Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueilForumEncyclopaediaTchatF.A.QMeetingmenuFlux RSSmenu
 
Le Blog
Retour à l'accueil
Mardi 27 Novembre 2007

Le grand jour. Ce soir, ce sera la Première. mais d'abord, on se lève ! Rendez-vous est donné à 9h dans la salle de bal du Claridges pour la conférence de presse. Arrivé sur place, je m'enregistre (je commence à avoir l'habitude) et discute un peu avec Ryan, Merjyn et un troisième compère d'hdm. Ce dernier est là pour la première fois. C'est le responsable vidéo du site. C'est lui qui filmera le tapis rouge le soir même. La conférence se rapprochant, nous entrons dans la salle et nous installons. Je suis au second rang, je vois bien la scène avec un immense logo The Golden Compass derrière. j'en profite à nouveau pour discuter avec mes voisins québécois, déjà déçus de devoir subir le doublage français du film au québec. Qu'importe, ils iront le voir en VO de toute façon.

Des ptits cartons avec des noms attirent mon attention. Seront donc présents Quentin Falke, Sam Elliott, Nicole Kidman, Deborah Forte, Chris Weitz, Dakota Blue richards, Daniel Craig et Eva Green. Mais qui est Quentin Falke ? Tout le monde se pose la question. renseignements pris, il s'avère que c'est le modérateur. La presse lui donne un autre nom : dompteur de journaliste. En clair, il dirige la conférence de presse, donne la parole aux journalistes de son choix, refuse ou réoriente les questions destinées aux acteurs. Trop de questions à Nicole ? Allons donner la parole à Daniel. Deux personnes de chez New Line donnent le micro aux journalistes désignés par le "dompteur."

Pendant que Nicole répond aux questions, Daniel et Dakota s'ennuient ferme. ils dessinent sur une feuille. hdm.org les a d'ailleurs récupéré. Allez zieuter leur site si vous voulez découvrir un lapin dessiné par Dakota. Après un peu plus d'une demi-heure, la conférence prend déjà fin. C'est vraiment trop court. Les acteurs quittent la salle. J'essaie d'aller rencontrer Eva Green, lui parler de Cittàgazze, mais je suis arrêté par quelqu'un du staff de New Line qui me renvoie sur le distributeur français. Tant pis.

Quelques minutes après début la conférence de presse technique. Il y a beaucoup moins de monde dans la salle pour écouter Ruth Meyers (costumes), Alexandre Desplat (musique), Mike Fink (effets visuels) et Deborah Forte. (productrice) Et une fois leur conférence finie, ils sont également beaucoup plus disponibles que les acteurs. J'attrappe Alexandre Desplat pour lui demander une interview que vous découvrirez bientôt sur Cittàgazze. Et je quitte de nouveau le Claridge pour rentrer à mon hotel. J'y retrouve l'équipe d'hdm.org qui commence déjà à se préparer pour la soirée.

Nous quittons l'hotel à 15h45 en bus pour rejoindre Leicester Square, où se trouve le cinéma Odéon accueillant la Première. Sur place, les barrières sont déjà en place de part et d'autre du futur Tapis Rouge. Les fans et les journalistes sont déjà amassés contre ces rambardes alors que la venue des stars n'est prévue que deux heures plus tard. Nous avons ainsi le temps de nous installer. Tandis qu'hdm.org filme à droite à gauche et interroge les fans, je scrute les différentes télés présentes le long du tapis. Je repère ainsi Allociné.fr et Première.fr. Evidemment, dès leur arrivée, je me précipite pour me présenter et leur remettre ma précieuse carte de visite. Mais l'heure approche et la sécurité nous jette dehors, Merjyn, Erica et moi. En effet, nous ne disposons pas du précieux pass "premiere outside" permettant de rester près du Tapis.

Tandis que Merjyn s'installe dans un bon emplacement pour mitrailler les stars avec son appareil photo, Erica et moi nous trouvons tant bien que mal un petit coin d'où nous aurions une bonne vue. Effectivement, on a une bonne vue... jusqu'à l'arrivée des stars. Les gens se pressent alors contre les barrière, levant leurs appareils photos ou caméras. Ni elle ni moi n'étant des forcenés, on se retrouve bien vite à devoir lancer des coups d'oeil sur la pointe des pieds pour pouvoir apercevoir ce qui se passe. Nos tympans sont vrillés par les cris des filles en chaleur à la vue de Daniel Craig et des gars en manque à la vue d'Eva.

Mais trève de plaisanterie, le sérieux arrive enfin. Le portail nous est ouvert, on va enfin pouvoir entrer dans le cinéma. C'est médusé que je commence à marcher sur le tapis rouge. Je pensais qu'on nous ferait entrer par une porte sur le côté, une chose comme ça. Mais non. Nous sommes là, sur le tapis rouge lui-même, au milieu des autres célébrités. Je souris fièrement à Allociné et Première en passant devant eux. "Z'avez vu ? Aujourd'hui, c'est moi la star !" Ryan d'hdm.org nous attrape au passage pour nous arracher une interview d'anthologie ! "It's Great." Mon dieu, je suis si mauvais en anglais... J'ai envoyé cette vidéo à mon bureau. Il parait qu'elle en fait le tour. Il faut avouer que le montage laisse à penser que je viens juste derrière Nicole Kidman et Eva Green. Je ne vais pas les décevoir...

Ayant été relachés par Ryan, nous continuons notre progression vers l'entrée du cinéma. On nous presse d'ailleurs de rejoindre notre place. A tous les coins, des employés du cinéma nous guident vers nos places. Dans la salle, les interviews du tapis rouge et de l'intérieur du hall sont diffusées sur l'écran. Nous reconnaissons quelques personnalités comme Andy Serkis, Elijah Wood et Hugh Grant mais nous interrogeons aussi sur l'identité d'autres personnes présentes. Qui sont ces 4 filles semble-t-il connues qui chantonnent faux une chanson à l'intention des fans ? Qui est cette dame d'un certain âge habituée des cliniques d'esthétique chirurgicale et du botox ? Erica et moi n'aurons jamais la réponse...

Mais chut, le temps d'une dernière photo de groupe et l'équipe du film entre dans la salle et monte sur scène. Chris d'abord, pour nous expliquer qu'il est heureux de nous présenter ce film. Il nous présente ensuite, une par une, les personnes qui ont pris part à la création du film. Celles-ci montent les unes après les autres sur la scène sous un tonnerre d'applaudissements : Deborah Forte (productrice), Bill Carraro (producteur), Sam Elliot, Eva Green, Daniel Craig, Nicole Kidman, Dakota Blue Richards et enfin celui sans qui rien n'aurait été possible, Philip Pullman. Au nom de tous, Chris nous souhaite une bonne séance, le rideau s'ouvre et nous découvrons le résultat de 6 ans de travail.

Le film est fini, la chanson de Kate Bush "Lyra" retentit dans le cinéma et tout le monde se presse vers la sortie. A rester discuter dehors, nous ratons le bus qui devait nous emmener à la fête. On décide alors de prendre un taxi. Mon dieu, quelle frayeur ! Le chauffeur était vieux, l'âge d'être à la retraite, et complètement aveugle ! Combien de feux rouges il a grillé ? Je n'ai pas osé compter. On a bien failli avoir un accident d'ailleurs. Il ne connaissait pas l'adresse où on souhaitait se rendre, mais on a trouvé un truc simple : "vous voyez les deux faisceaux lumineux qui montent dans le ciel ? C'est là qu'on va." Il les voyait pas... On arrive finalement à destination, mais au prix de quelle frayeur.

Enfin nous sommes au Tobacco Docks, lieu de la fête Golden Compass. Il s'agit en fait d'un ensemble de salles vitrées, de mail et de piste de danse, le tout s'étalant sur deux niveaux. Le lieu est impressionnant. Il y a à manger et à boire à profusion, de la musique omniprésente. L'un des groupes se produisant me faisait bien sourire. Ils étaient trois, une fille à la batterie, un gars à la guitare et une fille au saxo. Ils reprenaient de grands standards... en play-back. En fait, seule la fille au saxo semblait réellement jouer. Le gars faisait des grands gestes, bougeait beaucoup mais... ne touchait jamais à la guitare qu'il avait entre les mains. Risible.

Chaque salle était décorée dans une ambiance différente. Jordan, Svalbard, les Daemons, les Gitans, le Magisterium, le salon de Mme Coulter. Une immense statue de Iorek trônait au centre d'un patio tandis qu'un buste effrayant sortait du mur sous une tempête de neige artificielle. On pouvait croiser ici et là quelques personnalités du film telles que Chris Weitz, Philip Pullman (très gêné par la musique au volume monté à fond), Sam Elliott, Deborah Forte et Dakota Blue Richards. Andy Serkis est également présent. En fin de soirée, il était d'ailleurs amusant de voir Dakota s'éclater à lapider une statue de glace avec de faux diamants dans le salon de Coulter. Oui, elle est vraiment Lyra. XD Finalement, on nous mets dehors avec ménagement à l'approche des 3 heures du matin. A cette heure, il n'y a plus de navettes pour rejoindre l'hotel, mais il en reste pour Picadilly. De là, on rentre à l'hotel à pied. Petite marche nocturne pour se remettre de notre soirée. Nous rentrons à l'hotel à 3h30 du matin. Chacun est pressé de retrouver son lit. Erica m'offre un dernier calin, un au-revoir et me voilà dans ma chambre, à me coucher en vitesse. Je dois me lever 2 heures plus tard. J'ai un avion à prendre tôt le lendemain.




Quel voyage mes amis. Quel séjour merveilleux. Je m'en suis mis plein les mirettes et plein le coeur. Ryan et son équipe ont été si sympathiques avec moi. Je ne les oublierai pas. Tout comme je n'oublierai pas la réaction d'Erica à mon invitation. Ils vont me manquer je pense. Toujours est-il que l'on va j'espère garder le contact. Depuis, j'ai déjà discuté avec Ryan sur msn et reçu un mail d'Erica. Allez, on se donne rendez-vous dans 2 ans pour la Première du Poignard Subtil ?


  publicité  

  publicité