualité comme quelque chose de malaisant. Ce sont plus les actes qui posent problèmes et mettent mal à l'aise : la nécrophilie, le viol - appuyé par les deux scènes hétéros -, etc. Les actes, pas l'orientation sexuelle des personnages. Mais peut-être que je suis naïve et que je me trompe, soit-dit-en-passant, j'espère pas.

3) Concernant la scène sous la douche, je n'ai pas la même interprétation qu'Haku, en fait je trouve que la scène a un sens dans le film - c'est un rituel, mais bon je vais pas développer là, j'ai la flemme et c'est pas le propos -, et n'est en aucun cas une sorte de flash publicitaire dégueu' visant à en rajouter gratuitement. En fait, toutes les scènes ont un sens, après je ne suis pas en train de vous dire que ce film est l'équivalent des Misérables de V. Hugo hein, ça reste du divertissement, mais chaque scène a sa place dans le film et donne une information, souvent métaphorique, visant au dénouement de l'intrigue et à la poursuite de l'histoire. Et toutes les analyses que j'ai lu sur ce film (venant de revues pros' et des interviews de l'équipe, notamment la conf de presse de Cannes) confirment cela.
En conclusion, on peut ne pas trouver ça génial, on peut trouver ça tiré par les cheveux et considérer qu'il aurait pu faire passer son message d'une autre manière, on peut trouver que les revues pro' se plantent, on peut trouver que NWR en fait des caisses, on peut détester, et on peut aussi passer à côté, ce que Haku a lui-même dit dans sa critique si j'ai bon souvenir.
Après, ça reste le cinéma de NWR : c'est un mélange d'intrigue et d'ambiance (ici d'angoisse), on peut tout à fait trouver ça complètement pourri (je suis pas en train de le reprocher hein, ce que je reproche c'est plutôt l'avis tranché d'Ewie) ou passer à côté du pourquoi du film et de la mise en scène, mais le tacler de "connard homophobe" ça me semble hyper violent et faux. Et complètement à côté du sens du film, son but n'étant pas de montrer l'homosexualité comme un problème.

J'espère que je n'ai pas été trop violente dans ma formulation, je sais que parfois je suis un peu trop directe sans m'en rendre compte, le but était simplement de donner mon point de vue parce que je trouvais cette accusation extrêmement déplacée, et je suis tout à fait dispo' pour en discuter par MP (juste, j'ai pas beaucoup Internet en ce moment donc si je traîne à répondre c'est normal) :)


Sinon, côté critique, dernièrement je n'ai vu qu'un film :

- La tortue rouge : graphiquement, rien à redire. Au niveau de l'histoire, c'est très bien aussi, par contre il s'agit d'un film contemplatif (donc rythme lent) et muet, et j'ai trouvé que le mélange des deux plombait complètement le film et desservait l'histoire. Ne pas le faire muet aurait probablement permis de donner une vraie dynamique à ce film qui, personnellement, ne m'a pas fait du tout décoller, bien au contraire, je n'ai jamais réussi à me concentrer suffisamment pour entrer dans le film et savourer pleinement la beauté de l'histoire, et je suis passée à côté de plusieurs scènes. Peut-être parce que j'étais fatiguée et donc pas très apte à tenir sur un film au rythme aussi zen (et là, c'est ma faute, je savais que j'aurais pas dû aller au ciné aussi fatiguée mais paradoxalement j'en avais envie), mais peut-être pas. Dans tous les cas, il reste indéniablement un film d'animation de qualité :)

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4873
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

Tu t'emballes un peu non Nabu ? ;) En lisant le message de Ju, j'ai compris ça comme "tout cela ne me donne absolument pas envie de voir un de ses films", assorti d'un "connard homophobe" volontairement excessif dans la formulation mais avec un fond de vérité.
Enfin bref.

J'aurais bien discuté avec Ju de l'image fantasmée des lesbiennes qu'iel cite, comme "prédatrices", c'est marrant j'ai toujours cru que l'image fantasmée et un peu trop communément admise des lesbiennes, telle qu'elle est très véhiculée par la pornographie "classique", dira t-on, c'est plutôt celles d'hétérosexuelles qui n'ont malheureusement pas d'hommes sous la main.
Mais bon, ce n'est pas trop l'endroit de discuter de tout ça, alors si ça tente quelqu'un de discuter de ces questions là, on pourrait peut-être ouvrir un nouveau sujet sur les questions de genre ?

Sinon, comme film : j'ai vu The Big Short, sorti l'année dernière, sur les quelques traders/financiers qui ont anticipé la bulle immobilière ayant mené à la crise de 2008 et du coup ayant dégagé des bénéfices énormes dessus. Je ne sais pas trop quoi penser du film, c'est en même temps un peu dénonciateur et assez grossier, parfois dur et parfois un peu dans le mélo, globalement tout le monde dans le film est un gros connard, et quand tu réalises à la fin qu'ils continuent pour la plupart à bosser dans la finance, ça te fout un peu la gerbe.
J'ai un peu la flemme de remonter le sujet pour voir si quelqu'un l'a vu, j'imagine que oui dans les cinévores, mais vous aviez aimé vous ou non ? Perso, je ne sais toujours pas bien sur quel pied danser.
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
Ewie
Ange
Ange
Messages : 1122
Enregistré le : sam. 05 févr. 2005, 15:54

Message par Ewie »

Tu parles à mon coeur Anabel. Je crée le sujet tout de suite x)

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4557
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Message par Rey »

L'âge de glace : les lois de l'univers.
J'ai trouvé ça plutôt bien, pas répétitif. Ca ne me laissera pas un souvenir impérissable mais j'ai clairement passé un bon moment.

Le monde de Dory
J'ai été très très agréablement surprise. Je ne m'imaginais pas du tout que
spoiler a écrit :Dory venait d'un aquarium et j'ai trouvé vraiment bien pensé tout ce qui s'y passe
. Il y a pas mal de rebondissements mais pas trop non plus donc ça verse pas dans la résolution simpliste du problème. L'humour est chouette, le poulpe est top ! Je le répète : une agréable surprise !
Bliss
Prêté par Aelys. Avec la charmante Helen Page de Juno.
Là, j'ai été un peu déçu pour le coup... J'ai trouvé que c'était assez répétitif. Pas du tout crédible qu'elle s'absente autant pour le roller sans se faire griller. Et j'ai pas trop apprécié que les autres actrices aient la quarantaine alors qu'elles sont censées être trentenaires afin de faire passer la petite Helen pour plus jeune.
Le truc que j'ai trouvé bien mis en place, c'est la relation avec sa meilleure amie.
Bref, un film qui casse pas trois pattes à un canard mais qui se laisse bien regarder tout de même.

Edit Eärwen : J'ai mis le texte des spoilers en blanc.
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5337
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Frankfurt a. M.

Message par Soldat Bleu »

1) Je trouve complètement absurde de juger un réalisateur et ses œuvres quand on ne les a pas vu
Cet argument-là est lui-même devenu absurde. À une époque où il est impossible de tout voir (et de tout lire), on est bien obligés de s'en remettre à des critiques extérieures pour sélectionner. Donc, peace. Ewie regarde ce qui lui convient, picétou:)

Comme Rey, ai vu L'âge de glace : les lois de l'univers. Le premier de la série que je vois au cinéma:)
Et j'ai le même avis : un bon moment, toujours des répliques marrantes, mais pas un souvenir impérissable.

Avatar du membre
Ewie
Ange
Ange
Messages : 1122
Enregistré le : sam. 05 févr. 2005, 15:54

Message par Ewie »

@Nabu : Pardon, je n'avais pas vu ton post ^^ Je te réponds du coup : j'ai entendu parler du film, ma soeur me l'a décrit avec assez de détails pour que je sache que c'est pas du tout un film que j'ai envie de voir (et pas seulement pour l'homophobie, aussi parce que je ne supporte pas le gore). Donc je me réserve le droit d'émettre un jugement sur ce film, même si je ne l'ai pas vu, oui. Peut-être que je me trompe, je ne sais pas, mais il reste que, d'après ce que j'ai compris, j'ai au moins de bonnes raisons de suspecter de l'homophobie, parce que ça m'a l'air de quand même bien coller aux "tropes" qui font des relations lesbiennes quelque chose d'intrinsèquement sexuel et malsain (alors qu'il me semble, dis-moi si je me trompe, mais il y a un mec qui est amoureux de l'héroïne et qui est présenté comme "gentil" ou "innocent" ou quelque chose comme ça - ou en tous cas pas seulement sexuel). Ca ne veut pas dire que c'est un "mauvais film", ça veut juste dire que c'est un film qui perpétue (probablement) une oppression que je subis, donc ben, ça me plait pas des masses, et je vais le dire. ^^

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5497
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Je ne reviendrai pas sur TND, mais en ce qui concerne le réalisateur, Drive mérite le détour par sa mise en scène et ses acteurs. On peut discuter de la consistance de l'histoire et éventuellement de la balance entre qualité du contenu et contenant, mais j'en garde un très bon souvenir. D'ailleurs, coup d’œil dans le rétro dans mon post du 06/11/2011 de ce même sujet :
Drive, Nicolas Winding Refn
Ou comment un cascadeur conduit de jour sur les plateaux de film et de nuit pour la pègre jusqu'au jour où une mère et son fils se retrouvent au beau milieu de tout ça.
Scénario ultra-classique, mais mise en scène récompensée à très juste titre à Cannes, classe, prenante et mitonnée comme il faut. Musiques aériennes sur plans de voitures en nocturne, violence brève et terrible, grands plans d'une sérénité absolue et musique pile comme il faut. Un film d'action lent tout sauf tape-à-l'oeil mais simplement captivant et qui vous accroche. Tant mieux !
Pis du coup, ça me fait réaliser que j'ai vu Drive deux petites semaines après la séance de Victor Victoria dont je causais dans un autre topic pas plus tard que ce soir...

Bref, désolé de l'apparté.
Tout cela pour dire que j'ai vu en VF (bouh!) et avec mes nièces (ceci explique cela) le Bon Gros Géant, de Sa Très Sainte Sainteté Steven Spielberg Père de mes Rêves et Cauchemars d'Enfant Dieu Vivant Celluloïde et Parfait jusque dans les (toujours très rares) Défauts de Ses Œuvres*.
Ou comment Sophie est enlevée par un gentignon gréant dislexotique non humanovore qui l'entraîne au Pays des Géants (tous affrorribles, mochants et humanivoraces). Elle l'aidera dans ses actions et appellera même la Reine à la rescousse (oui oui, entre le Brexit et une déculotée à l'Euro)
Bref, c'est mignon tout plein, très gentil et propice aux rêves de petites nièces pelotonnées contre un tonton bienveillant, plein de bons sentiments et de belle morales et de pets royaux émis avec grande classe et moult manières. Après, ça casse pas le doigt lumineux à un ET et ne permet pas de sauver le soldat Tonton qui n'a plus l'âge du jeune Peter Pan affrontant Hook et qui se sent donc aussi vieux que Lincoln. Ca se regarde avec plaisir mais ET qui dit "Sois sage" à Eliott, ça a quand même plus de gueule qu'un géant numérique à la voix de Danyboon observé aux travers de lunettes 3D. Après, ça reste Steven Sa Très Sainte Sainteté (...) donc c'est vivant, beau, doux, humain et généreux et si on arrive à le voir avec les yeux de l'enfant de cinq ans qui depuis 26 ans n'arrive toujours pas à se remettre d'ET, c'est définitivement un bon moment.

*je suis donc parfaitement impartial dans mon avis
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4941
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Hier soir, Richard et moi on a regardé Divergente 3, qu'on a trouvé bien pourri. Déjà que le bouquin n'est pas génial, mais en plus, pour le film ils ont supprimé les quelques éléments qui a mes yeux avaient le plus de potentiel, à savoir le pseudo travail de Quatre sur sa relation avec ses parents, la mémoire, l'oubli, toussa toussa, et bien sûr [spoiler]la mort de Tris[/spoiler] qui sauve l'histoire d'un ennui mortel. C'est dommage.

Du coup, je me suis consolée en regardant The Giver (Le passeur), que je ne connaissais que de nom. N'ayant pas lu le bouquin, je ne savais pas à quoi m'attendre, mais ce film m'a vraiment touchée. Pourquoi, parce que pour une fois, les problèmes ne sont pas résolus en faisant tout péter. Le héros se rebelle, mais en ayant recours à l'amour plutôt qu'à la violence, et, ça peut paraître simplet ce que je vais dire, mais je pense sincèrement que c'est ça la vraie solution même si, bien sûr, dans notre monde, il ne suffit pas de traverser une frontière pour que subitement tout le monde se sente rempli d'amour.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5337
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Frankfurt a. M.

Message par Soldat Bleu »

Chloé, le spoiler apparaît quand même et ça m'a bien spoiler pour Divergente... Tant pis xD

Par contre tu m'as donné envie de voir The Giver.

Sinon j'ai vu Independance Day (3D)... Absolument daupissime :'D :'D :'D
Visuellement c'est beau, belle 3D et l'ambiance est bien prenante. Mais ce que j'hésite à nommer "le scénario"....

petit résumé/Spoiler presque fidèle que j'ai fait sur FB :
"Madame la Présidente, les aliens sont de retour. Ils ont un vaisseau de 5.000 km de diamètre et se sont posés sur l'Atlantique ! On a douze minutes pour les vaincre !
[...]
"Bon la Présidente est morte ainsi que tous ses successeurs jusqu'à la 123e génération. Général, vous devenez président !
-Ouais, on va leur montrer à ces aliens que le noyau de laTerre, c'est pas une station service !"
[...]
"Général-président, la Reine des aliens veut la sphère de l'espace qui parle !
- Aha, on va faire un leurre, on met un bâton de dynamite dessus, et badaboum la Reine !
[...]
"Le plan a marché ! La sphère de l'espace propose même qu'on aille les combattre chez eux !
- Ouais bonne idée, on va tous casser de l'alien !

The End.

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4941
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Soldat Bleu a écrit :Chloé, le spoiler apparaît quand même et ça m'a bien spoiler pour Divergente... Tant pis xD
Ah, mince, désolée. En même temps, comme c'est vraiment un des seuls trucs intéressants, ça t'évitera de devoir lire le livre :p
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5845
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par Nef »

Indépendance Day 3D ? Tu veux dire que ce film était en 3D ??? Mon ciné qui passe pas à côté d'hab l'a diffusé en 2D... Serait-ce le signe que la 3D s'est finie ?

Oh oui youpi !
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !
Code ami Mario Kart Tour : 626676141179

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5337
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Frankfurt a. M.

Message par Soldat Bleu »

Nef a écrit :Indépendance Day 3D ? Tu veux dire que ce film était en 3D
yep.

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3626
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle »

Histoire de clore le débat autour de TND sur cette partie du forum, Ewie, je te réponds en MP ce sera plus simple, mais juste pour que ce soit bien clair pour les autres membres de Citt' ayant participé à la discussion : Comme déjà dit dans mon précédent post, je ne critique pas le fait de ne pas avoir envie d'aller voir un film ou de trouver ce film complètement nul le cas échéant (chacun ses goûts, toussa toussa), mais le fait de qualifier NWR de "connard homophobe" (accessoirement sans le connaître, ni lui si ses films).
Sur ce, je réponds à Ewie par MP et pis voilàààà :D

SB : Sélectionner des œuvres culturelles à voir/lire/écouter à partir de critiques extérieures et se faire un avis dessus sont deux choses radicalement différentes. Mais c'est un autre débat, qui n'a strictement rien à voir avec ce pourquoi j'ai critiqué le post d'Ewie.

Sinon, je n'ai rien vu du tout (c'est ça l'été), mais par contre si je vais au ciné prochainement, ce sera avec des amis, et on ira probablement voir Insaisissables 2 (parce que ça a l'air moins bien que le 1 mais idéal à voir entre potes) et Shallows (parce que je me demande si ce film racontant le combat Blake Lively VS Requin n'est pas un de ces films magiques qui se veulent bien et qui finissent nanar malgré eux, hâte de vérifier cette hypothèse !)

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5497
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Y'a un cycle Wes Anderson à Stras, depuis début juillet et qui se finit mardi soir. J'ai évidemment pas eu le temps d'y aller jusqu'à avant-hier et vais donc faire un max de séances d'ici à mardi (une par jour, donc).
Découvrir La Famille Tenenbaum était un bonheur complet, et revoir Moonrise Kingdom une joie brute. La vie devrait être aussi poétique et épurée qu'un film de Wes Anderson. Demain, je compte ENFIN monter à bord du Darjeeling Limited (je sais, Lal: j'aurais du le voir depuis des ANNEES) et lundi, si les affres du travail me le permettent, je m'essaierai à la vie aquatique. Avec un bonus mardi. Si je n'ai pas un besoin impérieux de sommeil.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4941
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

J'ai vu Insaisissables 2, qui est très chouette. J'ai juste trouvé dommage que les actions soient filmées en montrant directement les astuces, au lieu de montrer l'action et dévoiler les astuces ensuite comme dans le premier film. Sinon, l'histoire est sympa, même si pas toujours hyper cohérente par rapport au 1 (notamment pour Morgan Freeman et Mark Ruffalo, c'est un peu tiré par les cheveux sur la fin, je pense que ça devait pas être prévu comme ça au départ). Paraît qu'il y aura un 3, j'aimerais vraiment en savoir plus sur le père de Dylan, je suis sûre qu'il n'est pas vraiment mort (même si le 2 l'annonce comme bel et bien mort, le 1 laisse planer le doute à plusieurs reprises, et y'a quand même plusieurs fois le cas de personnages qui simulent leur mort, donc...)
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Répondre