Perdu dans un royaume magique
Par Andrew Ffrench

Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
Perdu dans un royaume magique :.
Mercredi 12 Décembre 2007 - 14:58:56 par Haku - Détails - article lu 1300 fois -

Perdu dans un royaume magique



Par Andrew Ffrench



« Le tapis rouge, les paparazzi, les millions de chasseurs d’autographes, les stars, les flashs, le glamour – c’était un grand plaisir, on n’a pas ça tous les jours ». .


L’auteur Philip Pullman est encore dans l’excitation de sa présence à la première de La Boussole d’Or, le film de 180M$ adapté des Royaumes du Nord, premier volet de sa trilogie de fantasy multi-récompensée, A la Croisée des mondes.


Vingt-quatre heures après avoir joué des épaules aux côtés des stars du film Nicole Kidman et Daniel Craig, l’auteur est revenu dans sa retraite campagnarde à l’extérieur d’Oxford, discutant en exclusivité pour la section The Guide de l’Oxford Mail. Nous sommes assis auprès du foyer de la cheminée dans la large étude emplie de livre de Mr Pullman, à proximité du cheval à balance qu’il a sculpté pour ses petits-enfants. Au-dessus, attaché à une poutre en bois, pend un modèle de longue vue envoyée par un fan. .


L’homme de 61 ans « aime beaucoup le film », et crois que tous ceux qui y sont impliquées, y compris le réalisateur Chris Weitz, ont fait un merveilleux travail. Cela a du être tentant pour l’ancien professeur de se lancer lui-même dans le processus du tournage, mais il dit qu’il voulait rester à distance. « J’ai d’autres livres à écrire, d’autres choses à faire, et je ne peux me permettre de m’embringuer dans ce grand mælstrom qu’est la réalisation du film, monde auquel on n’appartient pas en tant qu’auteur. J’écris les livres en silence et dans la solitude – c’est ce que je veux faire. C’est très plaisant d’aller de temps à autre sur le plateau de tournage d’un film et rencontrer les stars ou assister à la première, mais ce n’est pas le monde dans lequel je vis. J’ai suivi avec grand intérêt ce qui se passait et s’ils me demandaient des conseils, j’étais heureux d’en donner, mais ceci s’est limité à cela ».


Kidman et Craig étaient des acteurs tant expérimentés qu’ils n’ont pas eu besoin des conseils de Pullman pour leurs rôles de Mrs Coulter et Lord Asriel, mais la fillette de 13 ans, Dakota Blue Richards, a demandé des pistes pour savoir comment jouer Lyra. L’écrivain décrit la jeune actrice comme « une révélation qui domine le film et l’entraîne dans la plus extraordinaire des directions ».Aux auditions, il était “assez évident” pour Pullman et l’équipe du film, qui a tourné des scènes à Oxford, que « Dakota était Lyra, sans la moindre question, et qu’elle l’a bien prouvé ».


Le diplômé d’Exeter College était tant convaincu que l’actrice australienne Nicole Kidman devait jouer Mrs Coulter qu’il lui a écrit une lettre l’incitant à prendre le rôle. « Par chance, il semble que j’aie été suffisamment éloquent pour la convaincre » rit-il, avant de rendre hommage à ses talents à l’écran. « De nombreuses actrices peuvent jouer le glamour, de nombreuses peuvent jouer des aspects amer et ambivalents, de nombreuses peuvent être séduisante, de nombreuses peuvent paraître dangereuses. Le plus extraordinaire chez Nicole, c’est qu’elle peut faire tout cela dans le même personnage. C’est un très rare talent et quelque chose de très extraordinaire à regarder. Il lui suffit de lever le sourcil et la température chute de 10 degrés ».


L’auteur espère que les films des second et troisième livres de la trilogie, La Tour des Anges et Le Miroir d’Ambre, seront lancés. Mais la Catholic League of North America souhaite que les gens boycottent le film, prétextant que l’histoire est anti-Catholique. S’ils se font entendre, « ils feront exactement ce que décris de la part des autorités religieuses dans le livre : fermer le débat, empêcher l’expression», explique-t-il.


L’adaptation en film a fourni à Philip Pullman un dilemme que certains auteurs lui envieraient. Il souhaite que le film marche, et a ainsi autorisé un certain nombre d’interviews, mais il n’apprécie pas la célébrité car ça le détourne de sa tâche quotidienne d’écriture. Si les deux films reçoivent le feu vert, il y a un risque qu’il soit à nouveau dérangé, et il a donc fait le serment de ne parler à personne avant de finir sa nouvelle histoire sur Lyra, The Book of Dust. Les fans des livres seront ravis d’entendre que l’auteur a déjà commencé son dernier roman – emmenant une Lyra un peu plus âgée dans une nouvelle aventure.


Contrairement à ses prédécesseurs CS Lewis et JRR Tolkien, Pullman a eu la chance de voir son travail arriver à l’écran de son vivant. Mais sa priorité dans les deux prochaines années ne sera pas de faire un pas supplémentaire dans le monde des films, mais d’écrire environ mille mots chaque jour, « jusqu’à ce que les pages s’accumulent à un bon rythme ».


16:04 Jeudi 6 décembre 2007



Détails
Mercredi 12 Décembre 2007 - 14:58:56
Haku
Source : Oxford Mail
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

publicit  

Jésus le bon et Christ le vaurien

  publicit