Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuFlux RSSmenu
 
Les Nouvelles
Catégories :

Archives :
Nouvelles par date dans
la catégorie actuelle.


Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
<< >>



 Pullman fan de Doctor Who ?
Doctor Who est la plus longue série de science-fiction au monde. Série britannique diffusée pour la première fois en 1963 sur la BBC, elle a connu une renaissance en 2005 avec pour star Christopher Eccleston et Billie Piper que nous connaissons bien en Sally Lockhart.

Le 25 septembre sortira au royaume-uni un ouvrage de Russell T Davies, producteur et scénariste de la série et du journaliste Benjamin Cook. Doctor Who: The Writer's Tale est une plongée dans l'esprit du producteur et sur la réalisation de la série.

"Écrire n'est pas juste un travail qui s'arrête à 18h30...C'est une chose folle, sexy, triste, effrayante, obsessionnelle, impitoyable, joyeuse, et tout à fait, tout à fait personnelle. Il n'y a pas l'auteur et puis moi; il n'y a que moi. Toute ma vie est faite d'écriture. Toute ma vie."

Outre le fait que votre dévoué webmaster ici présent adore cette série, Je vous parle de ce livre car la préface est écrite par nul autre que Philip Pullman lui-même. Avis aux amateurs.

Vous pouvez acheter The Writer's Tale sur Amazon.fr (37.50€)



posté par Nef le jeudi 18 septembre 2008 à 14:05:42

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Philip Pullman sur Enid Blyton
Avec 400 millions de livres vendus (autant que Harry Potter) et traduits en 90 langues, Enid Blyton aura été lue par plusieurs générations d'enfants. Celle qui créa le Club des Cinq et Oui-oui connaît actuellement un regain d'intérêt et de ventes au Royaume-Uni, et vient d'être élue auteure préférée des anglais. La BBC vient de lui consacrer un article, donnant notamment la parole à Philip Pullman sur celle-ci.
Si l'auteur se souvient bien avoir commencé à lire avec Oui-oui, il déclare néanmoins que beaucoup d'adultes considèrerait ses livres comme ayant peu d'intérêt : "Les personnages sont plats, et les histoires reconstituées machinalement, comme de la viande reconstituée. Il n'y a pas de qualité durable. Prenez 'Swallows and Amazons' ou bien 'Tom et le Jardin de minuit' et vous pouvez les lire pour le plaisir de leur style. Il n'y a pas de plaisir à lire le style d'Enid Blyton. Il n'y a pas de plaisir ou de joie dans son langage. Mais toute objection est sans valeur car les gens lisent ses livres pour savoir ce qui va se passer, à un moment de leur vie où il s'agit de la chose la plus importante à leurs yeux."
Et l'article de conclure, comme le disait si bien Blyton, que la seule opinion qui compte est celle de l'enfant.




posté par Haku le samedi 06 septembre 2008 à 01:53:24

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Classifications d'âge: dernières avancées
On avait fait écho des revendications de M. Pullman contre la classification par âge sur les livres de littérature jeunesse au Royaume-Uni. Les choses semblent un peu évoluer, à en juger par un article du Guardian.
"Je suggèrerais – et je parle en mon seul nom, non pas en celui de quiconque d'autre – qu'il y a eu de regrettables erreurs dans la manière choisie par les éditeurs pour introduire les classifications par tranche d'âge. Je pense que la plupart, s'ils le pouvaient à nouveau, le ferait différemment avec une plus grande consultation des auteurs" a ainsi déclaré Kate Wilson, membre de Scholastic et seule représentante des éditeurs à s'être déplacée à une récente réunion à laquelle participait également Philip Pullman, tout en pointant clairement les aspects positifs d'une telle décision pour le marketing.
De son côté l'auteur d'Il était une fois dans le Nord est resté sur ses positions: "Ce message sur le livre n'est pas vrai. Cela signifie que le livre dit une non-vérité. Je n'ai pas écrit de livre pour un groupe d'âge. Les enfants doivent-ils croire la couverture ou le livre ?" "Chaque livre est unique, tout comme l'est chaque lecteur" a t-il également déclaré.
La chaîne de librairies Borders, favorable à la mesure et s'appuyant en cela sur les questions régulières de ses clients, a pour l'heure suspendue l'application de celle-ci en attente des résultats du débat.
Cela dit, tout le monde ne s'oppose pas à cette décision de catégoriser les livres, et pas seulement du côté des éditeurs : des auteur(e)s tel(le)s que Anne Cassidy, Meg Rosoff, Philip Reeve ou Katherine Langrish sont prêt à adopter ou au moins laisser sa chance à cette mesure...

Source


posté par Haku le lundi 01 septembre 2008 à 23:24:29

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Concours Il était une fois dans le Nord
Gallimard-Jeunesse vous offre, en partenariat avec Cittàgazze.com, 5 exemplaires d'Il était une fois dans le Nord, le dernier livre de Philip Pullman.

Rendez-vous sur le tchat et répondez à 10 questions sur A la Croisée des Mondes, le livre et sur Lyra et les Oiseaux. Le meilleur d'entre vous remportera un exemplaire d'Il était une fois dans le Nord.

Les quiz auront lieu sur le tchat le samedi 6 septembre 2008 à 20h, 21h, 22h, 23h, et 24h

Détails et conditions d'accès


posté par Nef le dimanche 31 août 2008 à 19:11:28

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Writer's Table: Pullman a choisi ses 40 titres
Nous vous en avions parlé en juillet dernier: dans le cadre de l'opération Writer's Table des librairies Waterstone's, Philip Pullman devait sélectionner 40 titres ayant influencé et orienté son écriture. La liste est désormais arrêtée et disponible sur le site de la chaîne de librairies avant l'apparition du panel de livres sélectionnés par l'auteur dans les magasins à compter du 4 septembre prochain.
Sur le site du Times, l'auteur y est également allé de son commentaire pour expliquer ses choix et sa manière de procéder afin de déterminer les titres retenus.
Parmi les oeuvres, on retiendra la variété des choix, allant de la poésie à la bande dessinée (Hergé!) en passant par les frères Grimm, Queneau, von Kleist ou HG Wells pour n'en citer que quelques uns.
Notons également que Waterstone's proposera sur son site à compter du 4 septembre les critiques manuscrites par Philip Pullman des livres retenus. Gardez donc l'oeil ouvert !



posté par Haku le dimanche 31 août 2008 à 02:16:43

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Bataille de Jericho: en attendant le verdict
L'enquête publique sur le projet immobilier de Jericho a pris fin avant-hier. Pour ce dernier jour d'auditions publiques, Philip Pullman et les riverains opposés au projet de Spring Residential ont vu un soutient de plus rejoindre leurs rangs. Kevin Whately, interprète de l'inspecteur Lewis à la télévision, et ayant plusieurs fois tourné dans les parages, a à son tour exprimé son opposition au projet tandis que les opposants ont encore rappelé que, outre l'impact de ce projet sur le cadre de vie du quartier, celui-ci ne comprenait que 35% de logements sociaux, bien en-deça des 50% demandés habituellement par la mairie d'Oxford.
Le verdict dans l'affaire est attendu d'ici à la fin de l'année.

Source


posté par Haku le vendredi 22 août 2008 à 19:44:12

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Bataille de Jericho : le plaidoyer de Philip Pullman
En réponse à notre information du début de semaine, les choses continuent d'avancer dans l'enquête autour du projet immobilier du quartier de Jericho à Oxford.

Philip Pullman s'est donc rendu hier à l'ancienne bibliothèque de l'hôtel de ville où sont collectés les témoignages. Devant l'inspector Ava Wood, l'auteur s'est lancé dans un vrai plaidoyer pour la cause du canal et de l'église St Barnabas.

L'auteur a commencé par évoquer l'une des toiles de Canaletto exposée à l'Ashmolean Museum d'Oxford représentant les abords d'un canal de Venise avec des travailleurs, la lumière du soleil se reflétant sur l'eau et une église et son clocher en arrière-plan.

L'Oxford Mail nous rapporte quelques uns des propos de M. Pullman:
"C'est une scène de vie quotidienne, à échelle humaine, où tout semble en harmonie et toutes ces activités ont leur place, leur dignité et leur beauté. Cette toile est gardée jour et nuit et est sous assurance, sans doute, pour des centaines de milliers de lives sterling. C'est l'un des trésors d'Oxford. En ce qui concerne maintenant notre canal, dans notre cité, c'en est l'équivalent incarné - l'eau, le soleil, l'église et son clocher. Est-on assez indifférent à ce que notre cité possède pour garder une toile avec tant d'application et laisser une signature d'un promotteur détruire ce qui est bien réel ?"

Le même journal précise que l'auteur a certes reconnu que la ville avait besoin de nouveaux logements, mais "pas ce genre de construction ni sur ce genre de site", incitant l'inspecteur à repousser la demande de Spring Residential et à préserver le site pour le chantier naval et un "projet immobilier à l'échelle véritablement humaine".

Egalement présent, le représentant de Spring Residential, Jeremy Cahill, a tout de même demandé à l'intéressé pourquoi donc Lyra et les Oiseaux décrivait un quai à charbon en lieu et place du chantier naval devant l'église St Barnabas. Ce à quoi Philip Pullman a répondu que la carte incluse avec le livre était une oeuvre de fiction, destinée à représenter un Oxford imaginaire...



Sur le même sujet
Les premiers engagements de Philip Pullman concernant le chantier de Castle Mill (juin 2006)
Les abords des canaux refont parler d'eux (juin 2007)
Pullman répondant à une de nos questions concernant l'évolution de la situation (août 2007)
Pullman et la disparition du 'vrai' Oxford (octobre 2007)
Les canaux d'Oxford toujours menacés (avril 2008)
La bataille de Jericho continue (août 2008)



posté par Haku le samedi 16 août 2008 à 11:32:56

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 A la découverte de Pullman
Philip Pullman n'a pas écrit qu'A la Croisée des Mondes ou la série des Sally Lockhart. Il est également l'auteur de nombreux romans destinés aux enfants ou de romans dits "contemporains." Petite liste de découverte :

  • Le papillon tatoué
    Chris, adolescent d'Oxford, travaille pour une société organisatrice de fêtes. C'est au cours de l'une d'elles qu'il rencontre Jenny, poursuivie par des inconnus. L'aidant à se cacher, Chris en tombe immédiatement amoureux, la menant sans le savoir à la mort.
  • The Broken Bridge
    Ginny a 16 ans et est heureuse. Elle vit avec son père dans une petite ville au bord de la mer. Elle a hérité de sa mère haïtienne, décédée à sa naissance, sa couleur de peau et son don pour la peinture. Mais le monde parfait de Ginny va basculer quand son père va ramener à la maison son frère dont il lui avait caché l'existence. Quels secrets conserve encore son père ? Et si sa mère était encore en vie...
  • Jack le Vengeur
    Par une sombre nuit de tempête, trois enfants errent dans les rues de Londres. Evadés d'un orphelinat, ils doivent s'embarquer à l'aube sur le vaisseau L'Invincible, à destination de l'Amérique où ils espèrent commencer une vie nouvelle...
    mais au coin d'une ruelle sordide, dissimulé par le brouillard, le plus terrible des bandits de la capitale, Mack-le-couteau, les guette...
    Qui viendra à leur secours ?

  • Le Comte Karlstein
    Un diable chasseur, deux fillettes choisies pour un horrible sacrifice, une jeune servante délurée, un célèbre bandit en fuite, des policiers comiques bien malgré eux, une auberge qui ne désemplit pas et... un comte mystérieux. Tout ce beau monde est rassemblé dans le petit village de Karlstein qui a la réputation d'être un endroit bien calme, perdu au milieu des montagnes enneigées. Bien calme, dites-vous ? Plus pour très longtemps...
  • La magie de Lila
    Dans un royaume lointain de l'Orient, la petite Lila rêve de devenir fabricante de feux d'artifice, comme son père. Mais celui-ci ne l'entend pas de cette oreille, car pour être maître dans l'art de la pyrotechnie il faut subir de périlleuses épreuves : gravir le volcan Merapi, affronter le Démon du Feu et rapporter le Soufre royal. Passionnée et courageuse, Lila relève le défi.
  • La mécanique du Diable
    Demain, l'horloge de la ville doit s'enrichir d'un nouvel automate. Mais l'arrivée du célèbre docteur Kalmenius, génie de l'horlogerie, marque le début d'une abominable nuit... Sa présence semble en effet entrainer une série d'incidents de plus en plus inquiétants. La mécanique du temps serait-elle dictée par une logique diabolique ?


Quelques livres à découvrir... Mon coup de cœur allant à la Mécanique du Diable.


posté par Nef le jeudi 14 août 2008 à 15:08:47

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 La Bataille de Jericho continue !
Depuis deux ans, c'est un feuilleton régulier. Le projet d'aménagement immobilier des abords des canaux d'Oxford fait encore et toujours parler d'eux. Si la construction de 54 appartements à l'emplacement du chantier naval de Castle Mill avait été initialement rejeté l'an passé, le promotteur Spring Residential avait fait appel de la décision du conseil municipal et aujourd'hui même débutait une enquête de six jours sur ledit projet.

Ce sont donc 200 personnes qui, selon l'Oxford Mail, se sont rendues dans une marche silencieuse devant l'hôtel de ville. Parmi elles, indéboulonable, Philip Pullman. L'auteur avait en effet trouvé en ces lieux l'inspiration pour de nombreuses séquences de sa trilogie A la Croisée des Mondes: "Ce projet dans le quartier de Jericho ne devrait pas se faire. Des zones de la cité sont déjà devenus des canyons pris entre des immeubles. Préservons celles qui restent. (...) Je tiens à chaque centimètre carré de cette ville, surtout ceux qui sont aujourd'hui menacés. (...) Je refuse de voir détruit ce petit coin de ville intéressant, humain, et chaleureux. (...) Ca ressemble à un combat, c'est un combat pour un quartier d'Oxford. Il nous faut préserver le caractère de nos cités".

La résistance s'organise donc. Toujours au coeur des débats, l'enclavement de l'église St Barnabas, qui ne serait plus visible depuis les rives des canaux, et dont l'environnement serait grandement déterioré. Un malheur pour les amoureux du quartier, qui rappelent que le lieu a inspiré nombre d'auteurs anglais, jusque plus récemment le créateur de la série télévisée Inspecteur Morse. L'inspecteur Morse, justement, dont l'interprète Kevin Whately s'est également ralié à la cause des riverains, écrivant même une lettre à la mairie d'Oxford.

Pourtant, le chantier créé il y a 160 ans a déjà été détruit et est en friche depuis deux ans. L'objectif des riverains est de le voir renaître en collectant des fonds, pour perpétuer la vie fluviale du canal. Adrian Arbib, responsable du collectif des riverains, affirme que plus de 75.000€ ont été dépensés depuis les premiers jours de la bataille juridique, et ajoute au sujet du quartier de Jericho: "Ce qui se passe à Jericho, c'est la disparitionn d'un vrai atout. Sur tout le réseau de canaux, ces chantiers et ces quais sont remplacés par des promotteurs à la mentalité de rapaces. Mais une fois qu'on y a construit quelque chose, c'est fini."

Si les promotteurs ont proposé de redévelopper un chantier dans la région d'Oxford, les riverains ont rappelé que ce dernier, situé à Yarnton, était à plus de deux heures de navigation de Jericho. Le coût des appartements est aussi un facteur à problème, en partie à l'origine du rejet du projet.

La Bataille de Jericho n'est visiblement pas prête de s'achever, et Cittàgazze continuera de vous informer à son sujet.



Source

Sur le même sujet
Les premiers engagements de Philip Pullman concernant le chantier de Castle Mill (juin 2006)
Les abords des canaux refont parler d'eux (juin 2007)
Pullman répondant à une de nos questions concernant l'évolution de la situation (août 2007)
Pullman et la disparition du 'vrai' Oxford (octobre 2007)
Les canaux d'Oxford toujours menacés (avril 2008)


posté par Haku le mardi 12 août 2008 à 22:43:03

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
 Traduction : L'Art des ténèbres.
En décembre dernier, Intelligent Life proposait un long portrait de Philip Pullman, rencontré au moment même où sortait le film La Boussole d'Or. L'occasion d'évoquer divers thèmes récurrents chez Philip Pullman, tels que l'éducation, ses engagements divers, ses points de vue sur Tolkien et Lewis, sur la blondeur évidente de la chevelure de Mrs Coulter. L'article revient également aux sources de l'inspiration de l'auteur, passant en revue Blake, Milton, Kleist, Shaw sans oublier l'influence de son ancien métier d'enseignant. Un article enrichissant, que Cittàgazze vous propose enfin en version française. (Traduction par Soldat Bleu).



posté par Haku le jeudi 31 juillet 2008 à 20:42:24

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :)
  « 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - »

  publicité  

  publicité