[SPOILERS]Harry Potter et les reliques de la mort [SPOILERS]

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

ah bah j'ai du passer à coté de ça ^^ merci.

Avatar du membre
lag123
Spectre
Spectre
Messages : 57
Enregistré le : sam. 28 juil. 2007, 17:08
Localisation : finistère
Contact :

Message par lag123 »

je ne sais pas ce que ces les SPOILERS mais j'ai trouvé pas mal le film :-D
bonjour j'adore le livre la croisée des mondes !

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

lag123 a écrit :je ne sais pas ce que ces les SPOILERS mais j'ai trouvé pas mal le film :-D
alors un spoiler, c'est un truc qui gache. ça vient du verbe to spoil en anglais, qui veut dire gacher.

et là, c'est un sujet sur le livre Harry Potter et les reliques de la mort, qui est sorti en anglais le 21 juillet. Il contient donc des spoilers, car ceux qui l'ont lu font part de leur impressions.

voila voila :-D

Avatar du membre
LaLuna
La Mendiante
Messages : 3333
Enregistré le : mar. 10 mai 2005, 21:58
Localisation : London Baby!
Contact :

Message par LaLuna »

ET si tu veux parler du film, va plutôt sur le sujet parlant de films (surprenant ) :clin:
"Je m'empresse de rire de tout de peur d'être obligé d'en pleurer"

Oook.

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 7028
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

C'est amusant, mon frère lit actuellement HP7. Je dis que c'est amusant parce qu'il ne s'en croyait pas capable (il est LV2 d'anglais et passe en seconde). Mais il s'y accroche, et de temps en temps, à la fin d'un chapitre, me demande d'expliciter 2 ou 3 points pour être sûr qu'il a bien compris.
Ma mère est ravie qu'il lise en anglais en plus... Elle qui s'exaspère à chaque fois qu'elle le voit lire encore et encore un Harry Potter... :dent:

Bref, le plus drôle, c'est quand on est chacun dans sa chambre, le soir, en train de bouquiner sur le lit. On entend un mot fuser de sa chambre, puis la traduction venir de la mienne :
"Moody ?" "Maugrey"
"Firebolt ?" "Eclair de Feu"
"Squib ?" "Cracmol"
On a des conversations intéressantes avec mon frère, non ? :B :'D

Pour revenir à la mort d'Hedwig, je suis d'accord que sous la tente, ça n'aurait pas été pratique... En revanche, je me demande ce qu'il advient de son balai... Est-ce qu'il reste dans le side-car et explose avec Hedwig ? Je pense que c'est ça, parce que sinon il aurait pu s'envoler dessus au lieu de s'écraser dans le jardin des Tonks !

Autre chose, concernant les jumeaux : tout d'abord, ils deviennent différents, quand George perd une oreille... On se dit "zut, on ne peut plus les confondre"... Mais quand Fred meurt, c'est pire... C'est comme si Rowling avait préparé le terrain en blessant le premier... :triste:

Petite question concernant Noël... Ils ne se font pas de cadeaux... C'est triste ! Je me doutais qu'ils ne recevraient rien de la part de la famille Weasley, mais que Harry et Hermione aient perdu le compte des jours, et réalisent seulement le 24 au soir qu'on est la veille de Noël, et qu'ils ne puissent pas se faire de cadeau... Bon ok, les événements précipitent un peu les choses... Mais quand même !

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

xD Anne-Emmanuelle !! :fou:

tiens, j'avais oublié le coup de l'éclair de feu, justement sur le coup je m'étais posé la question, mais je pense comme toi qu'il s'est fait défoncé dans le side-car ^^

moi pareil, la mort de Fred m'a bouleversée, mais l'oreille arrachée de Georges ne m'avait pas préparé à ça :triste:

pour finir, j'ai trouvé ça un peu gros, le coup de Noël. Genre ils savent pu du tout quel jour on est, ils arrivent à Godric's Hollow pile le jour de Noël ! Moi si il m'arrivait un truc comme ça, jm'arrangerais pour garder une notion du temps ! Pi merde quoi, c'est des sorciers, c'est facile de faire quelque chose pour savoir la date ou autre chose :dent: (fin moi jdis ça jdis rien)

Apart ça, moi jme demande un peu comment il vont traduire les nouveaux termes. Par exemple, the Elder Wand, qu'est-ce que ça va donner ? La Baguette Ancienne ? La Baguette Antique ? La Vieille Baguette (toute pourrie) :fou: ? La SuperBaguette ? La Baguette-Qui-Bat-Toutes-Les-Autres-Baguettes ? yavait un autre truc dont j'appréhende la traduction, mais jsais pu ^^

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 7028
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle »

Je pense que "The Elder Wand" va donner "la Baguette de l'Aîné". Enfin, c'est la traduction la plus proche.
Et comme c'est l'aîné des 3 frères qui l'avait...

Avatar du membre
Iphigénie
Ange
Ange
Messages : 1146
Enregistré le : mer. 18 mai 2005, 19:50
Localisation : n'importe où tant qu'il y a du chocolat

Message par Iphigénie »

Voilà, je l'ai fini. Ai attendu plusieurs jours avant de le commencer, ai fait durer le plaisir au maximum la première semaine... avant de craquer, et tout dévorer les derniers jours. C'est toujours comme ça avec HP.

Plein d'impression, peu de déceptions, mais moins de surprises que ce à quoi je m'attendais. Peut-être le contrecoups de toutes les théories toutes plus farfelues les unes que les autres que j'ai échaffaudé en finissant le 6... Enfin, de surprises, il y en a quand même eu un nombre honorable : déjà, les Deathly Hallows. La quête des Horcruxes semblait déjà, à elle seule, désespérée ; voilà que vient s'ajouter celles des fameuses reliques de la mort... En tous cas, ça intensifie l'intrigue, et ça la relève mieux qu'une bonne poignée de piments rouges. Ensuite, toutes ces découvertes sur Dumbledore, sur ses liens avec Grindelwald et ses erreurs de jeunesse sont tout bonnement un coup de génie. C'est fou comme Le style de ce dernier tome diffère de celui des premiers : beaucoup moins basique, méchant/gentil, manicchéen ; les héros sont en fait pleins de recoins sombres qui les rendent d'autent plus interessants. L'inverse est vrai aussi : les Malfoy, mangemorts jusqu'au bouts des ongles, ne sont au fond rien de plus, et rien de moins que des parents, prêts à tout, même aux pires trahisons, pour sauver leur fils. Je me suis posé la question, si cette évolution était due à une maturité de plus en plus grande de Harry, ou bien à des progrès de l'auteur... Sans compter le rôle tout à fait inatendu de Neville, le cancre, le timide, le petit mouton noir qui faisit honte à sa grand-mère... Et j'allais oublier le retour triomphant de Percy ! Finalement, les Weasley perdent et regagnent un frère dans la même soirée, c'était quad même tout à fait inatendu !

Il y a eu aussi des scènes très attendues, dans ce dernier tome, mais qui n'en sont pas moins extraordinaires à lire. La révélation de la véritable allégeance de Rogue, par exemple : les suppositions ne manquaient pas sur le personnage, mais la plupart n'arrivaient pas à la cheville de la réalité. A la fin des 6 tomes, j'adulais littéralement Snape ; maintenant, au terme de la série, je crois que c'est le personnage qui m'aura le plus surpris, le plus fasciné. Et sa mort est très loin de m'avoir laissée de marbre. Ensuite, le fameux duel Harry/Voldemort était très attendu lui aussi : et je dois avouer que le petit Potter m'a littéralement soufflé. Comme on est loin du petit gosse malheureux, perdu et un peu simplet du premier tome :'D ! Le "YOU BITCH !" de Mrs Weasley était énorme, lui aussi.

La scène où Harry se prépare à mourir est très prenante, elle aussi. Avant même de commencer ma lecture, j'étais prête à parier qu'il allait passer l'arme à gauche dans ce dernier tome ; et comme ce n'était pas mon personnage préféré, je me disait que ce serait une belle fin pour la série. Pourtant, le dit-chapitre, où le héros doit aller de lui-même se faire tuer, quand il hésite, quand il cherche une dernière fois ses amis des yeux... Finalement, ça m'a un peu surprise, mais j'ai été grandement soulagée qu'il survive.

Enfin, une tite pensée pour les morts. En fait, je m'attendais à une fin beaucoup plus sombre : plus de morts, plus d'amis très proche de Harry voir Harry en personne. En grosse sans-coeur que je suis, la mort de Dobby m'a laissée complètement de marbre ; celle de Fred est allée trop vite, mais après coup elle m'a un peu minée : ça faisait un bout de temps que les jumeaux étaient mes Weasley prérérés. Et maintenant que l'un des deux est parti... J'ai repensé à la scène du 5 où un épouvantard prends tour à tour l'aspect des cadavres de tous les membres de la famille, et où Molly dit, en larmes, que ce serait un miracle s'ils parvenaient à s'en sortir tous vivants... Eh bien, miracle, il n'y a pas en ; mais ç'aurait pu être pire à mon avis. Celle de Tonks et Lupin m'a fait un coup : on ne les voit pas mourir, mais les trouver étendus côte à côte sur la grande table des morts, sans prévenir, m'a vraiment fait un choc.


Voilà, maintenant c'est un peu dur de se dire que c'est fini, le 7° tome est bouclé et il n'y aura pas de prochain. Tite pensée émue pour la gamine de pas encore 9 ans qui lisait sous la couette à des heures indues en se demandant comment tout ça allait finir XD...
Desespoir : (nm) vocable creux inventé par les personnes qui ne regardent jamais les étoiles.

"Ne met pas tes mains sur les portes, tu risques de te faire pincer très fort !"

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

Je voudrais juste réagir par rapport à ton impression de maturité de Harry, Iphigénie. Moi aussi j'ai trouvé qu'au fur et à mesure des livres, l'écriture change. Et ça se voit surtout à partir du 5e tome.

Je me suis toujours demandé si c'était fait exprès, mais on ne peut pas trop savoir. Soit c'est parce que la qualité de l'écriture change en meme temps que Harry prend de l'âge et mûrit, ou bien c'est juste l'auteur qui prend en assurance, et qui se lache un peu plus.

Peut-être aussi que lorsque Rowling a commencé à écrire Harry Potter, elle voyait ça comme un livre pour les enfants, enfin plus pour les enfants que tout public. Et donc, quand elle a vu l'énorme succès que le livre a remporté, et ce chez un public très large, elle a peut-être voulu améliorer un peu son écriture, pour le rendre moins 'gamin'.

Peut-être enfin que c'est juste parce qu'au fur et à mesure des livres, on se rapproche de la fin (normal^^), et donc ça devient de plus en plus sombre ; et écrire une histoire sombre de façon enfantine, c'est dur.

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4879
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

JK Rowling avait prévu d'écrire chaque livre pour des lecteurs de l'âge de Harry, car les lecteurs étaient censés grandir en même temps que le personnage.
C'est pour ça que plus on avance, plus les livres sont longs, sombres et mieux construits.
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

ah d'accord, c'était prévu !!! merci de la précision. En plus, c'est la classe, moi j'avais presque son âge à chaque fois :-D (oui, bon, on s'en fout...^^)

Avatar du membre
Sassie
Ange
Ange
Messages : 1191
Enregistré le : sam. 03 déc. 2005, 19:25
Localisation : Seine et Marne

Message par Sassie »

Bon eh bien je l'ai fini tout à l'heure.

Quelques impressions en vrac :
*J'ai beaucoup aimé le chapitre avec le silver doe
*Snape, vraiment bluffant. J'ai adoré me retrouver dans ses souvenirs et voir à quel point il était courageux et loyal. Même si au début du tome je me disais qu'il était du bon coté parce qu'il me semble qu'il a donné une fausse date à Voldy. Après j'ai commencé à douter avec l'oreille en moins du jumeau. Savoir à la fin que le silver doe lui appartenait...
*Dumbledore, savoir qu'il était pas si clean m'a fait un choc et je le méprise toujours un peu.
*Harry n'est enfin plus trop dans sa crise d'ado. Un peu au début comme quand il crie après Lupin mais après il se calme ouf.
*Hermione, un de mes personnages préférés au final avec celui qu'elle aime, car Ron m'a beaucoup surpris dans ce tome. Je le trouvais un peu insignifiant au départ mais là...il m'a bluffé. Hermione et lui forment un très beau couple.
*Kreattur est vraiment attachant...
*La mort d'Hedwig ne m'a fait ni chaud ni froid. En plus au début j'avais même pas compris qu'elle était morte, j'ai dû relire attentivement.
*Ca m'a surpris de voir Aberforth apparaître...
*J'ai trouvé le chapitre de la bataille assez lourd par moment. Et j'ai parfois trouvé qu'Harry perdait du temps pour rien.
*Neville, merveilleux personnage
*J'ai adoré l'humeur quand l'un des jumeaux dit qu'il se sent "saint-like" et qu'on pourra les reconnaître plus qu'il a une oreille en moins
*La mort de Maugrey... Ni chaud ni froid.
*Je n'ai pas compris ce qui était avec Dumbledore et Harry quand il était presque mort...
Pas compris non plus un autre truc : Dumbledore après sa mort parle vraiment dans son tableau ?? O__o[
Si oui pourquoi ne se manifestait-il pas plus tôt?
"When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence."
Ansel Adams
"Don't cry because it's over, Smile because it happened."

Avatar du membre
xaphaniae
Carl
Messages : 362
Enregistré le : mer. 04 avr. 2007, 13:19
Localisation : Vallée de Chevreuse

Message par xaphaniae »

Pour répondre a tes questions je pense que ce qui se trouvait avec Dumbledore et Harry a King's Cross était la part de Harry qui était un Horcruxe, de la même forme que Voldemort dans le début de la Coupe de Feu. Mais c'est vrai, on ne peut pas dire que c'était très clair pour comprendre en anglais...
Autrement Dumbledore pouvait parler a travers son tableau seulement il se trouvait dans le bureau du directeur de Poudlard donc de Rogue, et il est précisé dans le livre que les personnages des tableaux de Poudlard peuvent sortir de leur tableau pour aller dans un autre au sein même de l'école mais pas à l'extérieur si le tableau n'est pas le leur. C'est pour cette raison que Phineas Nigellus dont le tableau a été pris dans la maison des Black par Hermione pouvait passer de celui ci a celui dans le bureau de Rogue, mais pas Dumbledore. Dans le passage de la Pensine on note tout de même que Dumbledore parle à Rogue au sujet de Harry et du fait qu'il doive mourir.
J'espère t'avoir éclairée!... ;)

Avatar du membre
Sassie
Ange
Ange
Messages : 1191
Enregistré le : sam. 03 déc. 2005, 19:25
Localisation : Seine et Marne

Message par Sassie »

Merci xaphaniae. :-D
Non en fait je veux bien comprendre qu'ils n'aient pas pu parler à Dumbledore parce qu'ils n'étaient pas à Poudlard. Mais en fait j'ai ptete un trou de mémoire mais je me souviens pas de lire Dumbledore parler dans son tableau après sa mort dans le tome précédent quand ils étaient encore à Poudlard. (Après je l'ai lu y'a un moment donc bon...).
"When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence."
Ansel Adams
"Don't cry because it's over, Smile because it happened."

Avatar du membre
Jopary
Erudit(e)
Erudit(e)
Messages : 765
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 22:48
Localisation : Paris
Contact :

Message par Jopary »

moi aussi jme suis dit bah pourquoi il lui parle pas, ce boulet de Harry ?!^^

pi ensuite jme suis dit que sûrement, Rowling y a pensé, mais elle ne voulait pas le faire tout de suite, alors elle a tout simplement abandonné l'idée. Elle ne fait meme pas une allusion du genre "Harry fut soulagé de voir qu'il pourrait discuter avec Dumbledore".

Mais moi jme doutais bien qu'il yaurait un truc avec son tableau :) et à la fin, on est servis :-D

Répondre