Quel est le dernier film que vous êtes allé voir ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5614
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » lun. 24 juin 2013, 22:56

Je viens de revoir Kick-ass. Toujours en VO mais cette fois, pas dans l'avion.
L'écran est encore petit, mais j'ai vraiment pris mon pied. Ce film est définitivement awesome, homogène, et presque totalement dénué de faute de goût. Ce qui me conforte dans l'idée que:
- j'ai très fortement envie de découvrir le comic.
- j'ai très fortement des doutes quant au second film, et cette immuable crainte qu'un n°2 vienne dénaturer un n°1 en lui accolant justement un invisible "n°1" en après son titre (comme les Papes, tiens...). J'espère me planter en pensant cela.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » lun. 24 juin 2013, 23:06

Les séances plein air du festival, que j'avais complètement oublié de mentionner lors de mon post spécial Fifa :

- Monstres & Cie : Je ne l'avais pas revu depuis sa sortie, et j'appréhendais un peu : le revoir bien des années plus tard n'allait-il pas gâcher le souvenir d'enfance. Eh bien non. Non, non, non, non. Non parce que ce film est décidément drôle, entraînant et bien foutu.

- Ame et Yuki : Le revoir quelques mois après l'avoir vu a été un vrai plaisir, c'était toujours aussi chouette que la première fois et ma première impression ne change pas : joli, touchant, poétique, très agréable à voir, mais trop niais sur la fin.

- La légende de Sarila : Un film jeunesse pas encore sortie (avant-première européenne s'il-vous-plaît !) au pays des Inuits. Les graphismes sont très jolis et je pense que les plus jeunes adoreront ce film. Mais c'est peut-être un peu "trop" jeunesse par moment, et ça tend sacrément vers le niais.

- Hôtel Transylvanie : Enfin, je l'ai vu ! J'avais un peu peur du résultat, mais c'est drôle et bien fait, je me suis laissée prendre avec plaisir à cette histoire un peu classique au niveau du scénario, mais prenante par les touches qui donne une couleur et une identité au film. Comme on disait avec des potes, il y a deux sortes de bons films : ceux qui sortent complètement de l'ordinaire au niveau du scénar' et de la technique (recherche esthétique) et propose un film original ET entraînant. Et ceux qui ont un scénario classique mais qui arrive à le faire oublier par la force des détails. C'est le cas d'Hôtel Transylvanie. Du moins pour moi, c'est tout à fait subjectif !

Et reprise des films en-dehors du festival avec :

- Upside Down, une histoire d'amour niaise et mignonne mais pas mal faite dans le genre. Un bon p'tit moment de détente même si c'est du réchauffé. Seul bémol : les effets spéciaux et autres décors artificiels, trop visible. Je vois pas ce que les gens apprécient dans un décor qui semble crier son artificialité (ça se dit pas mais c'est pas grave).

Avatar du membre
Celebdraug
Héroïne des temps modernes
Messages : 2200
Enregistré le : jeu. 29 sept. 2005, 17:42
Localisation : Dans mon monde: Ailleursland

Message par Celebdraug » jeu. 27 juin 2013, 21:44

Moi, Moche et Méchant 2
J'avais beaucoup aimé le premier. En cours on avait passé pas mal de temps à décortiquer certaines scènes en animation. Rien à dire sur la 3D, hein, on connaît le boulot de McGuff, rien à redire un jour j'y travaillerai! Et je serai maître du monde aussi! On peut bien rêver :dent:. Question scénar, plus grand chose à voir avec le premier. Gru s'est considérablement adouci, les filles grandissent... Seules 3 choses restent inchangées: la débilité des Minions toujours aussi drôle, l'insouciance d'Agnès toujours aussi mignonne et attendrissante et Marcel le "chien" de Gru. Au final, ce sont ces petites choses qui tissent un lien avec le premier film et permet au second de prendre une autre direction. Au final, j'ai bien ri, je me suis pas ennuyée même si à mon sens il y avait 2-3 longueurs (ou alors je stressais parce que ma chef m'a appelée en plein pendant la séance et que je savais qu'elle attendait que je la rappelle rapidement). C'était mignon, beaucoup de références, de jeux de mots, de plans à décortiquer avec des clins d'oeil. Même si j'ai préféré le premier, cet opus est un bon divertissement.
Peudeuk, Dieu de la Mort de Baronbreton. Détentrice d'un Mort-book. Extrait du "Mort-book pour les nuls" : "Le Dieu de la Mort détenteur du présent cahier est un être d'exception. Sois fier de te le coltiner. De toute façon t'as pas le choix."

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 30 juin 2013, 21:09

The bling ring. Légèrement déçue, je m'attendais à beaucoup mieux. Le film est lent, parce que le rythme est très étrange : saccadé, avec une BO qui est tantôt inexistante (et qui manque, je trouve que certaines scènes sont trop silencieuses), tantôt un peu trop existante (musique à fond). Ce qui rend très bien sur certaines scènes mais "too much" sur d'autres. Et puis je trouve qu'il y a un problème de rythme également dans le sens du traitement de l'histoire : on passe beaucoup de temps à voir le gang cambrioler des maisons de star, et très peu de temps (juste de rapides scènes) sur le reste. Or, cambrioler les maisons de star, c'est toujours la même chose mine de rien donc ça devient vite chiant à la longue. Pour finir, par contre, très bon rendu de l'absurdité et de la superficialité des personnages, tous à baffer au plus haut point : entre les parents complètement à côté de la plaque et les jeunes (enfin, "jeunes", ils doivent avoir mon âge :p) qui tentent comme ils peuvent d'imiter leurs stars fétiches, tout en faisant n'importe quoi, ce film donne envie de se pendre x) Jusqu'à la toute fin, d'ailleurs. Une fin très bien faite, tout comme le début.

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4924
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » lun. 01 juil. 2013, 09:38

Dans l'ensemble, les films se Sofia Coppola sont assez lents. Dans Somewhere, par exemple, on a deux ou trois passage ou le mec regarde un numéro de danseuses de pole dance, on se fait chier mais c'est fait exprès parce qu'on voit bien que le mec se fait chier aussi. C'est son truc de montrer des gens qui s'emmerde ^^
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5281
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » lun. 01 juil. 2013, 12:48

Skyfall

J'ai bien aimé, mais on m'avait tellement vanté le film que j'avoue avoir été un tantinet déçu. Par contre, et heureusement, je n'avais pas été spoilé. Et je reconnais que je ne m'attendais pas à cette fin-là.

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5614
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » mer. 03 juil. 2013, 19:52

Man of Steel de Zack Snyder
Le petit Kal est envoyé sur Terre par son gentil papa et sa gentille maman pour échapper à la destruction de sa planète et être préserver du méchant Zod. Quelques années plus tard, doté de pouvoirs qui ont fait de lui un marginal et qu'il a eu bien du mal à maîtriser, voici venu le temps de faire des choix d'adultes, responsables et posés.
Sauf qu'avec un final à l'américanisme primaire ("pourquoi l'Amérique peut avoir confiance en moi ? J'ai grandi au Kansas!") et des dialogues au manichéisme inventif qui vous font regretter l'ère du cinéma muet ("il n'y a qu'une issue au combat, c'est toi ou moi") ou des travelings avant-arrière aussi gerbants qu'une reprise des Powers Rangers par les Inconnus, on finit avec un certain mal de tête et un sentiment d'incompréhension sur la nécessité de rajouter dix minutes de baston inutile à la fin.
Par ailleurs on peut être surpris de l'incroyable tissu de coïncidences qui frappent Métropolis (quand on a détruit tous les immeubles, autant balancer des satellites spatiaux)
Enfin, et c'est de la mauvaise foi un poil cynique, je n'arrive toujours pas à comprendre comment des cinéastes américains, issus d'un peuple qui a vécu un trauma certain avec le 11-septembre, arrivent encore à se ridiculiser en mettant en scène des personnages à vingt mètres d'une flopée de gratte-ciels qui s'effondrent, leur permettre d'en réchapper d'une façon aussi aberrante et ensuite envisager l'idée qu'ils puissent ne pas être paumés au milieu d'un épais nuage de poussière. Les images des immeubles qui se cassent la g**** sont très impressionnantes et l'instant d'après... niet. C'est Hollywood et tu n'y crois pas. La fille est juste sous les décombres d'un immeuble qui lui est visiblement tombé dessus (lire : béton, acier) et "oh, je suis bloquée". Faut vraiment m'expliquer.

Sinon ? Ben les séquences où on n'a pas d'effets spéciaux sont probablement les plus sympathiques mais malheureusement on ne fait qu'effleurer les personnalités des personnages et leurs mobiles (c'en est frustrant...) - et elles n'échappent pas non plus aux mouvements incessants de la caméra. Ah et puis oui, c'est également écœurant les gros traits tous laids utilisés pour faire un gros parallèle bien moche entre Superman et Jésus (on insiste bien sur les trente trois ans et Papa n'y va pas par quatre chemins en qualifiant son fiston de Dieu aux yeux des autres, sans compter l'histoire de guider les humains vers la lumière, vers le Bien, blablabla...).

Globalement, pas mal de gâchis donc, et avant tout des gros sabots bien militaires et bien peu subtils là même où on avait des bribes de débuts d'idées sympathiques et intéressantes (la question des racines, de l'identité, des choix, de la confiance...). Après... ben à défaut on a confirmation qu'on peut faire du très beau et à peu près tout (et donc n'importe quoi) avec des effets spéciaux.

Je crois m'être un poil lâché, que le film ne méritait pas de s'en prendre tant dans la tête, mais bon voilà... quand on est capable de faire aujourd'hui des films de super-héros avec un pet de consistance - y'en a eu ces dernières années - des trucs de ce genre et avec ce budget devraient ne plus être autorisés.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 07 juil. 2013, 21:14

Cheba Louisa : Une p'tite comédie sans prétention sympa, mais il manque un truc pour qu'elle soit mémorable =)

Epic : Un film d'animation jeunesse cliché au possible sur le scénario (franchement, ils ont vraiment plus d'idées, ou alors ils ont peur d'innover), et un peu trop branché sur les distinctions bien/mal vie/mort, pourtant vraiment pas évidentes surtout lorsque l'on parle de la nature. Mais j'ai tout de même passé un bon moment, car malgré le scénario cousu de fil blanc (quelle jolie expression), ça reste un divertissement agréable pour les p'tites touches d'humour et quelques réparties sympa. Ah oui, et le méchant c'est Maltazard !

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » dim. 14 juil. 2013, 21:24

Le passé : Un très beau film qui réussit à très bien faire passer la tension de l'intrigue, le ressenti des personnages et l'émotion. Je me suis retrouvée totalement prise, comme si j'étais dans le film, à subir la situation des personnages. Les tensions, les non-dits, le passé qui bloque le présent et l'avenir tant on a du mal à s'en dépêtrer. Vraiment très très bien. Sauf la fin, très décevante. Elle se fait attendre, à force de rebondissements on s'ennuie un peu, alors que le reste du film est vraiment excellent. Et finalement, quand elle arrive, j'ai été un peu déçue. Car c'est une fin qui n'en est pas une, et pour le coup ça ne rend pas très bien.

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5281
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » lun. 15 juil. 2013, 01:34

@ Haku : Man of Steel ne m'attire pas du tout, même si je pouvais le voir gratuitement : après six films et deux séries sur Superman/Clark Kent, je crois qu'on commence un peu à avoir saisi l'idée...

Ai vu Millénium (toute la trilogie) : j'ai beaucoup aimé, surtout le plaisir de voir des nouvelles têtes et un autre cinéma en général. La scène du procès dans le dernier épisode m'a beaucoup marqué : c'est sobre, calme, un véritable huit-clos qui ne ressemble en rien à ce qu'on voit habituellement dans le genre hollywoodien. Justice est rendue sans effusion de joie, héroïsme à la noix ou grandes déclarations pompeuses...

J'ai aussi vu Détective Dee et le mystère de la flamme magique (film chinois) : j'ai aussi aimé. En l'an 690, la première et unique impératrice de Chine s'apprête à prendre le pouvoir tandis que des ouvriers meurent de combustion spontanée alors qu'ils bâtissent un Bouddha géant... Ça frôle parfois le fantastique (disons la légende) mais la résolution de l'enquête est purement politico-policière.

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » mar. 16 juil. 2013, 15:52

Millénium version suédoise est une trilogie fantastique ! =D

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5281
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » mar. 16 juil. 2013, 21:19

Nabubulle a écrit :Millénium version suédoise est une trilogie fantastique ! =D
Y avait une autre version que la suédoise ? O_o

Edit : oh put... ! Et vas-y qu'on met James Bond Craig dans le rôle principal histoire d'effacer des mémoires l'acteur suédois... Incroyables ces ricains... Faut qu'ils fassent un remake même pas un an après l'original.

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5614
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » mer. 17 juil. 2013, 22:34

Monstres Academy
Je dois reconnaître non sans frustration que j'ai été déçu. Si la qualité de l'animation, le souci du détail et la richesse des images ne fait absolument aucun doute ni l'objet d'aucune récrimination - c'est Pixar, c'est pas n'importe qui - cela ne suffit pas à faire un grand film. L'histoire ne m'a pas emballé, les personnages non plus, et tout ceci était fort téléguidé et déjà vu. L'originalité épatante des précédentes productions Pixar s'étiole petit à petit, rentre dans le rang et perd ce grain de folie et d'originalité sans borne que je leurs connaissais. Tout ceci est finalement sage : critique des préjugés, amitié, importance du groupe et de l'entraide... Où sont les rats cuisiniers ? Les robots philosophes, les supers-héros mal dans leur peau, les papys ronchons qui font s'envoler leur maison avec des ballons ? A moins que je me soit habitué et n'en retire que frustration ("et quand tout le monde sera exceptionnel, plus personne ne le sera", disait-on dans les Indestructibles), j'ai la triste idée que j'ai perdu une de mes valeurs sûres des salles obscures. J'espère que ce n'est que temporaire...
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5281
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » lun. 22 juil. 2013, 02:48

Blanche-neige et le chasseur... J'avais résumé mon avis dans un statut sur facebook d'ailleurs :
Blanche-neige et le chasseur : non mais c'est quoi cette blague de film ? Je ne m'attendais pas à ce que ce soit nul à ce point ! Ça n'apporte strictement rien de neuf à l'histoire, on s'ennuie à mourir et l'actrice Kristen Steward est aussi mauvaise que dans Twilight. Bref, préférez "Mirror Mirror" de Tarsem Singh (2012) qui est beaucoup plus original !
J'ajoute que j'ai franchement hésité à regarder les trente dernières minutes... Et après j'ai même regretté de ne pas les avoir manquées. Je voulais me faire un marathon Twilight juste pour la déconne, mais Kristen setward m'a trop dégoûté là... :'D

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3579
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » lun. 29 juil. 2013, 06:34

Allez, je viens frimer un peu.

J'ai vu Le vent se lève, le dernier film de Hayao Miyazaki, mercredi dernier au Japon. En japonais non sous-titré donc je n'ai pas compris tous les détails mais j'ai saisi l'histoire principale, et je n'ai plus qu'à attendre patiemment qu'ils sortent en France.

Concrètement, qu'en dire, de cette première impression générale ?
Il est bien. Les dessins sont toujours aussi beaux et agréables à voir.

Par contre il est très différent de ce que Miyazaki nous a fait jusque là. Ce n'est pas une critique, juste un constat, qui montre un changement de style au niveau de l'histoire :
* C'est probablement le film le moins pour les enfants de tous ceux qu'il a fait. J'irai presque jusqu'à dire que ce film s'adresse plutôt aux adultes.
* C'est un film ancré dans la réalité. Pas de fantastique, pas de messages écolo non plus d'ailleurs.
* Il est un peu triste.

Bref, très différent de ses précédents films, mais ce n'est pas déplaisant. ça change, c'est surprenant, mais c'est toujours aussi beau et aussi bien fait. J'ai hâte de le revoir !

Répondre