Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts



Follow Twittagazze on Twitter

Partager
menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenu Flux RSS menu
 
L'aurore Borale

Les Royaumes du Nord, Philip Pullman Gallimard Jeunesse
     Le spectacle envahit au nord tout le ciel. De grands rideaux de lumire douce, qui semblaient descendre du ciel lui-mme, tremblotaient dans l'atmosphre. Vert ple et rouge ros, aussi transparents que l'toffe la plus fragile, d'un carmin profond et enflamm tout en bas, tels les feux de l'Enfer, ils se balanaient et scintillaient librement, avec davantage de grce que le plus talentueux des danseurs.


     L'aurore Borale illumine le ciel du Nord depuis la nuit des temps, provoquant merveillement ou effroi. Mais comment ces lumires peuvent-elles apparatre dans le ciel, dans ces tons vert ou rouge, se dployer tel des draperies ? Partons la dcouverte du fonctionnement de ce phnomne naturel.

     L'aurore polaire est un phnomne lumineux qui se produit dans la haute atmosphre. Elle s'appelle aurore borale dans l'hmisphre nord et aurore australe dans l'hmisphre sud. Elles se produisent dans les rgions aux latitudes magntiques leves, les zones aurorales, autour des ples magntiques.

     Le Soleil projette des particules dans l'espace. On appelle cela le vent solaire. Lorsque le vent solaire atteint la Terre, il est dtourn par le bouclier magntique de la plante : la magntosphre. Lors d'un vent solaire violent, consquence d'une ruption solaire par exemple, certaines des particules suivent les lignes du champ magntique terrestre jusqu'aux ples. Ces particules (des lectrons et des protons) excitent ou ionisent les atomes de la haute atmosphre (la ionosphre). Cette raction entrane la formation de nuages ioniss qui mettent alors de la lumire et rflchissent les ondes radios. C'est l'aurore, dont la couleur dpend des atomes ioniss et de l'altitude laquelle se produit le phnomne. Ce qui explique la variation de couleur des nuages, draperies, rideaux ou arcs qui apparaissent des altitudes comprises entre 80 et 1000 kilomtres. En basse altitude, l'aurore sera plutt teinte de rouge et aura des teintes vertes et jaunes en haute altitude.

   
     
     Une aurore n'est pas fixe comme un arc-en-ciel. C'est un phnomne en mouvement. Le spectacle commence gnralement par la formation d'un arc de lumire (arc auroral) puis s'accompagne de rayons qui se dplacent plus ou moins rapidement. On peut observer parfois la lumire prendre la forme de draperies ou rideaux agits par la brise. La luminosit peut varier et le phnomne peut durer de quelques minutes plusieurs dizaines de minutes. De faon exceptionnelle, on peut observer des aurores borales jusqu'en mditerrane. Notamment lors d'ruptions solaires importantes.

     Les aurores borales existent depuis toujours. Mais les scientifiques se sont penchs sur le sujet seulement partir du XVIIme sicle. En 1621, l'astronome franais Gassendi donne le nom d'aurore borale ce phnomne observ jusque dans le sud de la France. Le sicle suivant, Halley, un astronome anglais, souponne le champ magntique de jouer un rle dans ce phnomne. En 1896, le phnomne est reproduit en laboratoire par Birkeland. En 1957, la conqute de l'espace permet de mieux connatre les aurores polaires sur terre, mais on dcouvre galement l'existence de ce phnomne sur d'autres plantes comme Jupiter ou Saturne.
     Liens
  • Wikipedia
  • Photos d'Aurores à Svalbard
  • Les mystères de la Science, Mary & John Gribbin

  • publicit  

    Parcours Découverte

      publicit