Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuFlux RSSmenu
 
Les Nouvelles
Catégories :

Archives :
Nouvelles par date dans
la catégorie actuelle.


Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
<< >>

 La Boussole d'Or : une director's cut coûterait des millions de dollars
On savait que Chris Weitz, en pleine promotion du nouveau Twilight qu'il a réalisé, se sentait désormais plus libre de revenir sur son expérience frustrante de réalisateur sur La Boussole d'Or. On trouve un nouvel exemple à cela dans une interview réalisée en septembre par boxoffice.com... Mais ce qui semble également ressortir, c'est que l'hypothèse d'une director's cut (une version du film comme le souhaitait le réalisateur) est peu envisageable du fait de son coût. Comme les mots parlent d'eux-mêmes, nous vous proposons ci-dessous un extrait de l'interview en question.


boxoffice.com : Quel autre livre aimeriez-vous tourner ?
C. Weitz : Pour être honnête, j’aimerais tourner Les Royaumes du Nord. J’aurais aimé être autorisé à faire mon propre montage de La Boussole d’Or car j’ai filmé ce livre, et il pourrait y en avoir une véritable version, mais elle coûterait des millions de dollars pour boucler les effets spéciaux. Le montage m’a été retiré et ce fut une expérience désastreuse. C’est l’autre livre que j’aimerais tourner. Je n’aurais pas la force de me lancer dans trois nouvelles années pour ce faire, mais c’est un vrai malheur que la peur des idées présentes dans un livre ait mené un studio à monter une version qui a causé sa propre perte.

boxoffice.com :C’est un film magnifique dans son rendu visuel.
C. Weitz : C’est un film qui rend bien. Et il y a des moments où il correspond précisément à la façon dont je voulais le voir ou le ressentir. Mais il a été passé dans un mixeur si bien que les idées intéressantes et la puissance émotionnelle qu’il véhiculait ont été perdus. Et c’est vraiment regrettable car j’ai pris très sérieusement mon rôle d’auteur en cherchant à représenter leur vision dans le film. Trahir Philip Pullman de ce point de vue est pour moi une grande tristesse, car c’est l’un des auteurs que j’admire le plus au monde.



posté par Haku le dimanche 11 octobre 2009 à 19:43:17

Discutez-en sur le forum :) Discutez-en sur le forum :) |   | Partager


  publicité  

  publicité