Philip Pullman & A la Croisée des Mondes
Saestina était des chanceux qui ont pu assister à la conférence réunissant Philip Pullman, Deborah" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
Philip Pullman & A la Croisée des Mondes :.
Samedi 24 Mars 2007 - 19:42:00 par Haku - Détails - article lu 1160 fois -

Philip Pullman & A la Croisée des Mondes

Saestina était des chanceux qui ont pu assister à la conférence réunissant Philip Pullman, Deborah Forte et Michael Fink à Oxford samedi dernier. Voici son compte-rendu.
Samedi 24 mars 2007
Saestina

Aujourd’hui je suis allée à Oxford pour voir Philip Pullman parler de la prochaine adaptation de ses Royaumes du Nord, dans le cadre du festival du livre d’Oxford. Pullman est une grande source d’inspiration pour moi par bien des aspects (écriture, pratique théâtrale, raconter des histoires en général, religion) et c’était la première fois que je le voyais en personne, c’était donc très excitant pour moi.


Détails ci-dessous, sans spoilers pour ceux qui ont récemment cédé à la pression et acheté ces livres.


Je suis arrive à Oxford quelques heures à l’avance, si bien que je me suis promenée autour de Christ's Church pendant quelques temps, puis ai pris le chemin de la mairie environ une heure à l’avance parce qu’il commençait à pleuvoir. La conférence était ouverte à tous, et c’est pourquoi il y avait déjà une queue qui se formait quand je suis arrive là-bas et que j’ai rejointe parce que je n’avais rien de mieux à faire.

[…">

OK, venons-en à la conférence. Philip était là avec Deborah Forte, productrice de la version cinéma à venir des Royaumes du Nord, et Mike Fink, responsable des effets spéciaux. La majorité de ce qui s’est dit était relatif au passage du livre au film, et entendre des gens travaillant sur le film dire à quel point ils aiment et respectent l’histoire, sans compter les effets visuels que l’on a vu, tout cela me rend vraiment heureuse pour l’adaptation. Ça va vraiment être bien.



Ils avaient initialement prévu de nous montrer certaines scènes du film, mais ils n’avaient rien de suffisamment avancé pour pouvoir être montré en public. Ce qui est regrettable. Ils nous ont montré certains plans à effets spéciaux qui seront dans le film cependant, et quelques autres vues de travaux préparatoires. Apparemment, c’est la première fois que le public peut voir autre chose que les photos publicitaires que New line a publié il y a quelques semaines, ce qui était donc assez excitant.



Les choses les plus cool que l’on ait vu étaient les premiers rendus des daemons. Je peux vous le dire, ils sont CARREMENT SUPERS. Les animateurs étaient loin de les finaliser, mais ils étaient vraiment impressionnants dans l’état. Nous avons vu Pantalaimon en furet et en souris, et vous ne pouviez qu’à peine dire qu’il s’agissait d’une animation par ordinateur. C’était extrêmement convaincant. Apparemment, ils gardent caché la version finale de l’animation. C’est l’une des nombreuses choses qui semblent être top secret.


Ils nous ont aussi montré les animations préliminaires de Stelmaria, et elle était la chose la plus classe possible. Le public était littéralement sans voix, car elle était magnifique. Elle semble si cool, si majestueuse, si menaçante et si PARFAITE.


Ils nous ont aussi montré les effets visuels du plan du zeppelin de Mrs. Coulter volant au dessus du Londres de Lyra. Le zeppelin ne semblait fait qu’à 10%, mais il était déjà impressionnant. Et le Londres de Lyra est étonnant. Les rendus artistiques qui sont déjà disponibles en ligne le rendent assez spacieux mais étrange, mais c’est en fait vraiment ancien et magnifique. Ca ressemble à ce que notre Londres serait si Sir Christopher Wren avait entièrement rebâti la cité après l’incendie de 1666 et si les Bombardements n’avaient jamais eu lieu. Comme si vous donniez aux parties les plus anciennes d’Oxford et Cambridge la même taille que Londres.



Le dernier plan que l’on a vu était le bateau qui emporte Lyra et les gitans vers le Nord, et il était également superbe. Le bateau est de type Viking, mais d’une façon assez cool, avec ces grosses roues à pales sur le côté. Très cool. Et ils ont mit le bateau fait par effets spéciaux sur une véritable mer, si bien que la chose paraissant très convaincante.



Il y a aussi eu beaucoup d’échanges et de questions de la part du public. Etant comme je suis, j’ai pris plein de notes, et ici sont toutes les choses dignes d’intérêt.


Forte a acheté les droits optionnels sur Les Royaumes du Nord quand elle a vu le livre sous forme de manuscrit avant même qu’il ne soit publié il y a douze ans. C’était un sérieux signe avant-coureur. Pullman a dit qu’il avait honnêtement envisagé que la trilogie ne se vende pas super bien, et certainement qu’elle se vendrait moins bien que son précédent livre, qui n’avait marché que médiocrement. Nous avons demandé quel groupe d’âge Pullman s’était attendu à voir lire le livre, du fait de leur surprenante popularité auprès des adultes, et il a répondu "Je pense que c’est tout simplement fait pour avoir un public."



Son inspiration originelle pour les livres était le paysage de l’Enfer que Milton décrit dans les deux premiers livres du Paradis Perdu, qui est aussi à l’origine du titre original de la trilogie, His Dark Materials. Le titre de travail original de la trilogie était The Golden Compasses, également d’après une citation du Paradis Perdu. Quand Les Royaumes du Nord est arrivé sous les yeux de l’éditeur américain, il a pensé que le titre était une référence à l’aléthiomètre, et il l’a changé en un "compass" au singulier [ce qui donne The Golden Compass, NdT"> et en a fait le titre du premier livre au lieu de la trilogie. Il s’agit, apparemment, du même éditeur qui a changé le nom du premier livre de Harry Potter de Philosopher's Stone à Sorceror's Stone, ce que Pullman a dit n'avoir "aucun sens".



Pullman a vraiment lutté pour le premier chapitre des Royaumes du Nord. A son seizième essai (selon lui, je pense que c’était peut-être une hyperbole) il a été frappé par l’idée des daemons et tout s’en emboîté parfaitement.



Selon Forte: "Imaginez comment le monde aurait été si Eve n’avait pas mangé la pomme."



Tom Stoppard a été remercié en tant que scénariste car le studio n’aimait pas l’angle qu’il prenait dans son traitement de l’oeuvre. Pullman a dit qu’il avait en fait aimé les essais de Stoppard, mais Forte a dit que leur idée de base était "Ne pas lâcher Lyra", ce qui semble impliquer que ce n’était pas celle de Stoppard. Dans le script de tournage de Weitz, Lyra est dans chacune des séquences, à une exception près.



Quand Forte a pour la première fois posée une option sur le livre, elle et Pullman ont eu une réunion où ils ont discuté du casting de leurs rêves. Pullman a choisi Nicole Kidman pour Mrs. Coulter car elle peut être simultanément "chaleureuse et froide, terrifiante et séduisante." Leur autre choix était Laurence Olivier dans 1945 pour Lord Asriel. Un sur deux c’est pas si mal. "Olivier de 1945 n’était pas disponible."



Ils voulaient également tous deux une Lyra sans expérience d’actrice, et ont donc eu quatre castings à travers le pays et ont vu plus de 10 000 filles. Après la première des quatre étapes, les directrices de casting ont envoyé à Pullman un DVD avec un équivalent de top 40 des fillettes qu’ils avaient vues dans la première ville et lui ont demandé de donner ses pensées dans les semaines à venir. Deux jours plus tard il les a appelé et leur a dit qu’une fillette en particulier parmi deux qu’il avait vu sur le DVD était Lyra. L’une de ces deux filles était Dakota Richards qui a ensuite été engagée.



Pullman a été un peu susceptible sur le problème de la religion (je suspecte que cela vient du fait que le modérateur l’a brocardé en le qualifiant d’anti-Christ) et a été très clair sur le fait que les livres n’étaient pas anti-Dieu, mais contre les "théocraties organisées et basées sur la politique. Quand la religion devient politique, c’est extrêmement dangereux. C’est l’Autorité qui est ciblée par les livres, pas Dieu."



Ces scènes favorites dans le film sont celles où Lyra rencontre Iorek pour la première fois et une autre courte scène dans le ballon quand Lee Scoresby parle à Serafina Pekkala. (Incidemment, il a trouvé le nom de Serafina Pekkala dans un annuaire d’Helsinki).



Interrogé sur ce qu’il était déçu de ne pas voir dans le film, il a répondu "Eh bien, ma merveilleuse prose, bien sûr."



Interrogé sur ce dont parlerait The Book of Dust, il a dit, "Euh, c’est à propos de la Poussière." Sympa. Elaborant un peu, il a précisé que Lyra est, en fait, le personnage principal, et qu’elle sera plus vieille qu’elle ne l’était dans Lyra et les Oiseaux. Il a impliqué que certains autres personnages familiers seraient aussi présents, sans pour autant spécifier Will. S’il n’y a pas Will, je vais PLEURER. J’aime tant ce garçon, peut-être même plus que Lyra. Cependant, il a dit qu’il était en plein dedans, mais s’attend à ce que ce soit un travail de longue haleine. Il estime à deux ans le temps d’ici à la publication.



Le script pour la version cinéma de La Tour des Anges est actuellement en écriture, et Le Miroir d’Ambre est en train d’être esquissé.



Après la conférence, Pullman est resté pour signer des autographes. Il a demandé à ce que tous les enfants soient placés en avant de la file et a passé un long moment à parler à chacun d’eux, ce qui était très mignon, mais qui signifiait clairement qu’il était un peu fatigué, et pas terriblement excité à l’idée de signer pour le reste d’entre nous. Il a juste demandé nos noms, signé le livre avant qu’on ne reparte, si bien que j’étais quelque peu énervée et excitée quand je lui ai donné mon nom et qu’il a dit : "Oh, d’où venez-vous?". Je lui ai dit être originaire des USA, mais que je vivais en ce moment au Royaume-Uni, et il a paru être un peu déçu, comme s’il était déçu que je n’ai pas... traversé l’Atlantique juste pour l’entendre parler pendant une heure et demie ? Mais peu importe, il m’a parlé!!

Détails
Samedi 24 Mars 2007 - 19:42:00
Haku
Source : Saestina
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

publicit  

Test du jeu vidéo

  publicit