Un coup de Vodka en trop!

Répondre


Cette question est un moyen d’empêcher des soumissions automatisées de formulaires par des robots.
Smileys
:iorek: :alethio: :eek: :'( :-D ;) :roll: :rolleye: :hum: :pensif: :-( :-@ :fatigué: :motus: 8-) :triste: :~ :wink :o :love: |( :tired: ^^ :clin: :< O_o :baffe: :B || :hihihi: :lol: :'D :dent: :pacool: :cool: :boude: :sadik: :coeurs: :p :fou: :) :blee: :-p :grr: :fille: :honte: :blah: :tel:
Voir plus de smileys

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Étendre la vue Revue du sujet : Un coup de Vodka en trop!

par Nabubulle » mar. 08 sept. 2009, 21:59

La pédophilie...un sujet bien d'actualité, encore & toujours. Pour notre plus grand malheur...Philip Pullman a bien raison d'aborder ce problème ne serais-ce qu'une fois.
Ce chapitre m'avait déjà fait froid dans le dos petite, ça n'a pas changé aujourd'hui. Je n'ai éprouvé que du dégoût pour ce " saint homme ".

par Stelmaria41 » mar. 21 avr. 2009, 22:12

Nef a écrit :Ce chapitre lui permet surtout de montrer qu'il ne faut pas faire confiance à n'importe quoi. Ce prêtre qui offre de la vodka à Will a une idée derrière la tête...
Ce chapître veut surtout dénoncer certains abus de quelques prêtres...
(souvenez vous des prêtres pédophiles)

par Momiji » mer. 13 août 2008, 20:46

Personellement, je vois la une facon de plus de souligner les mauvais penchants de `l eglise. Et puis pour la vodka, faut pas oublier qu entre l alcool et l eglise, c est une vraie histoire d amour, Jesus a bien dit : ceci est mon sang, mettant sur la voir des millions d ivrognes, ravis de trouver une excuse valable aleur addiction :p (ok, la je pars en freestyle) Sinon, cechapitre n est evidement qu une interlude dans les aventures de will ou il est cettte fois tente par un bon verre de vodka :-D Tout se recoupe

par Poussimon » lun. 12 mai 2008, 12:33

Faudrait que je relise ce passage pour me faire vraiment une idée.
Mais en y repensant c'est vrai que le prêtre me mettait un peu mal à l'aise.

par Ruta Skadi » lun. 12 mai 2008, 10:39

oui mais justement, il n'est pas juste mentionné le fait que le pretre embrasse Will, il le fait brutalement, comme cédant à une pulsion, et après avoir fait "glisser ses mains dans le dos du jeune garçon". Pullmann suggère assez clairement une idée malsaine dans ce geste.

par Poussimon » lun. 12 mai 2008, 09:47

Nef a écrit :
Les mains du prêtre glissèrent dans le dos du jeune garçon et soudain, Semyon Borisovitch le plaqua contre lui, avec force, et l'embrassa sur les joues
Ce geste n'est pas forcément significatif. Les Russes s'embrassent beaucoup.

Pullman a peut-être écrit ce passage sans connaître les us et coutume dans les pays slaves, mais ça m'étonnerait quand même un peu vu sa grande culture générale sur d'autres sujets.

par Shinryu » dim. 11 mai 2008, 20:50

N'oublions pas qu'il s'agit en outre d'un livre destiné à un public occidental... qui n'est pas censé avoir l'esprit l'hospitalité de la Russie profonde sus-citée.

par Nef » dim. 11 mai 2008, 12:45

les gestes sont tout de même très explicites je trouve. Je cite :
- Otyets Semyon, dit le prêtre en caressant le bras de Will pour le conduire jusqu'à une chaise.
Le prêtre ne cessait de se pencher vers lui pour l'observer de plus près, il lui prenait les mains pour voir s'il avait froid, il lui caressait le genou.
il était si près de Will que sa barbe épaisse frottait contre son visage.
Les mains du prêtre glissèrent dans le dos du jeune garçon et soudain, Semyon Borisovitch le plaqua contre lui, avec force, et l'embrassa sur les joues

par gataume » dim. 11 mai 2008, 12:21

bonjour a vous^^
alors je suis tres tres en retard mais j'aimé ce sujet et je voulais donné mon point de vue^^

alors comme cela est dis plus haut les pretres sont bizard mais on ne peux nier le fait qu'il y en a eue enormement de pedophile et encore maintenant.
ce qui a etait dit tantot sur la vodka est bien vrai, sa rechauffe et beaucoup de personne meurent a cause de cette derniere et c'est peu etre bien aussi le pas vers l'adolescence et la majorité de Will.
venant de Pullman je pense personnellement que c'est encore un reproche a l'eglise qu'il n'aprecis pas specialement d'apres moi XD.
Cependant il se peut que Pullman n'y ait meme pas penser ni meme a tout cela mais que c'est uniquement ce qu'il a lu ou vu ailleur.
a chacun son interpretation^^

par ~Ambre~ » mar. 31 oct. 2006, 21:02

moi je pense que c'est pour apprendre à will indirectement des choses sur le mondes de lyra (quand il lui parle des sorcières)

par Soldat Bleu » sam. 16 sept. 2006, 20:33

C'est vrai que le prêtre est bizarre, mais est-ce qu'il avait vraiment une idée derrière la tête? Ce que je trouve de très réaliste, c'est le fait que Will soit mal à l'aise: ayant été élevé dans une tradition chrétienne-catholique, j'ai vu beaucoup de prêtres dans mon enfance, du simple abbé au cardinal, et à chaque fois je me sentais tès mal à l'aise avec ces gens: ils ont une manière d'être, une manière de parler très différente des autres personnes. Ils vont très vite vers les gens et surtout vers les enfants pour parler de Dieu, la foi et tout ça. Et quand on est enfant ou encore assez jeune ça impressione: on a le sentiment qu'il y a quelque d'anormal, on est vite destabilisé et on a qu'une seule envie: les fuire.

par Sei » sam. 16 sept. 2006, 17:06

C'est pas faux, et notemment en anglosaxonnie. Par exemple en Irlande ( :wink ) ben dès que t'es adulte tu vas boire des godets au pub avec ton père, alors que quelques jours avant ça t'était totalement et strictement interdit.

Mais le coup de la maturité c'est pas faux.

Mais je pense que c'est aussi et surtout le parallèle entre ce qu'il lui arrive et ce qui arrive à Lyra qui est important. Ca montre aussi leur détachement de leur parents, leur autorité. Surtout pour Will qui brave une espèce d'interdit...

Pis bien sûr ben on enfonce encore le clou de l'église...


Pas con ce PP, c'est un peu comme Arial 3en1 ses chapitres :B


-4

par Cocmoi » sam. 16 sept. 2006, 16:10

LOrs de ce passage là, on approche quand même de la fin du bouquin... Ce pretre est louche (c'est pas nouveau dans les bouquins de PP) mais je pense que PP utilise cet évenement comme un premier pas dans la maturité pour Will. Boire de l'alcool est quelque chose de typiquement adulte dans notre mentalité occidentale. Peut-être que PP a fait d'une pierre deux coups en noircisant encore un peu le blason de l'église et en prenant un peu d'avance sur le passage de l'enfance à l'adolescence de Will et Lyra, non?

par Blacklord » ven. 18 août 2006, 20:51

Le pretre pedophille? :pensif:
C'est possible evidement mais dapres moi il n'est simplement que un peu...comment dire...du genre de personne qui ne sont pas tres inteligentes mais tres gentilles et qui pourtant poussent a la mefiance...le genre de personne TROP chaleureuses...et aussi ce moment a son importance dans lhistoire car Will est tellement preeoccuppé par sa quete de retrouver Lyra et tou qu'il est un peu distrait et ce moment lui permet de retrouver sa determination pour trouver Lyra...du moins je le vois comme ca il est possible que ce ne soit qun pedophille crasseux et puant aussi...mais bon chacun son opinion :hum:

par *liz* » mer. 12 avr. 2006, 19:03

Modération: j'ai expliquer mon idée page 3 et Cynariël l'a très bien reprise.
A mon avis ce n'est pas un simple harad et il y a un lien entre ces deux chapitre, d'ailleur on peut aussi débattre sur les iédes de l"homme qui offre un sandwitch a Lyra.

Haut