Que lisez-vous en ce moment ?

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4928
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » mer. 03 oct. 2018, 12:26

Luthien-Tinuviel a écrit :
Et j'ai fait une pause pour lire Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet parce que j'adore les livres de Mona Chollet et qu'en plus elle a le chic pour en sortir pile sur le thème qui m'intéresse, pile au moment où j'avais besoin de le lire. La première partie, une longue introduction, est plutôt historique, sur l'histoire des chasses aux sorcières; ensuite le livre parle plutôt de la société contemporaine et de comment sa vision des femmes est dans l'exacte continuité de ce qui s'est passé à ce moment-là.
Il est dans ma liste celui-là!

Sinon, j'ai lu The Paper Magician. Du fantastique assez sympa, même si un peu court et du coup l'univers manque un peu de détails et l'histoire d'amour arrive un peu trop vite.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4698
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Message par Rey » dim. 07 oct. 2018, 12:23

Je suis dans le troisième tome des "effacés" et franchement, je ne recommande pas. Ca part d'une bonne idée mais c'est pas fluide, pas agréable à lire. En fait, je crois que ça traine trop en longueur. Bref, je m'ennuie :'D
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4928
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » dim. 07 oct. 2018, 14:11

J'avais lu le premier tome des Effacés, mais je suis pas allée plus loin, je trouve qu'il se suffisait à lui-même. J'étais un peu déçue par la fin, pourtant c'est le genre de fin que j'apprécie en général, mais dans ce cas précis je m'attendais à quelque chose d'un peu plus glauque, genre il récupère sur chaque gosse le morceau de son fils pour le re-créer genre Frankenstein.

Je suis en train de lire American Gods de Neil Gaiman, mais j'ai du mal. C'est pas que ça ne m'intéresse pas, au contraire, mais je trouve que ça n'avance pas. Au bout de 140 pages il ne s'est encore rien passé niveau action.
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » dim. 07 oct. 2018, 20:10

Ai lu "la planète des 7 dormants" : vraiment pas mal ! Un vaisseau se pose en catastrophe sur une planète inconnue. La capitaine soupçonne un sabotage à bord, un membre d'équipage est assassiné et les astronautes sont confrontés à une population indigène les prend pour les "Sauveurs".

Avatar du membre
Rey
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4698
Enregistré le : lun. 13 sept. 2004, 16:21
Localisation : ailleurs

Message par Rey » lun. 15 oct. 2018, 10:45

Poussimon a écrit :J'avais lu le premier tome des Effacés, mais je suis pas allée plus loin, je trouve qu'il se suffisait à lui-même. J'étais un peu déçue par la fin, pourtant c'est le genre de fin que j'apprécie en général, mais dans ce cas précis je m'attendais à quelque chose d'un peu plus glauque, genre il récupère sur chaque gosse le morceau de son fils pour le re-créer genre Frankenstein.
Tu confonds pas avec Les fragmentés ? Parce que celui là j'avais adoré les 4 tomes.
Bon, là, du coup, je continue les effacés mais je lis en diago, je saute des passages...
Qu'est-ce que l'homme dans l'Univers ?
- Un néant à l'égard de l'infini
- Un tout à l'égard du néant
Un milieu entre rien et tout
Pascal

Avatar du membre
Poussimon
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4928
Enregistré le : lun. 05 mars 2007, 09:41
Localisation : Pays Imaginaire
Contact :

Message par Poussimon » lun. 15 oct. 2018, 11:26

Ah oui, effectivement :p Je m'en sors plus avec toutes ces dystopies :B
Poum est canon - Fan d'Eärwen et d'Arashi

Auteure de A la Croisée des mondes: paradis perdu et retrouvé

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » lun. 15 oct. 2018, 12:45

La fin de l'Éternité, d'Isaac Asimov, un livre qu'on m'a prêté et que du coup, bah j'ai commencé. N'ayant lu qu'une cinquantaine de pages à présent, je n'ai pas encore d'avis si ce n'est que j'aime bien le vertige donné par ce type de SF : on est plongé loin, très loin !

Puis je me demande si la série Fringe n'a pas prélevé là-dedans l'idée de ses Observateurs. Il y a des similitudes.

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3588
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » jeu. 25 oct. 2018, 23:46

@Haku : Ulysse, de Joyce ? Bon courage ! :B Ce dont tu as besoin pour comprendre à peu près ce qui t'es raconté, c'est surtout la page Wikipédia en français (enfin, peut-être l'anglaise aussi, j'ai pas regardé) qui te fait un mini-résumé de chaque chapitre !

@Rey : Trop cool pour Jefferson ! :D ça devait être très agréable comme séance lecture familiale ! Tu peux essayer la rivière à l'envers, en deux petits tomes, du même auteur ?

Mes dernières lectures, que de la jeunesse ou presque :

- Le petit prince de Calais, P. Teulade : Nous suivons le périple de Jonas, jeune érythréen qui n'aime pas trop l'école. Le directeur décide alors de le faire s'engager dans l'armée et la famille de Jonas demande à ce dernier de s'enfuir, pour éviter le sort d'enfant-soldat. Il part alors dans un voyage qui doit le mener jusqu'en Angleterre, où vit un cousin de sa mère, en passant par la France. Il arrive à Calais le 1er décembre et y restera 24 jours, qui constituent l'histoire de ce roman.
Sous son air très enfantin, à cause du style vraiment très gamin et des métaphores autour du champ lexical de la mer (et les allusions au Jonas de la Bible), ce bouquin parle de la réalité, bien cruelle, des migrants, et de ce qui leur arrive à Calais, entre la barrière de la langue, l'absence de moyens (financier, etc.), les mesures visant à les empêcher de passer la frontière, et les tentatives parfois ratée des gens, sur place, qui veulent les aider. Bref, c'est pas joyeux joyeux, et je comprends pourquoi l'auteur a décidé de passer par la métaphore et un style enfantin pour parler de ça.

- Offense dans la cité, G. Constant : L'histoire de Morgan, alias Momo, petit caïd de sa cité, fou amoureux de la belle Pénélope qui vient une fois/semaine dans la cité voir son grand-père. Mais Momo a un problème en la personne du vieux Yoda, seul habitant de la cité à ne pas le craindre, lui et sa bande. Alors, un jour, il le frappe et lui casse des côtes. Sauf que Yoda est le grand-père de Pénélope...
Un roman assez sympa, qui alterne entre langage de jeune de cité et langage littéraire. De nombreuses références théâtrales et poétiques, et tout un fil tendu, du début à la fin, autour du Cid de Corneille et de la thématique de la vengeance. La fin est inattendue et ne laisse pas indifférent. Le reste du livre fait craindre un pénible étalage de clichés sur la relation vieux/jeune, mentor/apprenti, etc. déjà bien vu dans les romans jeunesses, mais plus on avance et plus ce bouquin est sympa :)

- Bye bye Bollywood, H. Couturier : Nina, 15 ans, est l'ado dans toute sa splendeur. Elle entretient des relations compliquées avec sa mère, fan de yoga et de méditation, et supporte péniblement sa petite sœur. Un jour, leur mère leur annonce un voyage de plusieurs semaines en Inde...folles de joie à l'idée de visiter Bollywood, les deux sœurs déchantent en apprenant que ce séjour se déroulera dans un ashram !
Un roman ado un peu classique dans sa construction, il n'y a pas vraiment de surprise, mais on passe un bon moment auprès de Nina et son humour mordant. Et puis surtout, il y a la thématique du statut de la femme et des relations hommes-femmes avec l'insertion, dans le roman, d'une intrigue amenant à parler du Gulabi gang (et si vous ne connaissez pas, je vous conseille de taper ce nom dans votre moteur de recherche, ça vous fera plaisir)

- Megumi et le fantôme, E. Senabre : Megumi, une jeune japonaise, visite l'Irlande avec ses parents. Ses derniers lui révèlent qu'un de ses ancêtres est irlandais et que leur ancienne demeure est à quelques mètres de leur hôtel...Megumi s'y rend alors et tombe nez à nez avec un fantôme, qu'elle décide d'aider et qui l'amènera à percer les mystères de ses ancêtres irlandais.
Décevant. Ce bouquin est vraiment très enfantin, notamment par le style qui restreint son public aux moins de 11 ans (j'ai testé). Par ailleurs, l'histoire est envahie de clichés sur la culture japonaise, notamment les réactions de l'héroïne, surexcitée en permanence et qui sur-réagit tout le temps, caricature un peu agaçante des personnages féminins de certains mangas.

- Le peuple du chemin, M. Achard : Daboka, jeune indienne, vit dans la forêt amazonienne. Un jour, alors que sa tribu part rejoindre la tribu de ses cousins pour une fête, leur route est barrée par une immense traînée noire : une route, nouvellement créée pour permettre l'exploitation d'un puits de pétrole récemment découvert. Les indiens décident donc de parler avec les hommes qui l'ont construit, car cette route empiète sur leur lieu de vie.
Un livre très court, tiré d'un fait réel, qui dénonce l'extermination des populations indiennes au nom du profit et du pétrole. C'est pas joyeux-joyeux, mais c'est court et efficace.

- La saveur des bananes frites, S. Noël : Sarafina vit avec son frère Jude dans un foyer de jeunes travailleurs immigrés à Paris depuis la mort de sa mère. Leur père, elle ne l'a jamais connu, car il a été porté disparu à Haïti, leur pays d'origine. Chaque jour, elle passe devant la Cité Paradis, quartier résidentiel, en rêvant d'y vivre un jour. Jusqu'au jour où elle a la possibilité d'entrer dans ce quartier, avec sa meilleure amie et la mère de cette dernière, qui y fait le ménage...
Ce roman est vraiment sympathique :) Au début, on ne sait pas trop où l'auteure veut en venir, mais plus l'histoire avance et plus c'est intéressant. Un roman sur les origines et la famille :)

- Ruby tête haute, M. Daniau & I. Cohen-Janca : Album joliment illustré qui raconte, avec simplicité et efficacité, la vie de Ruby Bridges.

- Celle qui voulait conduire le tram, C. Cuenca : 1è GM. Agnès, ouvrière, devient conductrice de tramway car, en l'absence des hommes, partis à la guerre, la compagnie de tramway recrute des femmes pour des postes autrefois réservés aux hommes. A la fin de la guerre, elle est remerciée et doit retourner à son travail d'ouvrière, pour le plus grand plaisir de son mari qui voyait d'un mauvais œil le fait qu'elle fasse un travail mieux rémunéré que le sien. Mais Agnès décide de s'engager dans le mouvement des suffragettes...
Ce roman historique est intéressant et se centre, non pas sur le fonctionnement du mouvement des suffragettes, mais plutôt sur ce qui a amené des femmes à se rassembler et à réclamer le droit de vote, leur prise de conscience concernant leur rôle dans la société et l'injustice flagrante de ne pas avoir accès aux mêmes droits et métiers que les hommes. Petit bémol quand même au niveau de l'écriture, qui est trop impersonnelle et met une barrière entre le lecteur et les émotions du personnage principal.

- Need, J. Charbonneau : Un nouveau réseau social voit le jour dans une petite ville des États-Unis, réservé aux lycéens de la ville. L'objectif de ce réseau ? Chaque élève peut demander quelque chose, qui lui sera accordé en l'échange de la réalisation d'une action. Au début, les missions sont simples...mais plus les jours passent, et plus les missions sont de moins en moins anodines... (c'est une tournure de phrase étrange, mais je vois pas mieux, mon cerveau sature)
Un thriller vraiment captivant, qui évoque les réseaux sociaux mais aussi ce que l'on est prêt à faire pour avoir ce dont on a besoin/envie, et l'apparence anodine d'actes qui ne le sont pas. C'est bien fait, on ne décroche pas de tout le livre mais, comme souvent avec les thrillers (du moins, c'est mon ressenti), la fin est bancale et peine à expliquer/justifier tout ce qui s'est déroulé avant.

- Caprices ? C'est fini ! P. Delye : La princesse du royaume passe son temps à faire des caprices. Le roi décide alors de la marier pour s'en débarrasser...
Une belle parodie des contes de prince & de princesse. C'est drôle, simple et efficace, et la morale est bien sympathique ! :) Rey, pour une lecture familiale peut-être ?

- Victor Tombe-Dedans chez les trois mousquetaires, B. Minville : Victor Tombe-Dedans est un jeune garçon qui tombe dans les histoires qu'il lit...le voici plongé dans l'aventure des Trois Mousquetaires.
J'ai été un peu déçue, je m'attendais à quelque chose de démentiel, mais c'est très enfantin et le style n'est pas génial. L'idée est cependant très bonne et ravira les petits (moins de 12 ans) :)

J'ai eu une petite phase Anne-Laure Bondoux, l'auteure du magnifique Les larmes de l'assassin, que j'ai lu en 3è et qui m'a beaucoup marqué. Ensuite, je n'en ai lu qu'un seul d'elle, Pépite, que j'ai apprécié sans prendre plus de plaisir que cela...mais tout a changé récemment avec L'aube sera grandiose :

- L'Aube sera grandiose, A-L. Bondoux : Nine devait aller à la fête de son lycée, c'était important pour elle, mais sa mère, après l'avoir récupéré à la sortie de son entraînement de natation, a pris la route, direction une cabane perdue au beau milieu d'une forêt, près d'un lac, loin de tout. Elle commence alors à lui raconter l'histoire de sa famille, cette famille que Nine n'a jamais vu...
Bienvenue dans l'univers incroyable de la famille de Nine, ses personnages hauts en couleur, la poésie de l'ensemble, le suspens géré d'une main de maître par la fantastique Anne-Laure Bondoux, à la plume si belle et si drôle. C'était beau, lumineux, grandiose. J'ai eu l'impression de retrouver une vieille connaissance, mon cœur a débordé d'émotion comme à l'époque des Larmes de l'assassin. Bref, c'était génial :)

- Tant que nous sommes vivants, A-L. Bondoux : J'ai donc enchaîné avec l'histoire de Bo et Hama, un couple d'amoureux à une époque où le monde part en vrac. C'est poétique, une belle épopée écrite d'une main de maître, un plaisir pour les yeux. L'ambiance était parfaite :)

- Et je danse, aussi, A-L. Bondoux & J-C. Mourlevat : Deux de mes auteurs jeunesse favoris se sont réunis pour écrire un roman épistolaire adulte improvisé (un jour, J-C. Mourlevat a envoyé un mail à A-L. Bondoux, le premier mail d'un personnage à un autre. A-L. Bondoux lui a répondu...et de fil en aiguilles, ça a donné un roman).
Au début, c'est sympa, bien écrit, drôle et on a envie de voir où tout cela va nous amener. Mais il y a quelques longueurs et, sur la fin, les choses traînent et lassent un peu, c'est dommage !

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » ven. 26 oct. 2018, 13:02

- Les hommes préfèrent les grottes, de Jean luc-Fonck..... alors juste : :'D :'D

Hubert, agent secret reçoit un ordre de mission : élucider les mystères aux grottes de Han qui se mettent carrément à parler : la preuve, on a envoyé que des muets et les voix continuent !

Alors entre le type qui parle à sa bière, les réflexions sur les chauves-souris qui dormiront peut-être un jour la tête à l'endroit et la Vénus de Milo qui sert d'image quand bien même c'est une statue, je me marre à chaque page :'D

(j'avais déjà relaté un livre de Jean Luc Fonck ici : http://www.cittagazze.com/forum/sutra80 ... bout#80062 )

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5628
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku » dim. 28 oct. 2018, 20:48

Je suis toujours quelque peu empêtré dans les déambulations sur une unique journée de Léopold Blum et autres Stephen Dedallus dans les rues de Dublin que me narre Ulysse.
La lecture est hardue. J'en suis à environ 550 pages, soit à peu près la moitié (le repas de midi des protagonistes y est passé), mais Joyce passe en revue tout ce que font les personnages et surtout leurs pensées, aussi décousues et en roue libre soient elles. J'ai avalé cent pages lors de ma nuit blanche dans un aéroport londonien, mais je dois bien avouer que j'avance sinon lentement et ne retiens pas tout.... sans compter que le contenant est plutôt exigent sur la culture générale (ou extratextuelle?) à en juger par les centaines de notes explicatives proposées par chapitre...
Bref. Curieuse lecture, mais je compte bien aller au bout.
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Nabubulle
Retour vers le Futur
Retour vers le Futur
Messages : 3588
Enregistré le : mer. 02 sept. 2009, 22:15

Message par Nabubulle » jeu. 06 déc. 2018, 23:19

Haku, est-ce-que tu t'en sors avec Ulysse ? :)

SB, ce livre a l'air génial ! XD

- Molloy, Beckett : Booooon, je suis clairement passée à côté. ça m'a fait penser à un mélange entre Joyce (pour le style), Proust (pour l'analyse systématique de tout) et de Thomas Bernhard (pour le côté torturé de l'analyse systématique). Donc mon problème n'a pas été de comprendre, mais d'apprécier et de rentrer dans ce texte. Cependant, j'ai écouté un podcast où Sami Frey, acteur, lit les premières pages du roman et c'était incroyable : le roman devenait presque limpide, l'intonation donnait du rythme à l'oeuvre, du corps. J'aimerais bien qu'il le lise en entier, je crois que je serais prête à acheter l'audiobook concernée car j'ai bien l'impression, et c'est la première fois, que ce roman gagne à être écouté plutôt que lu. Du moins, pour mon niveau littéraire.

- Le temps retrouvé, Proust : Le dernier tome de La recherche du temps perdu, et ce n'était pas du temps perdu ;) Bon, je ne vais pas m'étendre dessus, en plus j'envisage de faire une critique sur SC, mais j'ai bien aimé ce dernier tome, qui boucle toutes les boucles amorcées auparavant et conclut la réflexion du narrateur sur l'art, la perception de l'artiste, la vie, les mondanités, et le Temps.
J'étais moins enthousiaste après les lectures des tomes 3 & 4, mais j'ai bien fait de continuer car les trois derniers tomes étaient vraiment bien.

- En plein dans la nuit, H. Gaudy : Un roman jeunesse court et très bien. L'ambiance est bien installée, et même si on a l'impression de connaître le dénouement, on ne peut pas s'empêcher d'aller jusqu'au bout.

- Y a pas de héros dans ma famille ! J. Witek : Un chouette roman, entraînant, qi raconte l'histoire d'un jeune tiraillé entre deux cultures : celle de sa famille, populaire et plutôt pauvre, celle de l'école, intellectuelle avec certains de ses amis faisant clairement partie d'une classe sociale aisée.

- Inséparables, S. Crossan : L'histoire, qui est celle de deux sœurs siamoises, est vraiment intéressante, mais le style (roman en vers) la dessert complètement. Parce que dans 90% des cas, les phrases sont coupées n'importe comment et cassent le rythme. En fait, je n'ai pas trop vu l'intérêt d'utiliser des vers.

- Baby-sittor, I. Renaud : Petit roman jeunesse sympathique, drôle et bien rythmé. Une histoire pour les parents sur-protecteurs ;)

- Je sais que tu sais, G. Abier : J'ai toujours le même problème avec les livres de ce monsieur : les fins, jamais satisfaisantes et qui laissent sur sa faim.

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6929
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » ven. 07 déc. 2018, 01:39

Je me suis marrée la semaine dernière : j'attendais dans la salle d'attente (rdv à la maternité) et j'avais emporté mon tome 4 de Harry Potter. Je les relis en dilettante en ce moment, parfois je lis 5 pages, parfois 3 chapitres, parfois une dizaine de lignes... C'est quand j'ai un moment de libre, et c'est pas souvent.
En face de moi, une dame enceinte et son conjoint qui attendaient aussi. La dame s'éclipse un instant et le mari me dit en rigolant que sa femme venait de lui dire que visiblement j'étais comme elle (y a qu'à voir l'état de mon tome 4 niveau couverture pour deviner que ce n'est pas la première fois que je le lis) et qu'elle l'avait déjà lu "au moins 17 fois". :'D

Avatar du membre
DarkHvn
Ange
Ange
Messages : 1120
Enregistré le : mer. 09 juin 2004, 09:39
Localisation : Perdue au milieu des anges

Message par DarkHvn » ven. 07 déc. 2018, 08:40

17 fois !! Et toi tu en es à combien ? ;)

Y en a ici qui écoutent des livres audio ? Si oui, vous les trouvez où ?
"Je me croyais riche d'une fleur unique, et je ne possède qu'une rose ordinaire. Ca et mes trois volcans qui m'arrivent au genou, et dont l'un, peut-être, est éteint pour toujours, ça ne fait pas de moi un bien grand prince." Et, couché dans l'herbe, il pleura.
"Personne ne vous a apprivoisé et vous n'avez apprivoisé personne. Vous êtes belles mais vous êtes vides. On ne peut pas mourir pour vous."

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4969
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen » ven. 07 déc. 2018, 11:18

J'en écoute pas, mais j'ai remarqué qu'il y en avait beaucoup dans les bibliothèques municipales.
C'est là que j'en emprunterais, je pense.
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
Soldat Bleu
Archange
Archange
Messages : 5282
Enregistré le : dim. 25 déc. 2005, 00:29
Localisation : Mauerseglerklinik - Allemagne

Message par Soldat Bleu » ven. 07 déc. 2018, 11:23

Je me suis m'y, aux audio book, quand j'étais trop fatigué pour lire ou avec les martinets, ça me permettait de nourrir en même temps. Faut juste faire gaffe à bien vérifier qu'on a une version intégrale et pas une abrégée. Par exemple, alcdm n'existe pas en version intégrale en français :/

Répondre