Vos avis sur le film

Discussion autour du film La Boussole d'Or. Attentes, discussions et avis sur le film de New Line. Tout ce qui est dérivé du film a sa place ici.

Modérateur : Régents

Avatar du membre
Arashi
Ange
Ange
Messages : 1192
Enregistré le : jeu. 21 juil. 2005, 22:09
Localisation : A bord du Vogue Merry !
Contact :

Message par Arashi »

Perso, j'ai A-DO-Ré!!!!! :-D :eek:

Je comprends que vous soyez déçus, mais franchement, avouez que la pitchounette est extraordinaire dans son rôle de Lyra, les daemons sont superbes, Iorek est époustouflant, Lee Scoresby est parfait, Billy Costa est hyyyper craquant >.<!! ... etc
Je trouve que Coulter était décevante, mais c'est tout. Je n'ai pas non plus apprécié que la fin ait été coupée, mais ça promet un deuxième film qui commence fort. ^^

Enfin voila, je pense que vous pouvez imaginer ce que j'ai ressenti en voyant mon livre préferé sur grand écran après tant d'années d'attente! J'ai eu le sourire aux lèvres durant tout le film!^^
je revois encore ma réaction après la phrase culte "Qui est votre roi??" que j'ai à nombreuses reprises entendue à l'époque où je faisais les animations de la BA que nous devions faire...
Voir réalisé toutes ces choses était vraiment formidable!^^ J'étais transportée toute la soirée!
Toutes les scènes de la station était exactement comme je les imaginais! (à quelques détails près du changement livre/film).


Enfin voila, je retournerais très volontiers le voir!! J'ai vraiment adoré!!!!
"High in the blue sky, maybe now can I fly?
if I fall down from here, it's ok for now."
[Ai Otsuka]

maewin
monstre des falaises
monstre des falaises
Messages : 4
Enregistré le : mar. 11 déc. 2007, 17:21

La fin du film...Révélations (enfin je crois)

Message par maewin »

J'étais dans le rayon enfants d'une grande surface et mon oeil fut attiré par le magazine à autocollants dont je ne citerai pas la marque mais qui sort à chaque fois en même temps qu'un film pour enfants. Par curiosité je le feuillette et que vois-je? Des images du film qui ont été coupées sur grand écran! Bon alors comme je n'ai pas lu toutes les pages de tous les sujets du forum peut-être que j'arrive en retard et que vous allez me rire à la figure. Bref, Lyra va à Bolvangar avant Svalbard, puis alors qu'elle est dans le ballon une brusque secousse la fait tomber et se retrouve seule au milieu de nulle part, jusqu'à ce que des samoyèdes la capturent. De là ils l'emmènent en "présent" à Iofur, on connaît la suite. Sauf qu'à la fin du combat, elle va "libérer" son père de sa prison dorée. Comme dans le livre, ils ont une discussion quand elle tente de lui remettre l'aléthiomètre, puis elle se réveille au milieu de la nuit et Roger n'est plus là. Et c'est là qu'était censé se trouver le passage de la corniche avec Iorek, ils ne partent pas à Bolvangar mais à la poursuite de Lord Asriel. Donc Iorek va chercher du secours, et Lyra ne l'écoute pas et se précipite vers son père qui manipule d'étranges instruments... Quand il déclenche le processus, surprise! Roger n'est pas mort, il a disparu ( et oui, on est dans un film tous publics). Sur ce, Coulter arrive, il y a à peu près la même scène que dans le livre avec Asriel, et soudain ce dernier demande à Lyra si elle veut à l'accompagner, oui j'ai bien écrit Lyra... Elle refuse parce qu'il a fait du mal à Roger et il passe dans l'autre monde. Coulter demande alors à Lyra de rester avec elle mais les glaces se mettent à fondre et Coulter se retrouve à la dérive sur son morceau de glace (on voyait ce passage où elle hurle dans la bande-annonce). Lyra et son daemon décident alors de partir dans l'autre monde...à la recherche de Roger! Et non plus de la Poussière (et oui celle là on sait déjà presque tout à son propos)... Elle traverse le pont et se retrouve dans le brouillard et voit au loin la silhouette d'un enfant... Et va à sa rencontre. Et c'est fini!

Avatar du membre
Nef
L'Autorité
Messages : 5848
Enregistré le : jeu. 05 sept. 2002, 21:34
Localisation : Lorient, bretagne !
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100

Message par Nef »

Oui, c'est le montage original du film, qui a été modifié à la dernière minute. Et je suis persuadé qu'avec ce montage, le fillm aurait plu à beaucoup de déçus ici
Nef :)
Pas de gadgets, pas de Q !
Code ami Mario Kart Tour : 626676141179

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4879
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

Une, version longue, une, version longue, une, version longue ! *scande sur le bon rythme*
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
Luthien-Tinuviel
Dobby
Messages : 2843
Enregistré le : mar. 27 sept. 2005, 18:32
Localisation : changeante
Contact :

Message par Luthien-Tinuviel »

J'ai enfin vu le film hier.

Je ne dirais pas qu'il est franchement mauvais, mais quand on fait le rapport originalité du livre/ originalité du film, c'est décevant. A plusieurs reprises, je me suis crue en train de regarder le Seigneur des Anneaux. Sauf pour le survol de la campagne anglaise avec la même jolie musique que quand Harry et Ron se rendent à Poudlard.
Rien que la façon dont le titre est apparu, pour moi ça annonçait la couleur. Les enfants dans les champs avaient un côté hobbits qui attendaient Lord Gandasriel. A chaque fois que Lyra consultait l'aléthiomètre, on croirait voir Frodon qui a un flash avec l'oeil de Sauron. Quand elle se réveille à Bolvangar, de même, je m'attendais à voir Elrond à ses cotés.

Bref, visuellement, c'était pas super réussi pour moi. Et pour rester sur les détails de ce genre, la voix de Iorek, je l'ai trouvée ridicule, les cinéastes se croient tous obligés de donner exactement la même voix à un animal parlant qui est sensé faire peur. Farder Coram est beaucoup trop jeune dans le film. Les gitans en général ont des costumes qui font plus costume traditionnel turc que peuple de l'eau. Le palais des ours m'a déçue, on y retrouve pas du tout la description du livre.

Pour ce qui est de l'histoire: le fait d'envoyer Lyra chez les ours avant d'aller à Bolvangar, ça va de pair avec le fait de couper le film avant son arrivée chez Lord Asriel: le but du premier volet est de délivrer les enfants enfournés, donc ça s'arrête après ce passage.
Le fait de lui faire apprendre tout à la fin qui sont ses parents, ça aurait pu se justifier, mais seulement si ce n'était pas Mme Coulter qui lui avait avoué la vérité. Jai trouvé ce passage ridicule, avec tutefois une interrogation: est ce que dans le film Mme Coulter est plus franchement une "gentille" et elle aurait vraiment voulu garder Lyra, ou bien est-ce une première preuve de sa capacité à mentir? Pour ceux qui ont lu le livre, c'est évident qu'elle cherche une excuse pour s'être débarassée de sa fille, pour les autres... pas sur qu'ils y pensent, ça dépendra de la suite. Autre passage ridicule: le fait que Lyra découvre toute seule la vérité sur le conseil d'oblation. Elle voit une feuille avec des noms d'enfants, donc c'est forcément ceux qui ont été enlevés même si elle n'était pas au courant de la disparition de Roger, et c'est forcément les gens qui les enlèvent qui laissent trainer la liste... Ca fait pas très crédible.
Le Magisterium, dans le film controle tout et pas seulement la religion, certes, mais là sans leurs vêtements rappelant vaguement des évêques, on ne se douterait pas qu'ils ont un lien quelconque avec la religion. Et lAutorité, chaque fois qu'on en parle, j'ai l'impression d'entendre parler de l'autorité en tant que concept, par d'un nom de Dieu.
Le fait que ce soit Billy qui se retrouve coupé de son daemon et non Tony, c'est pas un si mauvais choix, ça évite de faire intervenir encore un autre personnage, ça concerne plus directment Lyra, ça aurait pu être plus touchant s'ils avaient pris le temps de montrer les liens humains-daemons.
La voix du début qui annonce toute l'histoire, la nature de la Poussière et cie, ça rend les choses bien trop évidentes, et ça rappelle vraiment trop le début du SDA. Il aurait été beaucoup plus intéressant de laisser le spectateur découvrir en même temps que Lyra, qui elle non plus ne sait pas ce qu'est la Poussière. C'est pas vraiment de l'enfoncement de porte ouverte, mais plus forcer la serrure d'une porte dont on nous donne la clef dans 5 minutes.

Globalement, donc, on peut pas dire que j'ai aimé le film.

Une dernière remarque: il me semble que quelqu'un s'étonnait de la prononciation de "Belacqua". C'est bien la prononciation correcte: c'est de l'italien, et ça signifie "belle eau". Cette même personne risque d'être surprise d'entendre parler de la ville de tchitagadzé, ou cittàgazze, la ville des pies littéralement.

République des Cieux
Spectre
Spectre
Messages : 60
Enregistré le : jeu. 11 oct. 2007, 19:22

Message par République des Cieux »

L'ayant vu hier, je ne peux pas détailler, tellement ça m'a choqué à certains moments. Dakota est Lyra, Pullman a toujours raison :B .
Sauf que je ne l'imaginais pas comme ça pour empêcher Asriel de goûter le vin. On dirait que même le Maître pourrait mettre une muselière à Asriel.

Quand Mme Coulter raconte à Lyra ses vrais parents, je me croyais dans Star Wars, comparaison:
Dans Star Wars
Dark Vador: Non, Luke, car je suis ton père
Luke: Non... non!
DV: Si, Luke!
L: Vous ne pouvez pas l'être
Et Luke tombe de désespoir.
Dans The Golden Compass:
Mme Coulter: Lyra, je suis ta mère
Lyra: Non, ce n'est pas possible!
MC: Sin c'est vrai!
L: Vous ne pouvez pas l'être!
Et elle tombe de désespoir...

Avatar du membre
malaury0082
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 178
Enregistré le : sam. 07 juil. 2007, 13:00

Message par malaury0082 »

République des Cieux a écrit :L'ayant vu hier, je ne peux pas détailler, tellement ça m'a choqué à certains moments. Dakota est Lyra, Pullman a toujours raison :B .
Sauf que je ne l'imaginais pas comme ça pour empêcher Asriel de goûter le vin. On dirait que même le Maître pourrait mettre une muselière à Asriel.

Quand Mme Coulter raconte à Lyra ses vrais parents, je me croyais dans Star Wars, comparaison:
Dans Star Wars
Dark Vador: Non, Luke, car je suis ton père
Luke: Non... non!
DV: Si, Luke!
L: Vous ne pouvez pas l'être
Et Luke tombe de désespoir.
Dans The Golden Compass:
Mme Coulter: Lyra, je suis ta mère
Lyra: Non, ce n'est pas possible!
MC: Sin c'est vrai!
L: Vous ne pouvez pas l'être!
Et elle tombe de désespoir...
Tu est sûre que dans star wars c'est comme ça!Il me semble qu'il, dit :je suis ton père !C'est tout ,enfin je croit.
Tu n'est pasgentil meme si tu le pense
Tout le monde et humain, donc horriblement cruel!

Avatar du membre
BaronBreton
cartonné
cartonné
Messages : 2604
Enregistré le : dim. 03 oct. 2004, 17:02

Message par BaronBreton »

Eärwen a écrit :Une, version longue, une, version longue, une, version longue ! *scande sur le bon rythme*
Y'a une histoire d'une version director's cut de 2h30 je crois bien.
Mais pas sur que ca soit pour donner une "nouvelle" fin
« L’imaginaire n’est qu’une autre façon de voir la réalité. »

Pokémon-vampire-fou de type ouvre-boite. Posteur du 100 000ème post. Maître de Peudeuk et de son MortBook. Annaliste du Disque-monde

Avatar du membre
Donny
Spectre
Spectre
Messages : 51
Enregistré le : mar. 09 oct. 2007, 22:02
Localisation : Dans les royaumes du nord

Message par Donny »

je n'ai pas encore vu le film :'D :-( je suis en afrique c pas facile ici d'avoir le film :-( mais j'ai regarder les critiques sur allociné.Elle sont partager par on aime vite la suite.Ou on aime et on va lire le livre.D'autres n'aiment pas :wink et pourtant j'espere un succes car il le mérite ms ca m'enerve que le mot Narnia et à coté.C'est pas comprable.J'espere savoir un peu plus sur la fin??COMMENT CE TERMINE LE FILM?et aussi Mrs Coulter qui dit la vérité à Lyra :~ j'ai entendu elle pleuniche en entendant la nouvelle?Si je me souviens bien elle pleure seulement apres avoir été avec will and le LTDA O_o Je ne regrette pas d avoir lu le livre car l'extrait du film pendant les vacances m'avaient fait envie de découvrir le film et le livre :-D Je ne sais ps si je dois le voir relire mes tomes seraient pt etre mieux :cool: chris n'a pas donn" l imagine géniale du film car certains personns n'ayant pas lu le livre ne comprend pas :tired: c etait une bonne idée de le mettre à l ecran peut etre qu'on doit attendre de voir la fin c etait le premier grand film de chris.Pourtant j'aurai pas donner le realisteur de American pie
please si vous la croisée des mondes
donny-nastygirl.skyblog.com lachez vos coms thank
ps je m'étais tromper ds l'adresse

Avatar du membre
Cynariël
Cyranosaurus Rex
Messages : 2483
Enregistré le : dim. 12 juin 2005, 11:51
Localisation : A droite à gauche...

Message par Cynariël »

BaronBreton a écrit : Y'a une histoire d'une version director's cut de 2h30 je crois bien.
Mais pas sur que ca soit pour donner une "nouvelle" fin
Au moins New Line ne pourra pas contrer la volonté de Weitz si celui-ci décide de la faire. Et franchement, j'en serai ravie!!! Même si la fin n'est pas celle qu'on attendait.
Magnifiscence tyrannique Cyn,
Attention, Chat Méchant.

Capiteuse Ylang-ylang, qui Ravive et Illumine Allègrement les Nuits d'Ebène... --> Où comment Aélys a complètement discrédité mon statut de Cyranosaurus Rex. ^^

Avatar du membre
Haku
Archange
Archange
Messages : 5502
Enregistré le : ven. 13 févr. 2004, 20:50
Localisation : Ost!
Pourcentage avancement The Secret Commonwealth : 100
Contact :

Message par Haku »

Cynariël a écrit :Au moins New Line ne pourra pas contrer la volonté de Weitz si celui-ci décide de la faire. Et franchement, j'en serai ravie!!! Même si la fin n'est pas celle qu'on attendait.
New Line pourra parfaitement contrer sa volonté, puisque c'est le studio qui a les droits et non pas Weitz.
Ceci dit, si les suites ne se font pas, je pense qu'on aura la directors's cut, question que NL récupère un peu plus. Sauf si, bien sûr, les ligues catholiques s'en mêlent. Bien sûr !
Mais bon, là je m'éloigne du sujet initial. :p
Her servant for life
"Si Will et Lyra étaient sur Citt', ils auraient sûrement été bannis" ©SB 2009
In Dust we trust

Image

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4879
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

Dans la director's cut, il y aurait plein de scènes en plus (ceux qui ont lu les livrets Chocapics savent de quoi je parle, non ?). Par exemple, dans celui sur Iorek, il y a des scènes en plus, ce qui indique que ces scènes étaient prévues au départ dans le film.
Exemple : Lyra et Iorek parlent de la solitude.
Billy (sans daemon) ne reconnaît pas sa mère quand elle le prend dans les bras.
Lyra s'éloigne de Pan pour aller parler à Iorek, et on voit la douleur que ça leur cause et donc le lien fort entre les deux.
etc.
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Avatar du membre
Aereynion
Gitan(e)
Gitan(e)
Messages : 474
Enregistré le : dim. 19 nov. 2006, 15:54
Localisation : Zwolle - pays bas - mais Paris quand meme un peu^^
Contact :

Message par Aereynion »

Contrairement à Harry Potter, Les royaumes du Nord est un film ou il vaut mieux pas être parmi les méchants,

prenons les Samoyèdes, qui enprisonnent Maitre Asriel sans ronchonner... cest vrai qu ils ne sont pas à
plaindre, seulement deux types ont dégringolé dans le trou...
y'a pire, les autres Samoyèdes qui ont fui avec lyra sous le bras peuvent se vanter d'avoir survécu alors que tous leurs camarades se faisaient tailler en pièces
après avoir a peine touché quleques de ces solides gitans (moitié hollandais comme moi^^ héhé zigeuners rulez :p:p)

après y'a aussi un bataillon de tartare dont on a fait de la sauce... considérent avec justesse qu'il serait difficle de les enfariner a la boule de neige comme dans le livre, Chris decide de dabord leur envoyer un panserbjorn....
puis des sorcières, pour épicer le tout, et pour finir une horde de gitans déchainés (j'ai d'abord cru que c'était les mioches qui voulaient sauver l'ours), et si tout ceci aurait pu tourner mal
pas de problème, on a l'mongolfière !!!!!

ils ont failli tuer l'ours, les méchants! tant pis 3 -0 quand même
mieux vaut d'ailleur ne pas penser a tous ces infirmiers qui ont du choisir entre le feu et la neige et qui sont probablement tous décédés de choc hypothermique... x_x

tout se finit bien, les enfants survivants ont eu l'immense joie de retrouver leur parents venus les chercher a la hache


hey vous plaignez pas, parce que dans le trois , ca va dérouiller!

Ceci dit j'arrête de gaudrioler un peu, pour pousser un grand AAAA
Magnifique, le Londres a moitié Coruscant, a moitié sherlock Holmes
et un peu Osgiliath pour les puristes parmi nous

je pouvais pas m'empecher de sourire a la perspective de me balader, en zeppelin a courant ambarique (délire les petites boules a éclair bleues) installé confortablement sur un banc bien éclairé au lieu de se sentir conditionné en deux par des fauteuils de cinéma

tout ca au dessus d'un Paris similaire ou l'immeuble Hausmannien se serait mélangé avec la moitié des unviers fantasy connus.... ahem VLAN DESSIN FAITES PETER LES PINCEAU. TOURNEZ LES POTS TIREZ MOI UNE put...*bip* D'FEUILLE !!! allez quoi...

Bon jvais pas jouer les rageux, pas cette fois ci, a me plaindre sur la mise en place du scénario
c'est sur que ca va vite... mais un film ca va toujours vite, pour faire un film qui parait aussi long que le livre lui même faut rajouter toute l'histoire, avec des détails particulièrement creux, et un livre lui même pauvre, si si ca existe, allez donc voir Eragon! Les royaumes du Nord est beaucoup trop riche pour tenir dans un film qui n'a d'autre chance que de faire comme le SDA, devenir une oeuvre d'art a part, et adaptation, pas retranscription du film


y'a eu des passages un peu gros, quand même qui m'ont donné envie de me marrer (l'ours qui se releve d'un air mi indigné, mi rugissant 'do you want to ride me?' (euhh bon -_-*) pi y'a aussi Asriel qui aurait mieux fait de ne pas penser a ces maudits samoyèdes pendant qu'il se promenait dans les icebergs!


du prévisible aussi, avec le daemon de roger qui se balade inocemment sur les murs d'Oxford, et le méchant qui arrive au moment ou tu t'y attends..........
(bon ma copine s'y attendait pas et ca m'a couté trois marques d'ongle dans le bras, de lui dire ce que je viens d'écrire,(et d'ailleurs ca fait mal x_x)

jle regarderai pas 25 fois au cinoche, mais je pense que ca relève plus du fait que je ne suis plus un mome de 15 ans qui vit dans l'adoration du dernier fantasy, que de la relative note du film
bien sur j'acheterai le dvd, pour a nouveau regarder le superbe ballon de Lee donc jvais ptet faire quelques maquettes (de genre de ballons, jvais pas le copier), le tartare finir en steack, et l'ours se mettre sur le museau avec l'autre ours
et bien sur, le jordan collège, et les balades en dirigeable (c'est le seul truc qui blase l'avion ca, si des boulets avait pas allumé une clope sous le hindenburg dans les années 30, on en serait ptet la aussi...
ah puis la station de Bolvangar, elle est superbe... j'étais ébloui! ca ressmeblait un peu a star wars galactic battlegrounds pour ceux qui voient... (oui chuis aussi passé par la...)


et même la diligence-tricycle a l'air moins hideuse dans le film;

de plus il y a une très bonne gestion des moments, ca met un peu de temps a se lancer, au milieu, il y a quelques raideurs (ils ont mal placé les délinquants ébats de lord asriel avec les esquimaux dans la neige a mon sens)
mais a la fin, toute la seconde moitié, j'étais sous courant, surtout dans la baston d'la fin ou chaque element vient se placer de facon a ce que le spectateur se sente band... apprécie!


Univers 98% (en tant qu'artiste de temps en temps, jveux toujours me dire que je peux rajouter des trucs alors je mets pas 100)
Acteurs 80% Rien a redire, j'ai pas vu de nazitude particulière
Scénario 60% oua le fait que la fin passe a la trappe m'a un peu blasé, surtout avec ces phrases du genre 'we can do it, we will do it, et les chanmés n'ont qu'a bien se tenir American way of knife' (en meme temps après ce qu'ils sont perpétré c'est à comprendre)
Montage 65% ouais deux trois trucs qui clochent, mais j'vais pas cracher sur ma soirée non plus


en tout cas, et j'applaudis ce geste, il n'y a PAS d'impie banale allusion sous-préfectorale pour les produits nike, mc donald ou converse; et je me réjouis d'avoir échappé a la dégueulade sur siège de devant
bon ba j'vais me tripper avec tout ca, je vous le dis :=)
bravo et merci pour le film

Avatar du membre
Wilyrah
monstre des falaises
monstre des falaises
Messages : 5
Enregistré le : sam. 11 nov. 2006, 15:58
Localisation : Montpellier
Contact :

Message par Wilyrah »

Fan depuis des années (je m'étais même inscrit en 2002 sous un autre pseudo, certainement Anergune ou qqch comme ça), je profite de ce sujet pour exprimer mon avis avec d'autres adeptes de la trilogie. D'habitude, je flâne, je lis mais je ne poste pas. Là, j'avais envie que ça ne reste pas seulement sur mon blog, que ça soit visible de lecteurs de la saga. Le voilà :

L'adaptation de la trilogie de Philip Pullman, tant attendue et tant redoutée - car tellement géniale et coriace à adapter - débarque sur grand écran. La New Line s'empare du projet et met les moyens. Ouf, ça ne sera pas du Narnia bis. C'est déjà ça. A la réalisation et au scénario, Chris Weitz. Qui est-ce ? Oye, le gars qui a fait la tarte américaine. Zut de flûte, ils vont nous détruire notre bouquin. Nooooon ! Bon. On se calme. Donnons-lui sa chance, qui sait ? Peter Jackson, c'était pas une référence avant le Seigneur des Anneaux. L'adaptation a vraiment l'air de lui tenir à coeur. Croisons les doigts. Tiens donc, le casting commence à se faire. La petite choisie pour Lyra colle bien. Daniel Craig, Nicole Kidman et Eva Green dans les rôles principaux ! Oops. Doit-on se réjouir ou bien craindre la grosse pompe à fric sans personnalité ? Le monde imaginé par Pullman sera t'il aussi fascinant et intriguant à l'écran que dans le livre ?

La réponse est non.

En fin de compte, ce que je craignais se confirme. La densité et la force de l'oeuvre de Pullman se voient étouffées et baclées dans un film qui ne dure qu'une heure quarante dénué de personnalité. Les décors et les costumes sont, certes, réussis. Pour le reste, tout n'est que gâchi et fadeur. Les acteurs semblent pour la plupart réciter leurs dialogues devant la caméra maladroite de Chris Weitz. Le montage est complètement loupé et la narration grossièrement irrégulière. Les répliques - celles de Lyra en tête - sont d'une platitude consternante et le final est tout simplement amputé de l'épilogue du bouquin nous laissant sur une pseudo-tirade héroïque de Lyra.

Quant au prestigieux casting, Nicole Kidman ressemble davantage à un alien échappé de Mars Attacks - rappelez vous cette mâcheuse de chewing-gum nonchalante qui s'introduit à la Maison Blanche - qu'à la femme fatale et machiavélique qu'elle est censée être. Son interprétation n'est pas scandaleuse mais tout bonnement sans relief, son expressivité meurtrie par les différents coups de bistouri subits ces dernières années. Daniel Craig, peu présent à l'écran - et pourtant, ils lui ont rajouté une petite scène exprès dis donc - ne semble pour le moment pas avoir la poigne et le charisme du Lord Asriel du bouquin. La jeune Dakota Blue Richards enfin, inspirée par sa comparse Emma Watson, surjoue le plus souvent et ne déclenche aucune émotion - pas aidée il est vrai par la mise en scène de son réalisateur ou pas les répliques insupportables du larmoyant et irritant Freddie Highmore qui double Pantalaimon - et ne s'en sort vraiment que sur quelques scènes. La seule à tenir la route est celle qui apparaît finalement le moins, Eva Green, discrète et appliquée. Serafina Pekkala, la reine des sorcières, et son clan constituent quasiment la seule vraie satisfaction, avec le sympathique Lee Scoresby de Sam Elliott.

Visuellement, c'est tout de même de bonne facture, on n'atteint (heureusement) pas le désastre du Monde de Narnia. L'animation de Iorek Byrnison est d'ailleurs fort bien réussie et se révèle être le seul personnage attachant du film.

Pourquoi avoir confié les clés de la saga à un incompétent ? Que l'on soit fan ou non de l'univers de Tolkien, force est de connaître que Peter Jackson, lui au moins, s'est révélé être un excellent technicien et nous avait régalé par ses prises de vues et sa mise en scène maîtrisées. Il ne suffit pas d'être fan pour avoir le droit d'adapter une oeuvre aussi dense et riche à l'écran. Quelle frustration et surtout quel gachis que ce premier volet d'À la croisée des Mondes - honteusement renommé la Boussole d'Or - grossièrement taillé. Serais-je tenté de dire "tant mieux". Peut-être qu'un réalisateur plus inspiré - et surtout plus talentueux - reprendra un jour cette trilogie de façon intelligente et soignée.

Aux adeptes de la fantasy et aux personnes ayant lu et apprécié les livres pour leur véritable richesse, je déconseille vivement d'aller voir le film. Toutes les petites merveilles issues de la plume de Pullman se sont quasiment volatilisées sous la grosse patte de Weitz qui ferait mieux de retourner aux comédies lourdingues dont le ciné américain fait chou-gras.

Et pour une fois, la critique de Telerama résume assez bien l'impression que le film m'a donné et met pertinemment en avant les défauts de celui-ci.
Modifié en dernier par Wilyrah le jeu. 20 déc. 2007, 16:19, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Earwen
Une ptite pause avant le grand saut
Une ptite pause avant le grand saut
Messages : 4879
Enregistré le : sam. 21 sept. 2002, 10:38
Localisation : 221B Baker Street

Message par Earwen »

Ben alors, jsuis complètement PAS de ton avis.
Eva Green jvois vraiment pas ce que tu lui trouves, pour moi Kidman est complètement dans Coulter. Je sais pas trop où t'as été déçue par les daemons parce que si y'a une réussite, c'est celle-là. Et bien sûr celle aussi de l'ours, qui s'appelle d'ailleurs Byrnison et pas Bernison.

Weitz est fan du livre et son scénario original, avant d'être amputé par la prod, était superbe. Si la production a préféré jouer sur un jeune public et donc limiter le film à 2h, tant pis pour les fans, moi en tête. Peter Jackson a pu tourner ses trois films en même temps et les faire durer jusqu'à 3h version ciné. Difficile de comparer. D'ailleurs, qui connaissait Peter Jackson avant le SdA, ah ah ah ? Ses films gores, ça valait même pas autant que ceux de Weitz xD

Ceci étant dit, je ne fais pas partie des gens branchés qui lisent Télérama en se sentant intelligents d'avoir accès à la vérité vraie, alors mon avis ne vaut certainement pas grand chose...
La médiocrité n'admet rien de supérieur à elle-même, mais le talent reconnaît instantanément le génie. Arthur Conan Doyle

Répondre