Que lisez-vous en ce moment ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4879
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

BaronBreton a écrit :Et la curiosité et l'impatience me pousse à présent vers Les neuf princes d'Ambre de Roger ZELAZNY et La stratégie Ender d'Orson Scott CARDS avant de m'en retourner enfin à la CdO. Oui, je retarde quelque peu les retrouvailles avec la Fitz's Team mais bon, c'est mon défaut/qualité numéro un qui m'y pousse là, je l'avous !
Hum :/ Tu ferais mieux de continuer Hobb au lieu de perdre ton temps avec les Zelazny =P (*parti pris*). C'est pas que c'est mauvais, les 9 princes d'Ambre, y'a des supers bonnes idées (les tarots par exemple), mais alors c'est mal écrit, pis c'est court, pis... bon, c'est mauvais en fait xD
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
BaronBreton
cartonné
cartonné
Messages : 2604
Enregistré le : dim. 03 oct. 2004, 17:02

Message par BaronBreton »

Bah je t'avous que je suis a la moitié et que j'aime bien. Mélange SF/Fantasy je trouve.
Ca me rapelle un clip ou les univers se mélangent. J'aime baucoup l'idée et le perso de Corwin, dans ce premier tome en tout cas, est sympathique pour s'identifier car on est comme lui : on ne comprend pas tout, on soupsonne, on suppose et on découvre Ambre et les Ombres à son rythme.

Mais en tout cas oui c'est déja court et rapide, tout va un peu vite, mais j'ai en tout cas envie de savoir la suite. Mais c'est vrai que la le rythme est trop rapide.
Pour l'écriture c'est aussi trop dynamique, trop rapide, pour ce que j'en suis de ma lecture. Y'a un côté jeux RPG je trouve aussi, on recrute, on avance, on combat, on avance dans l'intrigue, etc etc. Sympa.

Ah c'est sur que c'est autre chose que HOBB qui elle prend vraiment son temps ! Cela sert aussi trés bien son univers il est vrai.
Mais ma curiosité est bien comblée avec ZELANY en tout cas, car l'univers est "autre chose" que ceux de Glen COOK (qui passe la vitesse supérieure dans le Sud) et HOBB, pour ce que j'en connais pour le moment, ou même MOORCOCK et son Elric qui est un classique du genre, il est vrai.
Même si COOK et HOBB sont bien un grooÔoos niveau au dessus, c'est sur.


PS : pour le moment c'est pas moins nul que La Boucle (Ring 3) et pas aussi chiant que Jonathan Strange & Mr. Norrell, donc tout va bien ^^ (parti pris également)

PPS : Bien sur tout cela n'est rien comparé à un monde étrange juché sur 4 éléphants, eux même juchés sur 1 tortue.
« L’imaginaire n’est qu’une autre façon de voir la réalité. »

Pokémon-vampire-fou de type ouvre-boite. Posteur du 100 000ème post. Maître de Peudeuk et de son MortBook. Annaliste du Disque-monde

Avatar du membre
BaronBreton
cartonné
cartonné
Messages : 2604
Enregistré le : dim. 03 oct. 2004, 17:02

Message par BaronBreton »

*Double post mais bon hein, bref !*

J'ai finis Les neuf Princes d'Ambre de ZELZANY.
J'aime bien, sympa, ça peut se comparer à Elric de MOORCOCK.
Ca va en effet vite (3 ans en 3 pages parfois lol) mais j'aime beaucoup le côté RPG. Je me lancerais dans la suite, ça raffraichit, c'est sympa, et ça a un petit côté Shakespeare je trouve (grande famille, trahison, pouvoir, etc.)
J'adore Random en tout cas ! Et Benedict a un côté Vérité, pour comparer.

J'attaque donc La stratégie Ender, et bon sang que la SF fait du bien aprés autant de temps !
Vraiment bien les cadeaux !


PS : Courage Eärwen, aprés ça je rattaque la CdO ^^ Un jour on pourra enfin en parler sans fin ! lol
« L’imaginaire n’est qu’une autre façon de voir la réalité. »

Pokémon-vampire-fou de type ouvre-boite. Posteur du 100 000ème post. Maître de Peudeuk et de son MortBook. Annaliste du Disque-monde

Avatar du membre
MeLyra Belacqua
Louve-garoute
Messages : 989
Enregistré le : lun. 10 avr. 2006, 20:21
Localisation : Sous une pile de bouquins et le joug de la prépa... Lille.
Contact :

Message par MeLyra Belacqua »

J'ai lu il y a peu, prêté par les bons soins de Mimile, Kafka sur le rivage d'Haruki Murakami.
Eh bah, c'est drôlement secouant comme roman. Gloups. Tour à tour cru, poignant, poétique ou d'une violence mystérieuse... Tout ces adjectifs me paraissaient impossibles à associer pour un récit... Je remets toutes mes considératiosn à zéro!
Bref, 'ai été remuée.
On est sempiternellement à se poser des questions sur les personnages: qui a fait quoi? Pas physiquement, mais moralement. c'est confus, ce que je dis... Ce que je veux dire, c'est que certaines choses sont selon moi réalisées par des personnages au travers d'autres; certains personnages de sont pas réellement la mère ou la soeur, mais le sont quand même parce qu'ils sont cosidérés comme tels...
spoiler a écrit : Et Kafka tue bien son père, mais au travers de Nakata: c'est le vieil homme qui physiquement le tue, mais il est propre car trop pur pour réellement tuer quelqu'un: si Kafka est taché de sang, c'est parce que c'est lui qui réellement l'a tué.
Plouf!

"Ce que l'on te reproche, cultive-le: c'est toi." Cocteau.
"I'll use small words so that you'll be sure to understand, you warthog faced buffoon."
(The Princess Bride, BEST FILM EVER)

Avatar du membre
Simael
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 220
Enregistré le : lun. 04 juin 2007, 13:57
Localisation : L'espace B

Message par Simael »

Ben moi je suis tombé sur un auteur Suédois/Finlandais/Norvégien (je ne sais plus exactement, mais finnois, en gros.), Arto Paasilinna. J'ai lu deux de ses romans, "Le fils du dieu de l'Orage" et "Prisonniers du paradis".

Le premier raconte l'histoire d'un messie envoyé par les anciens dieux scandinaves pour récupérer les brebis égarées dans le chemin du monothéisme, mais qui a pour facheuse habitude de foudroyer les gens lorsqu'il se sent vexé...

Le second raconte l'histoire d'un naufragé, genre Robinson Crusoe des temps modernes, qui, à la suite d'un accident d'avion, se retrouve en compagnie d'une quarantaine de personne sur une île inhabitée. L e lvre raconte l'adaptation de ces gens à leur nouvel environnement.
"tu es quasi parfait XD"
LaLuna

Avatar du membre
Tialys
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 110
Enregistré le : jeu. 28 juin 2007, 16:59
Contact :

Message par Tialys »

En ce moment je suis entrain de lire Coeur D'Encre, plutôt pas mal comme livre... Un livre fantastique, qui se passe à notre époque... :)
Modifié en dernier par Tialys le dim. 06 janv. 2008, 16:07, modifié 1 fois.
Image

Un lapin au loin, et une larme sur ton visage...

Mon blog : http://alostpirate.space-blogs.com/

Avatar du membre
Luthien-Tinuviel
Dobby
Messages : 2843
Enregistré le : mar. 27 sept. 2005, 18:32
Localisation : changeante
Contact :

Message par Luthien-Tinuviel »

J'avais déjà lu Le lièvre de Vatanen, d'Arto Paasilina, il parait que c'était un gros succès dans son pays d'origine, j'ai pas trop compris pourquoi parce que j'ai pas franchement accroché, mais le style est plutôt agréable.

Et là, je viens de finir Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire. Le héros est un jeune Indien de 18 ans, serveur dans un bar, qui participe à un jeu télévisé genre qui veut gagner des millions. Les producteurs l'avaient fait participé précisément parce qu'ils ne voulaient faire tomber des grosses sommes dès le lancement du jeu et qu'ils pensaient qu'un jeune homme n'ayant jamais étudié ne pourrait pas gagner beaucoup. A la surprise général, le héros gagne de gros lot de un milliard de roupies et est accusé de tricherie pour ne pas recevoir ses gains. Il raconte à son avocate comment il a appris la réponse à chacune des questions qu'on lui a posées, en racontant à chaque fois un épisode de sa vie, pas dans l'ordre chronologique mais dans l'ordre des questions, ce qui fait que le lecteur est un peu perdu au début: d'abord on apprend que son meilleur ami était fan de cinéma à l'époque où il travaillait comme domestique chez une actrice, sans savoir comment il a atterri chez elle ni pourquoi il l'a quittée, puis on apprend qu'il était orphelin et a été élevé par un prêtre, au fur et à mesure du livre on rassemble comme un puzzle les petits morceaux de vie qu'il a racontés puis on finit par apprendre la vraie raison qui l'a poussé à se présenter à un jeu où il pensait n'avoir aucune chance de gagner, ainsi que la raison pour laquelle une avocate qu'il n'a jamais engagée est venue l'arracher aux mains de la police.

Avatar du membre
Iphigénie
Ange
Ange
Messages : 1146
Enregistré le : mer. 18 mai 2005, 19:50
Localisation : n'importe où tant qu'il y a du chocolat

Message par Iphigénie »

retour aux classiques, avec mémoires d'une jeune fille rangée. Je ne suis pas une adepte des autobiographies, mais je crois que je suis tombée sous le charme de celle-ci. En tous cas, l'écriture me plait terriblement, et madame-la-duchesse-de-bovouard a un regard sur tout que je trouve bigrement interessant.

Pour la suite, j'hésite : soit j'embraye sur Verlaine, soit je me décide à me faire prêter du Pratchett. En tous, cas, Phèdre peut continuer à me faire la gueule encore longtemps sur sa couverture, bac de français ou pas, je n'ai pas la moindre envie de l'ouvrir. Et toc XD !
Desespoir : (nm) vocable creux inventé par les personnes qui ne regardent jamais les étoiles.

"Ne met pas tes mains sur les portes, tu risques de te faire pincer très fort !"

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4557
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Message par Rey »

@ Iphi : moi, j'ai bien aimé Phèdre.

@ LuTine : ton résumé du livre donne envie de le lire ! ^^
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Dame Mimile
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 279
Enregistré le : ven. 05 mai 2006, 18:09
Localisation : Sur les terres de feu le seigneur de Mimile
Contact :

Que lisez-vous en ce moment?

Message par Dame Mimile »

Oui, Rey, il faut lire "Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire"!
C'est un bouquin ex-cel-lent.
Quand à Haruki Murakami, le livre que Melyra nous décrit, c'est vraiment un livre spécial, et bien plus profond qu'il n'y paraît au premier abord (la facette du roman que Melyra explique, je ne l'avais pas totalement perçue, je dois avouer). De tous les livres que j'ai lus, celui-ci est nettement au-dessus du lot...Beau, horrible, poignant, cru. Ce livre est un paradoxe à lui tout seul, et je trouve ça dommage qu'il soit si peu connu.
Sinon, là, j'ai fini, "Appel du pied" de Wataya Risa. C'est un chronique écrite par une fille de dix-neuf ans. L'héroine tombe amoureuse d'un garçon totalement obsédé par une mannequin, Oli-Chang. Drôle, juste, et bien écrit.

Je relis Jonathan Coe, "Bienvenue au Club", et j'aime toujours autant. Durant les années soixante-dix, a Birmingham, Douglas Anderton, Phillip Chase et Benjamin Trotter s'ennuient. Ils vivotent, s'enfuient à Londres, vivent en direct la chute des mouvements syndicalistes et la montée de l'extrême-droite sur fond de musique rock progressiste. Sarcastique, drôle dans le genre cynique....
J'ai tout tapéééééééééééééé!!!!

Sixteen
Ours
Ours
Messages : 13
Enregistré le : ven. 04 janv. 2008, 20:12
Contact :

Message par Sixteen »

Actuellement je lis Mirror Dreams de Catherine Webb ainsi que Sauvez Hamlet, de Jasper Fforde. Je m'apprête également à entamer le 8ème tome des aventuriers de la mer de Robin Hobb.

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4942
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon »

Moi aussi j'ai lu L'Indien malchanceux (trop flemmarde pour écrire le titre en entier, quoi que, le fait de le préciser me prend encore plus de temps :p), bref, je l'ai beaucoup aimé.

En ce moment, je suis en train de lire La couleur bleue. Et j'ai toujours pas fini Sula (moi et ma manie de commencer plein de livres en même temps).
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Iphigénie
Ange
Ange
Messages : 1146
Enregistré le : mer. 18 mai 2005, 19:50
Localisation : n'importe où tant qu'il y a du chocolat

Message par Iphigénie »

@ Mimile et Melyra : moi, j'avais lu la course au mouton sauvage dudit japonais timbré, et pour être honnête je ne sais toujours pas si j'ai aimé ou non. En fait, l'auteur fait sans cesse le va et viens entre des envolées délirantes et des passages franchement cyniques, un peu comme dans Lunar Park de trucmuche Peter Ellis (tsss, ces noms barbants que ne se donnent pas les auteurs américains..). Sauf que j'ai adoré Lunar Park, et que ce Murakami m'a laissé perplexe.
Quoi qu'il en soir, ce bouquin m'a marqué, c'est sur.
Mais Kafka, mon père l'a trouvé moyen, alors je ne l'ai jamais entamé. Mais quand j'aurai le temps, je lirai quand même un autre truc de lui, histoire d'en avoir le coeur net sur ce fichu Haruki Murakami.

En tous cas, vous m'avez vraiment donné envie de lire l'indien malchanceux maintenant ! Ce topic est super, on y pêche plein d'idées de lectures !
Desespoir : (nm) vocable creux inventé par les personnes qui ne regardent jamais les étoiles.

"Ne met pas tes mains sur les portes, tu risques de te faire pincer très fort !"

Avatar du membre
DarkHvn
Ange
Ange
Messages : 1080
Enregistré le : mer. 09 juin 2004, 09:39
Localisation : Perdue au milieu des anges
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par DarkHvn »

Poussimon a écrit :Et j'ai toujours pas fini Sula (moi et ma manie de commencer plein de livres en même temps).
J'ai étudié ce bouquin en anglais au lycée. Je sais pas si c'est le fait d'avoir dû en faire des dissertations et des commentaires, mais j'avais trouvé ça bizarre. Tu en penses quoi ?
"Je me croyais riche d'une fleur unique, et je ne possède qu'une rose ordinaire. Ca et mes trois volcans qui m'arrivent au genou, et dont l'un, peut-être, est éteint pour toujours, ça ne fait pas de moi un bien grand prince." Et, couché dans l'herbe, il pleura.
"Personne ne vous a apprivoisé et vous n'avez apprivoisé personne. Vous êtes belles mais vous êtes vides. On ne peut pas mourir pour vous."

Répondre