[SPOILERS]Harry Potter et les reliques de la mort [SPOILERS]

Pour se culturer entre amis et apprendre des choses qui n'ont rien à voir avec le monde de Pullman

Modérateur : Régents

Répondre
Avatar du membre
Firiel
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 124
Enregistré le : lun. 04 sept. 2006, 14:41
Contact :

Message par Firiel » dim. 11 nov. 2007, 14:29

Si Voldemort ne peut pas tuer Harry, c'est parce qu'il reste protégé par le sacrifice de sa mère. Et à cette protection, tu rajoutes le fait que l'horcruxe encaisse le choc de l'avada ? ce qui fait que Harry est deux fois protégé ? :pensif:

Intéressant...
Image

Avatar du membre
Ryoko
Elfe, et fière de l'être
Messages : 2093
Enregistré le : mar. 07 mars 2006, 13:44
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Message par Ryoko » dim. 11 nov. 2007, 14:40

C'est exactement ça, Harry à une double protection, je n'ai pas raparlé de la protection de sa mère, parce-que tout simplement, tous les aspects avaient été abordés selon moi, et c'est pas vraiment très utile d'insister.
"Les elfes sont beaux, magnanimes, sages et juste" DeuxFleurs - Les Annales du Disque-Monde
Soeur de sadisme unique et veritable de Celeb

A un Héros Breton

Avatar du membre
Jejerk
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 495
Enregistré le : mer. 20 juil. 2005, 20:55
Localisation : Genève, Post Tenebras Lux

Message par Jejerk » mer. 28 nov. 2007, 16:18

Désolé de remonter ce topic, de plus ça fait un moment que je viens plus sur le forum, mais pfiiiiouuuuu.... là je peux pas contenir tout ça en moi :rolleye:

Tout ce que je peux dire, c'est: Merci. Merci à J.K Rowling d'avoir su créer une histoire aussi belle, et d'avoir su lui donner une fin si magistrale.

Je me rappelle ma réticence à lire "le livre que tout le monde adore" lorsqu'on m'avait offert les trois premiers tomes de Harry Potter. Pourtant, je pense qu'à ce jour cela reste l'histoire qui m'aura le plus marqué, me faisant relire chaque tome avant la sortie d'un nouveau (d'où mon léger "retard" pour finir le 7ème que je possède pourtant depuis sa sortie), me faisant m'identifier à un personnage comme aucune autre histoire n'a su le faire (non je ne suis pas schizophrène, ou du moins je ne le sais pas encore >.<).

Bref, ça c'était pour la petite histoire, mais voilà: ce 7ème tome m'a littéralement scotché, fait vibrer, trembler, rire, pleurer, depuis que j'ai commencé sa lecture. Si j'ai essayé de le lire au compte-gouttes au départ, cela s'est vite révélé très difficile... ^^

Cela commence très fort dès le début du livre... pour moi ce septième tome est une véritable ode à la mort, et cela commence avec celle d'Hewdige: la mort peut surgir de tous les côtés, et surtout d'une manière tellement brutale et soudaine... Ce sentiment se répète tout au long du livre, jusqu'à la mort de Lupin et Tonks... Il est vrai que c'est douloureux de voir partir deux tels personnages de manière aussi froide, mais la vérité est là: même les plus grands peuvent mourir de manière rapide et pas forcément glorieuse. Enfin, la mort est très présente dans ce tome et ça m'a beaucoup touché.

Finalement je ne sais pas si j'ai beaucoup plus de choses à dire (j'en ai toujours l'impression quand je termine un livre, mais au final les mots me manquent, ce sont plus des impressions intérieures qui restent...). Heureusement, j'ai pu trouvé la réponse à toutes les questions qu'avaient soulevés les tomes précédents. En lisant la série, il y a quelques années, j'avais souvent eu l'impression que Rowling rattachait certains événements de manière un peu maladroite, comme si elle ne l'avait pas prévu au départ et saisissait un hasard pour le faire. Mais il n'en est rien, et il apparaît désormais clairement pour moi que tout était incroyablement construit dans sa tête dès le départ, tout concorde et se rattache à merveille, rien n'est laissé dans l'ombre.

Bref, je suis heureux de la fin qui a été offerte à cette série, et triste de savoir que jamais plus je ne connaîtrai l'impatience de savoir qu'un nouveau tome sort, jamais plus je n'aurai cet effet de surprise à chaque page, chaque ligne nouvelle de lecture (toutefois je pense que le plaisir de re-lecture restera quand-même immense). D'ailleurs je pense recommencer le 7ème tome dans les prochaines jours tant je l'ai aimé et tant il me manque déjà.

Désolé si ce que je dis relève plus de l'ordre de mes sentiments personnels que d'une discussion à propos de l'histoire, mais j'éprouvais vraiment le besoin de dire tout cela...

Encore un énorme merci à JK Rowling.
"Comment affirmer que les corbeaux blancs n'existent pas tant qu'on ne les a pas vus?"

Bernard Weber, dans "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu"

Avatar du membre
xaphaniae
Carl
Messages : 370
Enregistré le : mer. 04 avr. 2007, 13:19
Localisation : Vallée de Chevreuse

Message par xaphaniae » mer. 28 nov. 2007, 17:47

Ne sois pas désolé d'écrire ce que tu ressens face à la fin de ce livre fantastique! moi aussi j'ai fait exactement la même chose une fois que j'eus fini le septième tome...je me suis précipitée sur le forum pour m'exprimer tant j'avais besoin de communiquer mes sentiments sur le livre...et j'éprouve exactement la même chose que toi concernant le fait que maintenant plus jamais je n'aurai le plaisir d'attendre si impatiemment un nouvel épisode...certes on aura toujours de plaisir de relire et de re-relire toute l'histoire que Rowling a si fabuleusement construite (telle un puzzle dont les éléments prennent tout leur sens au final) mais...ce ne sera pas la même chose. C'est tout de même super d'avoir eu cette chance de rester dans le suspens de ne pouvoir connaître la fin. Comme toi, ce livre ma fait passer par toute une pallette d'émotion...du rire aux pleurs. Une fois je je l'eus fini, je suis restée a regarder dans le vide pendant une demi heure...je ne savais plus quoi penser...ça m'a profondément attristée tout en me rendant heureuse...bizarre. Maintenant ça doit faire bientot 4 mois que je l'ai terminé et il m'arrive encore parfois de penser à tout cela, et à toute l'histoire que j'ai vécue avec Harry.

Avatar du membre
Jejerk
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 495
Enregistré le : mer. 20 juil. 2005, 20:55
Localisation : Genève, Post Tenebras Lux

Message par Jejerk » mer. 28 nov. 2007, 17:55

Merci ^^

J'avoue que là ça va faire bientôt 2h que j'ai envie de ne rien faire, de ne penser à rien si ce n'est au livre...

Bref, quand j'y repense, tout ce final est tellement magnifique... avec cette rétrospective que Harry se fait de tous ses souvenirs à Poudlard, etc... que de nostalgie :hum:
"Comment affirmer que les corbeaux blancs n'existent pas tant qu'on ne les a pas vus?"

Bernard Weber, dans "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu"

Avatar du membre
Kerena
Buffalo Girl
Messages : 1689
Enregistré le : lun. 07 févr. 2005, 16:29
Localisation : Entre la France, l'Allemagne, l'Egypte et le Japon... Dur dur, d'être partout à la fois !

Message par Kerena » jeu. 29 nov. 2007, 16:21

Jejerk a écrit :Merci ^^

J'avoue que là ça va faire bientôt 2h que j'ai envie de ne rien faire, de ne penser à rien si ce n'est au livre...
J'ai eu la même impression quand je l'ai fini. Ca devait être il y a 15 jours, je l'ai avalé en une 10aine d'heures ^^ C'est un sacré pavé quand même !
Du coup, je ne sais plus trop quoi dire, mais seules quelques déceptions persistent :
- Je m'attendais à un plus gros rôle pour Neville
- J'aurai préféré qu'au moins Ron ou Hermione meure
- Les morts, justement, ne sont pas assez tristes par rapport aux autres livres (avec Sirius ou Dumbledore, par exemple, javais pleuré comme un bébé)
- La fin va trop vite. Elle nous lâche comme ça dans le bureau du dirlo... Pas top.
- L'épilogue... Oui, "ils vécurent heureux et urent beaucoup d'enfants", c'est bien beau tout ça... Mais ils sont devenus quoi, eux ? O_o
&#12390;&#12435;&#12375; &#12369;&#12428;&#12394; - Billy Bob'sette travaillant à Disney (NON ! Je ne fais pas Mickey !) - Ange déchu fan de Poum et atteinte de la Changite d'Avatar Aigüe
Image

Avatar du membre
Jejerk
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 495
Enregistré le : mer. 20 juil. 2005, 20:55
Localisation : Genève, Post Tenebras Lux

Message par Jejerk » jeu. 29 nov. 2007, 20:08

J'ai vu quelqu'un dire dans les premières pages de ce topic, que Harry aurait prononcé volontairement le nom de Voldemort lorsque les Rafleurs les capture? (je n'ai pas vu vraiment de réponse à ça)

Qu'est-ce qui montrerait qu'il l'ait dit volontairement??? :pensif:
"Comment affirmer que les corbeaux blancs n'existent pas tant qu'on ne les a pas vus?"

Bernard Weber, dans "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu"

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 6024
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par Nef » jeu. 29 nov. 2007, 20:15

l'énervement à ne pas avoir le droit de le dire peut-être. lui qui en a si souvent l'habitude
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !
Code ami Mario Kart Tour : 626676141179

Avatar du membre
xaphaniae
Carl
Messages : 370
Enregistré le : mer. 04 avr. 2007, 13:19
Localisation : Vallée de Chevreuse

Message par xaphaniae » jeu. 29 nov. 2007, 21:23

Pour moi il ne l'a pas fait volontairement. C'est juste un réflexe. Comme le dit Nef, il est beaucoup trop habitué à le nommer ainsi. Le bon fou rire qui précède lui a fait chasser de son esprit les mauvaises pensées dues a leur cavale et l'a bien détendu, du coup "Voldemort" lui a échappé de la bouche.

Avatar du membre
Jejerk
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 495
Enregistré le : mer. 20 juil. 2005, 20:55
Localisation : Genève, Post Tenebras Lux

Message par Jejerk » jeu. 29 nov. 2007, 21:42

Oui oui enfin c'est ce que je pense aussi, il l'a prononcé par réflexe...

Mais je me demandais si j'avais pu rater quelque chose :hum:
"Comment affirmer que les corbeaux blancs n'existent pas tant qu'on ne les a pas vus?"

Bernard Weber, dans "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu"

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6929
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » jeu. 29 nov. 2007, 23:32

Ou plus simplement qu'il ne connait pas, comme Ron qui est dans le monde des sorciers depuis tout petit, ce que signifie un "Tabou" posé sur un nom... On voit bien qu'ils ne le prononcent pas auparavant pour éviter à Ron de s'énerver, puisque celui-ci est malade... puis ensuite parce qu'il est tout jsute de retour et il ne faut pas l'énerver.
Cette fois, Harry en a eu assez, il l'a prononcé par défi... C'était pas très malin, d'accord... Mais quand on ne sait pas ce qu'est un Tabou... (Hermione ne le savait pas non plus, il me semble)

Avatar du membre
Ryoko
Elfe, et fière de l'être
Messages : 2093
Enregistré le : mar. 07 mars 2006, 13:44
Localisation : Somewhere over the rainbow...

Message par Ryoko » ven. 30 nov. 2007, 18:41

Ron leur avait expliqué ce qu'était un Tabou.
De plus, Ron essaye de l'arrêter, il le coupe en plein milieu, mais il fini son mot, même après interruption.
Donc il y a un certain côté volontaire malgré tout.
"Les elfes sont beaux, magnanimes, sages et juste" DeuxFleurs - Les Annales du Disque-Monde
Soeur de sadisme unique et veritable de Celeb

A un Héros Breton

Avatar du membre
Jejerk
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 495
Enregistré le : mer. 20 juil. 2005, 20:55
Localisation : Genève, Post Tenebras Lux

Message par Jejerk » ven. 30 nov. 2007, 19:17

Mais arrêtez xD

Comme le dit Ryoko, Ron explique ce qu'est un Tabou donc Harry est parfaitement au courant des conséquences. De plus, je ne vois absolument pas quel intérêt il aurait à le faire volontairement, car il en connaît très bien les conséquences :pensif:
"Comment affirmer que les corbeaux blancs n'existent pas tant qu'on ne les a pas vus?"

Bernard Weber, dans "L'Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu"

Avatar du membre
Anne-Emmanuelle
Archange
Archange
Messages : 6929
Enregistré le : mer. 04 oct. 2006, 22:29
Localisation : Sur Vinéa

Message par Anne-Emmanuelle » mer. 19 déc. 2007, 13:59

AESAHAETTR a écrit :
Firiel a écrit :Quant à Narcissa, elle ne pensait pas en terme "sauver Harry en désobéissant" mais "sauver mon fils par tous les moyens".
Pourtant il m'a semblé sur le coup que Drago était sauf et que aider Harry n'y changerai rien, à moins que je sois passé à coté du fait que Voldemort avait l'intention de tuer Drago et que donc Narcissa était passé du coté de Harry.
Firiel a écrit :Le personnage le plus ambigu de HP est Rogue. Ni méchant, ni gentil. Ou bien méchant et gentil à la fois :pensif:
Moi je pensais que Rogue est totalement gentil mais je dois admettre qu'il joue bien les détails de son rôle (tuer Maugrey, couper l'oreille de Georges) alors qu'au final il n'a que peut de choses à faire pour aider Harry (juste lui donner l'épée) donc on se demande ... :pensif:
En tout cas Rogue est un très bon personnage au passé interréssant et au présent ambigu. Bravo de l'avoir inventé !
Je réponds au derneir message de AESAHAETTR, dans le sujet ALCDM vs HP.

En ce qui concerne Narcissa, je pense qu'elle a été séduite par les idées de Voldemort concernant les Sangs Purs, et rien de plus. Quand elle s'aperçoit qu'il lui est impossible de se défiler et que cela entraine la perte de sa famille, elle voudrait bien se cacher, mais je ne fait pas, de peur de représailles sur son fils. Elle ne vit que par son fils, donc.
Et si elle annonce que Harry est mort, c'est bien parce qu'elle veut le remercier de lui apporter une "bonne" nouvelle : Draco est vivant, pour elle c'est tout ce qui compte. Voldemort n'est plus rien d'autre qu'une terreur pour elle, pour sa famille.

Quant à Snape... Il voulait tuer "dans le feu de l'action" un Mangemort... et le sectumsempra a malencontreusement touché l'oreille de George. C'est dit je ne sais plus où dans le 7. Il n'a pas fait exprès. En plus, il ne savait pas quel était le véritable Harry, et il voulait protéger Harry à tout prix, comme il l'avait promis à Dumbledore... Il n'aurait donc pas fait de mal à George qui avait l'apparence de Harry, à cause du Polynectar.
Pour Fol Oeil, je ne sais plus, mais il me semble aussi que c'était involontaire.

Avatar du membre
Firiel
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 124
Enregistré le : lun. 04 sept. 2006, 14:41
Contact :

Message par Firiel » mer. 19 déc. 2007, 16:56

Pour Narcissa, je ne pense pas que c'est ça.
Elle se penche sur Harry, s'aperçoit qu'il est vivant et demande des nouvelles de son fils dont elle ne sait qu'une chose : il est au milieu d'une bataille. Drago est en danger et Narcissa veut le rejoindre pour le protéger. Si Drago était mort, ça n'aurait plus d'importance or il est vivant.
En une demi-seconde, Narcissa doit faire un choix :
- dire que Harry est vivant => conséquences : Voldemort réessai de le tuer et n'y arrive pas plus. Il se fâche, secoue Harry, tente de comprendre et blablabla, le temps passe et Drago risque à chaque instant de mourir
- dire que Harry est mort => conséquences : Voldemort retourne victorieux à Poudlard et fait cesser le combat. Bien sûr, Harry montrera à un moment ou un autre qu'il est vivant mais probablement pas avant le retour à Poudlard. Or, en se rapprochant de Poudlard, Narcissa se rapproche de Drago et a une chance de s'éclipser pour le rejoindre...

Donc Narcissa n'agit pas pour remercier Harry mais pour sauver son fils. Si elle avait eu plus intérêt à ce que Harry meure, elle ne l'aurait pas aidé.


Quant à Rogue, ce n'est pas un personnage gentil. Certes, il est du côté du bien mais il a des tas de défauts qui le rendent désagréables.
Je trouve que c'est intéressant de montrer qu'on peut être un sale type mais servir le bien.
Image

Répondre