Les propriétaires de bateaux délogés du chantier décrit par Pullman
Jess Goodman et John Vidal, Jeudi 1er Juin 2006. Le chan" />
Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueil Forum Encyclopaedia Tchat F.A.Q Meeting menu Flux RSS menu
 
Les propriétaires de bateaux délogés du chantier décrit par Pullman :.
Jeudi 01 Juin 2006 - 00:20:06 par Haku - Détails - article lu 2561 fois - - -

Les propriétaires de bateaux délogés
du chantier décrit par Pullman


Jess Goodman et John Vidal,
Jeudi 1er Juin 2006.

Le chantier naval qui a servi d’inspiration à l’une des œuvres britanniques modernes de fiction les plus acclamées a été vidé hier des manifestants et de leurs péniches, par des huissiers qui ont remis à l’aide d’une grue mobile sept barges sur le canal.

Mais le délogement par les British Waterways au chantier de Castle Mill a provoqué de fortes critiques de la part des habitants opposés à l’aménagement du chantier pour des appartements, et de la part de Philip Pullman, l’auteur d’A la Croisée des Mondes, qui plaça une séquence de sa trilogie dans Jéricho, l’endroit même où se situe le chantier.

La nuit dernière, l’auteur a accusé l’organisme publique gérant les canaux britanniques de traîtrise et de provoquer la malveillance. « Les British Waterways ont clairement préparé le délogement alors même qu’ils négociaient avec les propriétaires à propos d’un chantier de substitution. Ils sont avides, sournois, malhonnêtes et ne peuvent ouvrir leur bouche sans mentir. Cette évacuation est un revers inutile. Ils semblent définitivement avoir besoin de vendre le chantier sans en avoir préparé l’autorisation. » Il a ajouté qu’il demanderait l’intervention de David Miliband, le secrétaire à l’environnement qui supervise les British Waterways.

L’évacuation a débuté à cinq heures du matin, lorsque la police et les huissiers de justice sont arrivés au chantier vieux de cent soixante ans, sécurisant le site et ordonnant l’évacuation de la trentaine de personnes à bord des bateaux. Beaucoup ont résisté en s’enfermant.

Huit navires avaient été placés sur la calle pendant l’occupation. Vers midi, les huissiers faisaient remettre les embarcations à l’eau. L’opération était achevée à trois heures et quart de l’après-midi, heure à laquelle une longue palissade en bois surélevée de fil de fer barbelé entourait alors le site. Deux personnes ont été arrêtées et un navire a été confisqué.

Ceri Fieldings, qui s’est servi du chantier de Castle Mill pendant dix ans, a expliqué que deux hommes l’ont poussé du toit de son bateau. John Halle s’est enfermé lui-même dans la cale de son navire. « J’avais la résolution de rester parce que c’est ma maison, et parce qu’ils prennent une position totalement illogique. Les British Waterways sont sensés aider la communauté des gens résidant sur des bateaux, au lieu de cela ils vendent ce chantier. »

Le contentieux entre les résidents et les British Waterways a débuté en 2003 quand la demande de permission de Bellway Homes de construire 46 maisons sur le site a été déposée. Après trois rejets, une étude a démontré que l’autorisation pouvait être accordée à condition que des solutions de substitutions soient proposées. Les propriétaires des bateaux ont déclaré que les British Waterways n’avaient rien proposé d’équivalent.

John Keys, le porte-parole des résidents en discussions avec les British Waterways a déclaré que l’organisme « utilisait des techniques d’intimidation ».

Simon Salem, porte-parole des British Waterways, a nié le fait qu’un quelconque accord a été bafoué. « Le temps est venu pour que le chantier soit vendu. Le tribunal a déclaré que l’occupation du chantier était illégale »

Les résidents ont critiqué cette évacuation. Un voisin, Tom Richardson, a réagit : « Ces gens n’ont rien fait de mal… Où vont-ils aller maintenant ? »

L’avenir de la plupart de ceux qui ont été délogés est incertain. Une mère déclarait : «  notre bateau, c’est notre maison, c’est là que notre bébé est né ».

     Discutez-en sur le forum :)   Discutez-en sur le forum :)     
Détails
Jeudi 01 Juin 2006 - 00:20:06
Haku
Source : Guardian Unlimited
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

  publicité  

  publicité