Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

btts

  Follow Twittagazze on Twitter  Follow Instagazze on Instagram

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuLangue en menu
 
Profession : cheffe graphiste :.
Samedi 21 Mars 2020 - 16:21:19 par Haku - Détails - article lu 294 fois -

Profession : cheffe graphiste
DQ, 11 mars 2020

Gemma Randall, cheffe graphiste sur la série de la BBC et de HBO His Dark Materials, offre à DQ un aperçu de son rôle et de la manière dont elle a contribué à façonner l’univers télévisuel de la célèbre série de romans de Philip Pullman.


Gemma Randall


Par-delà les cheminées et flèches dominant Oxford, le décor britannique de la série de la BBC et de HBO His Dark Materials, les zeppelins peuplent le ciel de ce paysage familier et éthéré. Dans ce monde riche et magnifiquement conçu, où toute personne possède un dæmon à ses côtés – une manifestation animale de son âme – il y a de quoi s’émerveiller à chaque plan.

Mais si vous regardez de plus près, que ce soit aux portraits pendus aux murs de Jordan College où vit Lyra, l’héroïne de la série, ou encore aux panneaux de signalisation des rues d’Oxford et aux symboles qui sertissent l’aléthiomètre, alors vous découvrirez le travail mené par l’équipe des artistes chapeautée par Gemma Randall.

Randall a fait ses premiers pas dans l’industrie du film en tant qu’accessoiriste sur le film de Joe Wright Orgueil & Préjugés en 2005, avant de travailler sur des séries télévisées telles que Maîtres et Valets, Doc Martin, The Five ainsi que Howards End.

Désormais directrice artistique des graphismes sur une série télévisée ambitieuse et haut de gamme, elle gère nombre de décisions artistiques qui contribuent au rendu visuel de la série, allant du graphisme ou du motif jusqu’aux motifs des papiers-peints et des tapis. Pour une série telle que His Dark Materials, scénarisée par Jack Thorne et basée sur la trilogie de romans de Philip Pullman, les décisions à prendre étaient innombrables.

L’histoire suit Lyra (Dafne Keen), une orpheline qui vient dans un univers parallèle où la science, la théologie, et la magie s’entremêlent. La recherché d’un ami enlevé mène Lyra à la découverte d’un sinistre complot impliquant des enfants kidnappés et la mène finalement à percer les mystères d’un phénomène mystérieux, la Poussière. La distribution réunit également James McAvoy (Lord Asriel), Ruth Wilson (Mrs Coulter), Anne-Marie Duff (Ma Costa) et Lin-Manuel Miranda (Lee Scoresby).

En se basant sur les concept art commandées pour la préparation de la série produite par Bad Wolf (A Discovery of Witches) et New Line Cinema, Randall a piloté le processus de création de tous les éléments graphiques de la série en s’assurant qu’ils s’agençaient bien dans la vision proposée par le chef décorateur Joel Collins.

“Joel souhaitait proposer un rendu proche des années 1950s, mais puisqu’il ne s’agit pas de notre monde nous étions un peu plus libres et pouvions incorporer certains éléments renvoyant aux années 1920s ou d’aspect un peu plus Victorien, explique Randall. Les graphismes renvoient à la période de la seconde guerre mondiale, mais nous ne souhaitions pas être trop rigides sur ce point, car cela n’était pas nécessaire”.

Sa principale tâche consistait à créer les symboles de l’aléthiomètre, la signalisation routière du monde de Lyra, le blason de Jordan College et le logo du Magisterium, qui est le nom donné à l’Église dans la série. “Mrs Coulter s’occupe d’un tas de paperasse, ce qui s’avère être un élément clé à un certain point de l’histoire, continue Randall. La chambre de Lyra requérait également de nombreuses illustrations, des images et des textes. Ainsi que tout un tas de cartes”.



L’équipe de Randall avait de nombreuses taches, développant des graphismes tels que ceux de l’aléthiomètre de la série.


Pour les symboles de l’aléthiomètre, Randall a cherché de nouveaux motifs qui s’éloignaient de ceux de la couverture du livre et du film de 2007 La Boussole d’Or, qui était basé sur Les Royaumes du Nord de Pullman – le premier tome de la trilogie qui sert de base à la première saison de la série, distribuée par BBC Studios.

“Nous ne pouvions tout simplement pas réutiliser les anciens graphismes, nous avions besoin de quelque chose de nouveau, explique-t-elle. Il s’agit de tous petits symboles mais on les voit souvent et ils apparaissent même désormais dans le générique ! Chacun d’eux a été trace une cinquantaine de fois et nous avons dû travailler en collaboration avec nos collègues qui fabriquaient l’objet pour que le symbole fonctionne aux minuscule dimensions qui sont les siennes sur l’aléthiomètre final. C’était avant tout un processus de recherches, trouver les bonnes références et faire avancer le graphisme. Et à moment donné, vous allez proposer quelque chose qui satisfera tout le monde”.

De la même façon, créer le logo du Magisterium a demandé plusieurs semaines. “J’ai proposé cinquante ou soixante concepts. Il y a eu tant et tant de variation, se souvient-elle. Mais désormais, la forme du logo du Magisterium apparaît très souvent dans l’architecture”.



Un concept de design pour l’aérobus de la série His Dark Materials


La série a également sa propre police d’écriture, tandis que la signalétique routière plus datée utilise la numérologie romane. “Nous voulions donner l’impression qu’il s’agit d’un autre monde – le monde de Lyra – aussi nous avons totalement change la manière à laquelle ressemblait les textes, ce qui était d’abord géniale pour s’est finalement révélé être une épine dans le pied, s’amuse Randall. Cela signifie en effet que vous ne pouvez rien réutiliser de pré-existant. Vous devez créer votre propre version d’à peu près tout – pour les journaux et le moindre texte, il fallait utiliser la textuelle du monde Lyra. C’était toute une affaire”.

Une fois que les designs étaient approuvés, les plans étaient relayés à Barry Jones, le responsable de la fabrication des accessoires, dont l’équipe fabriquait les objets sur site, aux Wolf Studios de Cardiff, au Pays de Galles.

“C’est très agréable – nous travaillons en équipe je peux aller là-bas et discuter avec Barry de la manière dont il va finaliser telle ou telle chose, raconte Randall. On a fait tellement de choses sur la première saison. Nous avons aussi conçu notre propre police de caractères informatique pour le monde de Lyra, et en fin de compte on a fini par l’utiliser pour tout, y compris pour les claps et pour les lectures communes du script”.

Randall a commencé à travailler sur la série en même temps que les autres directeurs artistiques, alors que les scripts avaient déjà une forme assez avancée et que les dessins préparatoires avaient été commandés et réceptionnés.

Le défi qui lui incombait, ainsi qu’à toute personne ayant des responsabilités artistiques, était de créer quelque chose de neuf, qui colle à l’univers et n’y détonne pas, explique-t-elle. “Mais c’est un défi amusant. Ça vous oblige à aller de l’avant, ce qui est quelque chose que j’apprécie. Il s’agit de résoudre des problèmes”.

Et le principal problème auquel elle a dû faire face était celui du logo du Magisterium, qui devait éviter toute référence à quelque symbole religieux que ce soit ainsi qu’à quelque autre logo qu’il soit ; entre autres. “Tout ce que vous pouvez proposer va ressembler à quelque chose d’autre, car le moindre logo qui s’avère simple à dessiner et à reproduire a déjà été utilisé, explique-t-elle. Il devait aussi avoir un aspect ancien et nous pas récent, il devait ne pas être extraordinaire tout en laissant une impression de puissance dans le même temps, c’était donc difficile de tomber juste. Ça a demandé beaucoup de temps, au point que je voulais juste en voir le bout. Maintenant qu’il apparaît sur un tas de choses, sur des zeppelins ou des bâtiments, je le trouve très bien”.

Randall est désormais à nouveau au travail pour les besoins de la seconde saison, qui a été validée avant même que le tournage de la première saison ne soit achevé aux Wolf Studios cet été (en fait l’été 2019, NdT). Alors que les romans de Pullman embarquent Lyra dans une mission au travers des univers, l’histoire devrait proposer de nouveaux défis créatifs à Randall.




L’équipe a aussi créé des polices d’écriture et des logos pour les besoins de la série.


Détails
Samedi 21 Mars 2020 - 16:21:19
Haku
Source : Drama Quaterly (DQ)
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

publicit  

Parcours Découverte

  publicit