Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

lmo

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuFlux RSSmenu
 
Rencontres : Erwann Surcouf
     Agé de 28 ans et vivant à Paris, Erwann surcouf est l'illustrateur des couvertures de l'édition française de Sally Lockhart. Il nous dévoile ici le croquis de la couverture du prochain tome des aventures de Sally ainsi que quelques eclaicissements sur son métier et ses relations avec l'éditeur Gallimard.

Le croquis de la couverture n'est pas la version définitive. en effet, quelques modifications y seront apportées avant de se retrouver sur le livre.

Question : Pour commencer, parlons de toi. Qu'utilises-tu pour dessiner ?
Réponse : Même si j'ai besoin de crayonner mes idées sur feuille, j'utilise principalement l'ordinateur pour l'encrage et la mise en couleurs.

Q : Est-ce ton unique travail ? Y-a-t'il beaucoup de demandes ?
R : Je suis en effet dessinateur, mais pas uniquement illustrateur ! Outre les couvertures de romans et les illustrations pour magazines jeunesse (et même une pochette de cd récemment !), je travaille actuellement à une bande-dessinée avec Béhé et Amandine au scénario, qui sortira fin 2005. Je suis aussi correcteur à l'AtelierBD, une école d'illustration et de bd en ligne (dont voici d'ailleurs le lien : http://www.atelierbd.com).
En ce qui concerne les propositions, en ce moment ça va plutôt bien ; mais je reste prudent, qui sait de quoi demain sera fait ?!

Q : Ça paye bien ? (et oui, l'argent, toujours l'argent :) )
R : "payer bien" n'est pas le terme exact... Les revenus sont généralement trés fluctuants : il ne faut pas espérer un salaire régulier et confortable, mais avec un minimum d'organisation et de travail, on arrive à bien s'en sortir ! (Pour information, une couverture de roman est généralement payée entre 450 et 600 euros)

Q : Comment es-tu arrivé là ?
R : J'ai suivi les Arts Décoratifs de Strasbourg, dans l'atelier d'illustration de Claude Lapointe. Après mon diplôme je suis venu à Paris pour suivre une formation "Animation 3D" aux Gobelins, mais depuis 2002 je ne me consacre plus qu'à l'illustration !

Q : Comment Gallimard t'a choisi pour illustrer Sally Lockhart ?
R : Ils m'ont contacté après avoir vu des illustrations selectionnées dans le catalogue de Bologne, un concours annuel d'illustration, ouvert à tous. Le style et l'ambiance de ces illustrations correspondait justement à ce qu'ils recherchaient pour les couvertures de Sally Lockhart.

Q: Dessines-tu d'autres couvertures pour eux ?
R : Non, pour l'instant pas de couverture, mais j'ai illustré un livre d'Histoire jeunesse qui devrait sortir en octobre.

Q : Sally Lockhart 4 sort en novembre prochain, as-tu déjà dessiné la couverture du livre ?
R : Effectivement, le Sally 4 sort bientôt, et non ! je n'ai pas encore fini la couverture ! Je suis en retaaaaard !

Q : Gallimard te donne-t'il une version traduite du livre pour t'inspirer le dessin de couverture ?
R : Non pour aucun des Sally Lockhart je n'ai eu de version française, puisqu'à chaque fois la traduction était faite en même temps que moi je faisais la couverture...
A chaque nouvelle couverture, on m'a donc fourni le bouquin dans l'édition originale (éditions Scholastic), et comme à chaque fois l'histoire était captivante, je les ai tous lus dans leur intégralité, ce qui m'a permis de pratiquer un peu mon anglais !

Q : Tu vas surement supprimer le poignard tenu par Jim sur ton dessin, à la demande de l'éditeur qui trouve l'image trop "violente" . Par quoi vas-tu remplacer le poignard ?
R : Je pense que je vais simplement le remplacer par un poing serré, dans une attitude de défense.

Q : Gallimard a fait des "réclamations" aussi pour les couvertures précédentes ?
R : Pour les précédentes couvertures, non je n'ai pas eu de réclamation spécifique, à part des problèmes des couleurs : je suis souvent obligé d'assombrir le haut de l'image pour que le titre se détache bien.
Pour la couverture du 2, je voulais faire des habits assez différents du 1er, mais on s'est finalement mis d'accord pour garder les mêmes couleurs (rouge en haut, jaune-orangé en bas). Idem pour la coiffure de Sally : au départ je voulais la faire avec les cheveux dénoués tombant sur les épaules !

Q : Donc Gallimard ne veut pas du poignard, mais ils disent rien pour le pistolet ? (déjà sur le premier tome d'ailleurs)
R : Les voies de l'édition sont impénétrables...

Je remercie Erwann d'avoir bien voulu répondre à ces quelques questions sur son métier et sur Sally Lockhart. N'oubliez pas d'aller visiter son site internet : http://erwann.surcouf.free.fr. Très intrigué par le position de l'éditeur vis à vis du poignard, comptez sur moi pour demander aux messieurs de chez Gallimard leur position sur ce sujet. Rendez-vous pour une prochaine rencontre :)

  publicité  

  publicité