La Productrice Deborah Forte parle d’A la Croisée des Mondes Par Rebecca Murray, About.com


La Produc" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
La Productrice Deborah Forte parle d’A la Croisée des Mondes :.
Mardi 08 Janvier 2008 - 16:04:23 par Anne-Emmanuelle - Détails - article lu 619 fois -

La Productrice Deborah Forte parle d’A la Croisée des Mondes


Par Rebecca Murray, About.com




La Productrice Deborah Forte a souhaité la bienvenue aux membres des médias en ligne sur le plateau de Londres du film La Boussole d’Or de New Line Cinema, un conte épique basé sur le premier livre de la trilogie de Philip Pullman A la Croisée des Mondes. Montrant le plateau, il est évident que Forte, New Line Cinema et toutes les personnes impliquées dans la production sont excités à l’idée de porter sur grand écran l’impressionnante fantasy de Pullman.



Deborah Forte appelée par A la Croisée des Mondes : « Ce projet a commencé pour moi il y a environ 11 ans, lorsque j’ai lu le manuscrit des Royaumes du Nord. Quand j’ai lu le manuscrit du livre, j’ai pensé « Qui est cet extraodrinaire écrivain ? » Je n’avais jamais lu d’œuvre de Philip (Pullman) auparavant. Et où qu’il aille, je veux y aller avec lui. J’ai été frappée de voir combien ce livre était singulièrement visuel, émotionnel et cinématique. Je l’ai appelé pour lui demander d’en faire un film et il a dit « Okay, je pense que c’est une bonne idée. Même si les films ne sont jamais fait à partir de livres qui sont des options, voyons voir ce qu’il va se passer. » Cela a pris vraiment très longtemps. Il s’est écoulé 10 ans depuis et c’était vraiment un voyage très intéressant. »



Le processus de porter A la Croisée des Mondes sur grand écran : « Quand cela a commencé et que nous avons eu un scénario merveilleux de Chris (Weitz), il était clair que nous avions de très grosses aspirations quant au casting pour le film », expliqua Forte. « Et quand Philip et moi nous étions assis pour discuter du film il y a 10 ans, nous disions tous les deux que notre premier choix pour Mme Coulter serait Nicole Kidman. Nous avions eu notre petite session déjeuner / casting de rêve, que tous les producteurs ont, et ils sont vraiment rarement en mesure de se réaliser. Et des années après, nous avions Nicole Kidman. Nous avions Daniel Craig. Nous avons un casting fabuleux, Tom Courtenay et Jim Carter. Cela s’est juste déroulé et nous avons eu des acteurs merveilleux, Simon McBurney, qui peuplent cette histoire et qui sont authentiques. »



Trouver la véritable jeune actrice pour jouer Lyra : La Boussole d’Or ne marchera pas si Lyra n’est pas exactement comme il faut, et Forte est fière qu’ils aient trouvé Dakota Blue Richards pour jouer le rôle crucial. « Elle est à la fois une incroyablement bonne actrice et personnifie beaucoup des caractéristiques de Lyra en temps que personne. C’est vraiment l’un de ces merveilleux moments où nous avont demandé à New Line s’ils nous autorisaient à aller de l’avant avec un casting ouvert pour ce film, ce qui est un peu étrange pour un aussi gros film de recruter un inconnu, et ils ont dit, « D’accord, voyons qui vous pouvez trouver ». Nous avons ouvert trois sites de casting. Le premier était à Cambridge et à Cambridge nous avons eu en vérité les candidates les plus prometteuses, bien que beaucoup de ces filles soient venu de très loin. Rétrospectivement, cela semble logique, parce que ces enfants qui étaient passionnées au plus haut point par le sujet étaient prêtes à se rendre n’importe où pour passer l’audition pour le rôle. Et Dakota Blue Richards faisait partie du premier groupe. »



Forte ajouta : « Juste en guise d’anectdote, je reste en contact étroit avec Philip et il ne cessait de m’appeler pour me demander comment cela se passait et si nous avions vu des cantidates prometteuses. J’ai dit à l’agent du casting « Envoyez-lui juste le DVD avec les 40 enfants que nous avons sélectionnées parce que cela lui prendra des semaines pour les parcourir. Nous avons deux autres endroits, aussi cela le tiendra occupé pour un moment. » Et il m’a appelée 48 heures plus tard et m’a dit « C’est une des deux filles ». Et l’une d’elles était Dakota. C’était intéressant que tout le monde voie Dakota et ressente la même chose. Il a passé un autre mois en de longs exercices pour être sûr qu’il regardait tout le monde et retournait chaque pierre, mais il savait tout du long qu’il voulait Dakota.Et nous étions très, très, très fiers d’elle et de la manière dont elle a fait partie de ce film. Elle est une part très très importante de ce film. »



Le style visuel de La Boussole d’Or : « Chaque personne des gens que vous allez entendre et dont vous entendez parler ont une certaine approche qui est guidée par l’approche de Philip, qui et de prendre quelque chose qui est réel, racontable et familier. Ce n’est pas un monde avec de gigantesques monstres gargouilles ou magique. Il n’y a pas réellement de magie dans ce monde. C’est un monde réel mais il y a une distorsion – une sorte de distorsion principale – et je pense que c’est le côté brillant de ce que les gens ont créé. Ils ont créé un monde que le public va trouver (authentique). Il est racontable et familier à première vue. Et ensuite vous allez noter des choses, tout comme vous le faites quand vous lisez les livres. « Hey, ce n’est pas dans l’Oxford que je connais. Qu’est-ce que c’est ? » Mais c’est Oxford. Je pense que c’est une vraiment grosse caractéristique à remarquer qui est impliquée dans l’œuvre que nous adaptons et dans notre approche pour adapter l’œuvre. »



Pas tant changé que ça par rapport à l’original, le design du film qui était actuellement filmé sur le plateau. « C’est vraiment rare qu’un film de cette envergure, de cette taille et de cette durée ait un concept artistique initial, qui a été créé il y a très longtemps, et soit actuellement le modèle pour presque chaque prise de vue du film. Je dois dire que tout ce que Dennis (Gassner, production designer) et son équipe ont créé avec Chris (Weitz) est ici. Nous n’avons pas bougé de beaucoup de l’une de ces images, aussi c’est juste un visuel photographique magnifique pour le film ».

Détails
Mardi 08 Janvier 2008 - 16:04:23
Anne-Emmanuelle
Source : About.com
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

publicit  

Test du jeu vidéo

  publicit