Menu
Rendez-Vous
A la Croisée des Mondes
Philip Pullman
Cittàgazze
Partenaires

Sraf Network

btts

Statistiques



Hit-Parade



Follow Twittagazze on Twitter

Partager

menuAccueil Forum Encyclopaedia Tchat F.A.Q Meeting menu Flux RSS menu
 
Philip Pullman: ce qu’il doit à l’Eglise d’Angleterre :.
Jeudi 21 Juillet 2011 - 00:12:03 par Haku - Détails - article lu 866 fois - - -

Philip Pullman: ce qu’il doit à l’Église d’Angleterre
09 juin 2011
L’auteur parle d’athéisme, d’anglicanisme et d’expériences "transcendantales".



Philip Pullman, écrivant en exclusivité à l’Archevêque de Canterbury dans l’édition spéciale de la semaine, explique pourquoi il se décrit lui-même comme un “athée de l’Église d’Angleterre”. Pullman écrit que, bien qu’il ne croie pas en Dieu, la tradition anglicane a formaté sa vision du monde. Une partie de ses expériences formatives viennent de la lecture de la Bible du roi Jacques et de l’apprentissage des prières du soir par son grand-père:

Il était homme d’église et c’est sa voix que j'entends quand je me rappelle les belles prières des mâtines ou des vêpres ou des services de Communion. On ne peut pas abandonner ces souvenirs très lointains – ce que je veux dire c’est que c’est impossible et que ce serait mal. Ce sont eux qui ont fait de nous ce que nous sommes, et non pas nous-mêmes. Quand bien même je deviendrais bouddhiste, je serais un bouddhiste de l’Église d’Angleterre.


Pullman continue en révélant sa frustration devant les récentes controverses qui ont ébranlé l’ensemble de la communion anglicane autour de l’homosexualité et des femmes prêtres :

Quand je me penche sur le magnifique bazar provoqué par la bigoterie sexophobe que l’Église Anglicane a essayé d’imposer au cours des années passées, je ressens à la fois de la détresse et de la colère. C’est pas mon affaire, d’un certain point de vue, car je ne suis pas croyant, mais en même temps ça me regarde : de par mes souvenirs et de par le fait que l’Église d’Angleterre est l’Église établie dans ce pays. Il appartient à chacun de nous d’exprimer son opinion à ce sujet. Et ces barbares cinglés, conduits par leur unique idée que Dieu est obsédé par le sexe tout comme eux-mêmes le sont, sont en train de s’efforcer de détruire ce qui était autrefois une des grandes caractéristiques de l’Église d’Angleterre, à savoir une sorte de tolérance humaine libérale, la qualité qu’incarne le terme de « vaste chapelle ».


Pullman parle aussi de ses expériences "transcendantales" passées :

La religion est une chose que les êtres humains pratiquent et l’activité humaine est quelque chose de fascinant. Je n’ai jamais eu d’expérience que je puisse nommer comme religieuse, mais j’ai connu deux ou trois courts moments d’intense et transcendante sensation –ce qui veut dire des expériences de 15 à 20 minutes durant lesquelles ma perception des choses du monde extérieur (l’une d’elles était une tempête sur une plage ; une autre un retour chez moi un soir d’hiver dans le métro et le bus à Londres de Charing Cross Road à Barnes) semble s’élargir et se clarifier pour englober de nombreuses choses, que je captais toutes sans perdre vue de tout le reste. Ces visions du monde réel étaient liées par des motifs, des connexions et des relations. Elles étaient accompagnées d’un sentiment intense, de calme et d’excitation. J’avais l’impression que je voyais la vérité, que toutes les choses étaient ainsi et que l’univers était vivant et empli d’un urgent dessein.


Détails
Jeudi 21 Juillet 2011 - 00:12:03
Haku
Source : The New Statesman
Ce document a été écrit ou traduit par son auteur pour Cittàgazze. Si vous souhaitez utiliser ce document sur votre site, intégralement ou non, veuillez s'il vous plait en faire la demande à l'auteur et placer un lien vers Cittàgazze.
Ce document est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

  publicité  

  publicité