Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 06 sept. 2015, 22:30

Adventureland : Mouai. Un film cliché, des persos clichés, une histoire cliché. Sûrement pas le meilleur film d'Eisenberg et de Stewart, mais je l'ai regardé parce que j'avais envie de voir un autre film avec ces deux-là :) (cf. deux films plus bas).

Dheepan : Palme d'or à Cannes. Bon. Alors en fait, je suis un peu mitigée. Côté réalisation, c'est magnifique. Il y a une justesse dans l'interprétation des personnages, et puis les plans, la lumière, etc. Tout est posé, tout est fort, tout est contenu et touche plus encore. Le début du film est vraiment marquant, et tellement d'actualité. Sauf que. Sauf que la fin part dans une direction qui me semble assez...exagérée, et assez prévisible vu le tracé psychologique de certains personnages ? Et c'est dommage, parce que cette prévisibilité ne dessert pas du tout l'histoire, qui glisse sur un terrain assez incohérent avec le reste. La conclusion du film est compréhensible mais dans un non-dit qui peut créer des tas de polémiques par son ambiguïté apparente. Et puis, gros problème également, cette fin de film que je trouve peu convaincante est amenée difficilement, de façon lourde et super ennuyeuse. Je me suis clairement ennuyée à un moment, parce que tout traînait...pour une fin ratée, dommage ><

American Ultra : Mon blockbuster de rentrée ! :D Alors, a priori la VF est terriblement pathétique, j'en ai eu des aperçus sur un extrait sur youtube, mais je suis évidemment allée voir ce film au ciné en VO, et c'était vraiment cool :D Un film d'action un peu déjanté et un peu à côté des films d'action habituels, mais c'est plaisant. C'est plaisant parce que rythmé différemment, parce que l'ambiance esthétique est sympa, parce que le côté décalé est assumé et bien mené, parce que J. Eisenberg et K. Stewart FORME UN DUO DE DINGUE qui fonctionne à merveille, et parce que même la fin est cool alors qu'elle aurait pu me décevoir. Et le générique est bien foutu. Bref. J'ai aimé :) Point négatif tout de même : certains rôles secondaires un peu trop mal joué.

Cashback :
Improbable, bizarrement poétique, incroyablement choupi. Il faut regarder ce film pour comprendre ce ressenti, mais franchement, je crois que c'est ma meilleure découverte cinématographique de ces mois de juillet-août :)

LOL : Un film d'ado comme il en existe 3000.

La vague : Autant certains trucs sont bien faits, autant tout le côté surfait (qu'il est d'autant plus quand on a lu le bouquin et s'est renseigné sur l'expérience réelle) m'a profondément exaspéré et fait que je n'en garderai pas un souvenir impérissable.

Moonrise Kingdom : On voit bien le style de Wes Anderson, après, petite déception pour ma part...c'est délicieux dans le style, mais dans le fond, c'est un peu plat.

Lovely Bones : Super, avec une ambiance terrible, jusqu'à la fin d'une niaiserie insupportable.

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » lun. 07 sept. 2015, 08:52

Nabubulle a écrit :La vague : Autant certains trucs sont bien faits, autant tout le côté surfait (qu'il est d'autant plus quand on a lu le bouquin et s'est renseigné sur l'expérience réelle) m'a profondément exaspéré et fait que je n'en garderai pas un souvenir impérissable.
J'avais eu très envie de le voir à sa sortie "française" mais, habitant en Allemagne, j'ai constaté qu'il était sorti depuis déjà plus d'un an ici... Bref, je l'ai raté. Tu dis qu'il y a un livre ? Je préfère ce support aux images, je serais intéressée pour en connaître le nom et l'auteur !
Nabubulle a écrit :Lovely Bones : Super, avec une ambiance terrible, jusqu'à la fin d'une niaiserie insupportable.
Je n'ai pas vu le film, mais j'ai lu le livre. Dans mon souvenir en effet, la fin est un peu "niaise" puisqu’il s'agit du "happy end" le plus probable, étant donné les circonstances... La fin est pareille à celle du livre ?

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » lun. 07 sept. 2015, 18:40

Pour La vague, l'auteur est Todd Strasser. Je préfère te prévenir, je ne sais pas ce que ça donne en VO donc c'est peut-être la traduction, mais c'est loin d'être bien écrit. A l'époque, je l'avais trouvé mal écrit, mais le contenu, qui relate une expérience ayant réellement eu lieu, était intéressant. Même si c'est loin d'être une analyse, plutôt un récit destiné aux ados.

Pour Lovely bones, je n'ai pas lu le bouquin du coup je ne pourrais pas te dire ! Peut-être quelqu'un d'autre qui aurait lu et vu les deux oeuvres ? :D

Avatar du membre
LaLuna
La Mendiante
Messages : 3434
Enregistré le : mar. 10 mai 2005, 21:58
Localisation : London Baby!
Contact :

Message par LaLuna » lun. 07 sept. 2015, 21:02

Moi Lovely Bones, j'avais trouvé ça glauquissime... Je me souviens pas très bien de la fin ceci dit.

J'ai vu Mustang cette semaine, sur la condition des femmes turques. C'est ... édifiant. Je suis sortie de là avec un amour renouvelé pour ma délicieuse condition de femme française !
Ceci étant dit, le film est superbe, et les actrices sont d'une très grande justesse, j'ai beaucoup aimé, même si ce n'est pas très joyeux.

Je vais voir Vice-Versa demain !
"Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer"

Oook.

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5954
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 54

Message par Nef » mar. 08 sept. 2015, 08:54

Pour Lovely Bones, j'étais rentré à fond dans le livre, je vivais l'histoire.
J'étais du coup extrêmement impatient de découvrir le film, réalisé par le Maître Peter Jackson. La déception a été à la hauteur. Si les images sont globalement belles, je me suis ennuyé d'une force phénoménale...
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » mar. 08 sept. 2015, 09:01

Lovely Bones, je l'ai lu en français (La Nostalgie de l'Ange, d'Alice Sebold, basé sur son expérience malheureusement personnelle du viol) et c'est l'un des rares livres où j'ai pleuré à la fin. Pleuré d'émotions contenues tout le reste du livre car au final ça se finit "le mieux possible".

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » lun. 14 sept. 2015, 23:02

Le Tout Nouveau Testament (J. Van Dormael)
Dieu existe, il vit à Bruxelles, et c'est un connard. Marié à une femme qu'il étouffe et une fille qu'il opprime. Jusqu'à ce que la gamine finisse par imiter son frangin JC, se fasse la malle après envoyé à l'humanité entière la date de décès de chacun des siens, et ce afin de trouver six apôtres.
Quel OFNI que ce film. Cela démarre sur une comédie acide et grinçante, violemment méchante et irrévérencieuse, avec Poelvoorde dans un de ces rôles qui lui vont si bien. Et puis Ea, la fille de Dieu, débarque à Bruxelles et commence à rencontrer des gens, et soudain, le film change, et c'est étrange. Derrière une façade de comédie, l'humanité se retrouve face à sa mortalité, découvre combien de temps il lui reste et se met à cogiter. La petite rencontre ses apôtres et change des vies. Et de la poésie - parfois un peu facile, certes - se met à opérer, à la limite de la mélancolie et de la gravité. Il y a des énormités savoureuses (un couple mythique avec Catherine Deneuve), des petites phrases et des acteurs. Le film se finit sur une grosse guimauve un peu trop grosse, mais mine de rien, c'est bien plus fin qu'on s'y attendrait, et bien plus plaisant et surprenant qu'une simple comédie purement acide. Malgré ses imperfections, un joli moment.

Life (A. Corbjin)
1955. Dennis Stock, jeune photographe un peu perdu dans le début de sa carrière, repère le jeune James Dean, qui finit le tournage d'A l'Est d'Eden et qui n'a pas encore signé pour La Fureur de Vivre. Il décide de le suivre pour réaliser une série de portraits qui feront date, mais le futur jeune premier à la carrière aussi filante qu'une voiture qui rate le virage ne se laisse pas apprivoiser aussi facilement que prévu.
Film étrange que ce Life. Une reconstitution raffinée des années 50s, de l'âge d'or d'Hollywood avec un exquis Jack Warner (Ben Kingsey, toujours classe), des photographes, une presse qui ne ressemble pas encore à la chose qu'elle est aujourd'hui, des paillettes, du rock et un New York révolu, des destins en devenir, une future star qui s'ignore encore, boit, fume et semble marcher à tâtons dans le brouillard que représente son avenir. James Dean semble un marginal paumé loin de sa ferme qui s’enivre de la Grande Ville. Dennis Stock semble un père inconséquent au moins aussi paumé que son sujet. Et longtemps, les deux êtres bien peu aimables s'évitent et se cherchent, jusqu'à ce que finalement un voyage inattendu (et la série de photos associées, donc) semble nous mener (enfin) au cœur du sujet. Retour au source, fuite des spotlights et des responsabilités. Dommage qu'il faille si longtemps pour arriver au cœur de ce propos et que les magnifiques décors et reconstitutions n'abritent juste qu'une flopée de personnages qui ont bien du mal à attirer notre sympathie, à défaut de notre curiosité...
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » jeu. 17 sept. 2015, 13:32

Pourquoi ai-je pensé à Haku immédiatement en voyant ce lien ?

Bon, je n'ai vu que 2/10 dans la liste... mais la plupart des autres sont dans la pile de "je dois les voir un jour".

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 27 sept. 2015, 22:04

Alors Lal, qu'as-tu pensé de Vice-versa ? :D

Pour ma part, que des DVD dernièrement...

The reader : Beaucoup de mal à accrocher durant le premier temps du film, dû au personnage réellement imbuvable de la femme dont tombe amoureux le personnage principal. Ensuite, elle disparaît (puis réapparaît), et tout devient nettement plus intéressant.

Zodiac :
Terrifiant. Je suis ressortie traumatisée de ce film à l'idée que des trucs comme ça se produise, et le plus dingue dans l'histoire, c'est que l'assassin n'est jamais été retrouvé Oo Un tueur en série de cet acabit...ça fait froid dans le dos :/

De l'eau pour les éléphants : Mignon :)

J'ai eu une petite baisse de passion cinéma les précédentes semaines. Cette semaine pas le temps avec l'IDD et mes autres projets à préparer. Je comptais y retourner ce week-end car je commence à en avoir bien envie, mais on m'a gentiment rappelé que je devais regarder la saison 3 d'Hannibal. Et du coup, pardon cinéma, je t'aime mais Hannibal et sa saison 3 passent avant ! :p J'ai décidé de me limiter à un épisode/jour, ça a été assez dur de pas transformer ça en soirée Hannibal ce week-end...urg.

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4918
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » lun. 28 sept. 2015, 12:27

Nabubulle a écrit :
De l'eau pour les éléphants : Mignon :)
+1! Mais il faut lire le livre qui est bien meilleur, très bien documenté et qui offre une vraie immersion dans le monde du cirque des années 20.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3564
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » lun. 28 sept. 2015, 21:00

Je note le conseil Poum' ! :)

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5549
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » mer. 30 sept. 2015, 21:36

Anne-Emmanuelle a écrit :Pourquoi ai-je pensé à Haku immédiatement en voyant ce lien ?
Bon, je n'ai vu que 2/10 dans la liste... mais la plupart des autres sont dans la pile de "je dois les voir un jour".
Excellent.
J'ai respecté les dix commandements de mon côté, ce qui est rare vu que y'a toujours des tas de classiques qui me manquent - Citizen Kane et Le Parrain en tête, et oui !
Et du coup, je ne sais pas quels sont les deux seuls films que tu as vus parmi la liste des dix, mais quels qu'ils soient je dirais qu'il y en a au moins 4 ou 5 parmi les autres qui sont tellement *petit cri* que je suis navré qu'ils te manquent... Vois-les. Vite ! :eek:
Ah, et puis, j'en profite : la navigation sur le site d'Allociné est toujours aussi pourrie, ça prend quinze ans à passer d'une page à l'autre, ça rame, on trouve pas où sont les infos, c'est pas fluide, bref c'est... beurk.


Sinon, j'ai vu quoi depuis peu ?
Matinee (Panic sur Florida Beach) - 1993, Joe Dante.
Pendant la crise des missiles de Cuba en 1962 à Florida Beach, un ado dont le père est mobilisé voit débarquer dans sa bourgade l'un des plus grand producteurs de série B horrifique dont il est fan absolu. Le producteur lance son nouveau film, et la psychose soviétique qui paralyse la ville est le moyen idéal de prendre le spectateur par surprise et faire le buzz quant à son nouveau film...
Un adorable film complètement atypique, qui oscille entre chronique adolescente, vision nostalgique du début des 60s, déclaration d'amour absolue au cinéma d'horreur d'antan, comédie réjouissante, personnages truculents, le tout saupoudré de ce cachet 80s dans la mise en scène qui distille tant de magie dans le scénario et l'image. Un délicieux opus de Joe Dante que je n'avais jamais vu.

Burying the ex (Joe Dante, again, 2015)
Un trentenaire fan de film de série B (ou Z ?) n'arrive pas à larguer sa copine écolo-relou... jusqu'au jour où le conducteur d'un bus aux réflexes insuffisants lui simplifie la tâche de la plus radicale des manières. Croit-il. Car à peine notre héros (vraiment?) commence à lorgner sur la petite minette qui vend des glaces à deux pas de son boulot, l'evil-ex-girlfriend (copyright scott pilgrim) revient d'entre les morts, bien décidée à reprendre son histoire d'amour là où monsieur aurait aimé qu'elle en reste. Quiproquos, décompositions et effets gores ne tardent pas à suivre.
Bon, ne se cachons pas, c'est un petit film, un peu cheap, qui joue sur les gros effets et qui ne mise pas forcément sur la finesse. Mais on se marre, on sourit aux 1000 références un peu partout (dont un tas qu'on ne saisit pas!), et bordel, ce qu'on a envie de la baffer cette zombie chiante. Le héros aussi, certes, son frère au moins autant ; bref, on n'aime aucun des persos en gros, mais du coup, c'est plus drôle de leur voir subir autant de tuiles. Alors on se marre, ça s'oublie vite, mais ça fonctionne. Sortie à définir en 2016.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Aëlendril
Ange
Ange
Messages : 1905
Enregistré le : lun. 19 mars 2007, 14:06
Localisation : Australia mate!!
Contact :

Message par Aëlendril » mer. 30 sept. 2015, 21:59

Haku a écrit :
Anne-Emmanuelle a écrit :Pourquoi ai-je pensé à Haku immédiatement en voyant ce lien ?
Bon, je n'ai vu que 2/10 dans la liste... mais la plupart des autres sont dans la pile de "je dois les voir un jour".
8!
Il me manque Metropolis (qu'on a en DVD dans un coin) et Soleil Vert (dont je connais déjà l'histoire :p)
THERE IS NO JUSTICE, THERE IS JUST ME.
I AM DEATH, NOT TAXES. I TURN UP ONLY ONCE.

Le mutant à 4 yeux! ^^__^^
Docteur Zoidberg (\/) (o,,,o) (\/)

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » jeu. 01 oct. 2015, 09:47

Ben euh... Star Wars (qui compte seulement pour un...) et Matrix (le premier).
J'ai 2001 qui attend dans mon placard à DVD, probablement pour ce mois-ci vu que j'aurai du temps.

Il y en a d'autres que j'ai envie de voir. Mais pas Alien (beurk !) ni La Planète des Singes dont j'ai adoré le livre et pas envie qu'on me casse les images que j'ai dans ma tête. Donc mon total sera au final de 8 maximum, le jour où j'aurai "tout" vu.

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6851
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » ven. 09 oct. 2015, 09:27

The Martian (Seul sur Mars). En VO (non ST sauf dans les passages où ce sont des chinois qui parlent, en Chine, et qu'ils ont donc sous-titré en anglais). Et en 3D. Je déteste la 3D, mais j'avoue qu'une tempête martienne avec des poussières et cailloux qui se promènent partout autour de soi en 3D c'est plutôt sympa. :dent: Le volume était trop fort, donc j'ai passé certains moments à me boucher les oreilles en priant pour que les lunettes 3D ne glissent pas de mon nez. Mais revenons à nos moutons.

Que dire de ce film ? Que je l'ai bien aimé (et mes collègues aussi). Bon ok, quand il se recoud tout seul le ventre au début, j'ai pas trop regardé, beurk.
Mais sinon, j'ai pas mal retrouvé l'essence du livre, lu début juillet... et que je compte bien relire du coup.
Mark Watney est laissé pour mort sur Mars par ses collègues astronautes, qui doivent fuir un orage martien dont la puissance de vent est dangereuse pour le véhicule de retour. Ils doivent donc fuir ou rester à demeure sur Mars sans ressources... Ils le laissent pour mort mais... tadaaaaam ! Il n'est pas mort !
On suit donc Mark dans son périple pour survivre et... pour réussir à contacter la Terre. Ben oui, dans la tempête, l'antenne de communications a été détruite.
Le plus gros souci est la nourriture, et le moyen de rentrer bien sûr. Il ne peut pas espérer de secours avant 4 ans selon ses prévisions, et il ne dispose que de 300 jours de nourriture... Oups.

Bref, ils ont squeezé pas mal de passages, certains pour lesquels à la fin on s'est dit "dommage" et d'autres pour lesquels on s'est dit que ça aurait fait des redondances et des longueurs. Le film dure 2h35 (je crois, c'est ma collègue qui me l'a dit et j'ai la flemme de vérifier) mais s'ils avaient fait tenir tout le livre en intégralité, il y en aurait eu pour 3 fois plus longtemps.

J'avais lu une critique il y a un mois (projection lors d'un festival) qui disait que le film était lent au début (mais c'est normaaaaaaaaaal ! Dans le livre aussi, après tout il cherche comment se nourrir, ça ne pousse pas en un jour les plantes !) et qu'il y avait trop d'incursions d'épisodes "terriens" qui faisait qu'on sortait de l'ambiance "je suis tout seul sur ma planète". Z'avaient qu'à lire le livre, ça se passe comme ça aussi. (D'ailleurs, le geek ultime, ils l'ont SUPER bien rendu, c'était très réaliste. :dent: ) Certes à la fin ça alterne toutes les quelques secondes entre "celui sur Mars" et "la Terre" et "l'équipage qui vient le sauver" mais bon, je crois que dans le livre c'est toutes les quelques pages... et l'effet est le même. Quand on veut montrer des événements simultanés, au cinéma on n'a pas le choix. Dans un bouquin on peut faire chapitre par chapitre, le lecteur comprend, mais au ciné c'est pas possible.

Bref, j'ai bien aimé ce film, je le reverrai volontiers (vivement qu'il sorte en DVD !) mais en 2D et le son à un volume acceptable.
Et si vous aimez les films du genre Apollo 13 (ou si vous voulez juste voir Matt Damon tout nu de dos à la sortie de la douche... :roll: ) alors je vous encourage à aller le voir quand il sortira en France dans 2 petites semaines !

Répondre