Philip Pullman: comment j’ai choisi mon top 40
Choisir ses 40 livres préféré" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueil Forum Encyclopaedia Tchat F.A.Q Meeting menu Flux RSS menu
 
Philip Pullman: comment j’ai choisi mon top 40 :.
31 Aout 2008 - 01:55:44 par Haku - Détails - article lu 894 fois - - -

D’après The Times

30 août 2008

Philip Pullman: comment j’ai choisi mon top 40



Choisir ses 40 livres préférés pour Waterstone a mené l’auteur d’A la Croisée des Mondes à fortement réfléchir sur les critères à appliquer. Il révèle ici sa liste, et explique les raisons de sa sélection

Nous avons tous essayé de faire la liste des disques que nous emmènerions avec nous sur une île déserte, et si vous êtes comme moi, vous remarquerez que la liste de vos huit titres favoris change si vite que la liste sera différente d’une semaine à la suivante. L’émission de Radio 4, With Great Pleasure vous propose de faire la même chose avec de la prose et de la poésie mais, là encore, puisque l’émission dure 40 minutes, vous ne pouvez pas y mettre beaucoup, et les choix ont plutôt tendance à être ce que vous avez en tête à cet instant plutôt que vos indispensables.


Choisir 40 livres, cependant, est une autre affaire. Ce n’est pas autant que 400 ou 4000, bien sûr mais c’est assez pour vous permettre d’établir une sorte de liste personnelle... quoi que. Car il serait assez simple de choisir 40 poètes, ai-je très vite réalisé. Ou 40 romans du XIXe siècle. Ou 40 livres sur les sciences. Ou 40 livres sur les grands peintres, richement illustrés. Bon sang! Je les voulais tous! Quel devait être mon principe?


Bien, il fallait que ce soit varié, évidemment. J’ai également considéré que je devais éviter de nombreux classiques. Quel intérêt à recommender Middlemarch (G. Eliot, NdT) ou Hamlet (W. Shakespeare, NdT)? J’ai pensé que je pouvais faire confiance aux gens pour les découvrir sans avoir recours à mes conseils. Une autre contrainte était que ces livres devaient être disponibles, ce qui excluait les 16 romans de l’auteur, à mon goût inexplicablement oublié, Macdonald Harris, un écrivain américain décédé en 1993, et dont le roman The Balloonist, au moins, devrait être disponible en librairies.


En fin de compte, j’ai jeté un oeil à la liste que Sebastian Faulks avait sélectionnée pour sa Writer's Table. J’ai apprécié sa liste, mais il n’y avait qu’un seul titre sur lequel on était d’accord : The Blue Flower, de Penelope Fitzgerald, qui aurait été l’un de mes premiers choix s’il ne l’avait pas déjà choisi.


La section la plus dure à sélectionner fur la poésie. Comment écarter Coleridge? Wordsworth? Keats? Ou Donne, Marvell, Herbert? Ou – etc. Dans une liste de 4000 titres, bien sûr, ils eurent été inclus automatiquement. Mais ils auraient été dans la liste de 4000 titres de n’importe qui, et j’ai eu idée que je me devais d’être plus décisif; et j’ai donc inclus Wallace Stevens, qui est le poète vers lequel je me suis le plus tourné ces dernières années, et Elizabeth Bishop, que j’aimais: c’était aussi simple que cela. Puis il y a eu Rilke, qui à mes yeux était le plus intéressant et le plus important des poètes du siècle écoulé – ce par quoi je veux dire qu’il dit les choses les plus intéressantes et les plus importantes: mais quelle traduction? Par chance, il y a eu une excellente nouvelle traduction de Élégies de Duino par Martyn Crucefix qui (et c’était presque le plus important pour la décision de le choisir) était en parallèle avec le texte original allemand. Bon point pour Enitharmon Press: il a été inclus à la liste. Le plus gros manque pour ce qui est de la poésie a concerné les plus grandes ballades - Sir Patrick Spens, The Wife of Usher's Well, et des dizaines d’autres; une bonne anthologie de la chose eut été la première chose choisie si les 40 titres avaient été 4000 ou même 400.


J’ai dit ailleurs que les livres de littérature jeunesse appartenaient à la question générale de la littérature et non pas à quelque catégorie séparée. J’ai donc appliqué à ce domaine la même règle que pour tout le reste: écarter les évidences parmi les classiques. Alice n’a pas été retenue, mais un titre de Arthur Ransome moins connu que Swallows and Amazons l’a été, ainsi qu’un livre qui me fait encore rire après un demi-siècle, The Magic Pudding, de Norman Lindsay. Non retenu dans ma liste de pas grand-chose, il y avait le merveilleux livre de Philippa Pearce, Tom et le jardin de minuit.


Un autre aspect intéressant a été la réalisation progressive que ma liste concernait moins la littérature que l’histoire, ou concernait plutôt quelque chose qui n’était pas une écriture fine, quelque chose de plus important. Certains de ces livres sont mal écrits, mais sont inoubliables: les histoires de Lovecraft, ou l’extraordinaire titre de David Lindsay, Un Voyage en Arcturus. Certains sont là car leur sujet est inépuisablement intriguant : Richard Dawkins sur l’évolution, William James et Les formes multiples de l’expérience religieuse, le traité excentrique et monumental de Robert Burton sur la mélancolie. Certains ont aussi là car ils sont amusants: Myles na Gopaleen, Molesworth. L’un d’eux, au moins, est au-delà de toute classification: Le livre de l’intranquilité, de Fernando Pessoa, parfait compagnon de l’insomniaque.


Ferais-je une différente liste si je la faisais plus tard ? Il y aurait certaines modifications - Rêves arctiques de Barry Lopez serait l’un des premiers à être retenus – mais il y a un noyau de titres permanents, également.


Le livre que je consulte le plus, ceci dit, n’y est pas et il s’agit du dictionnaire. Mais quel dictionnaire? Le grand Oxford, bien sûr, mais le Chambers est celui que je garde à portée de main, et il y a aussi le Fowler, le Brewer, le Partridge's Dictionary of Slang et ... Choisir 40 titres ne serait pas bien dur. Mais j’en resterai à cette liste pour l’heure; certains sont de bons gros livres, également. Ils ne seront pas refermés de sitôt.


© 2008 Philip Pullman


NB (traduction) : les titres des livres ont été traduit dès lors qu'une édition francophone de l'ouvrage est disponible. Dans le cas inverse, les titres ont été conservés dans leur forme originale. La liste complète des 40 titres est disponible sur le site de Waterstone's

Détails
31 Aout 2008 - 01:55:44
Haku
Source : Times Online
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

  publicité  

  publicité